Un coup de main :

La main sur le cœur et le cœur sur la main


Essayons d’être un peu original en ce début d’année. ! Et disons le tout net : pour que l’ASDA puisse faire le mieux possible son travail d’accompagnement et de soutien auprès des demandeurs d’asile, il lui faut et des mains et de l’argent.


La main sur le cœur

L’ASDA, domiciliée à la Maison de la Vie Associative à Bourg en Bresse,  trouve elle-même asile depuis 2005 auprès de Caritas (Délégation départementale du Secours Catholique de l’Ain) et est hébergée au 2 rue Largillière à Bourg en Bresse. Deux demi-journées par semaine (les mardis et vendredis matin), les demandeurs d’asile y sont accueillis par des bénévoles qui écoutent, font le point sur leur situation en repérant là où ils en sont de leur parcours labyrinthique, en jonglant avec les sigles et en se demandant comment ces personnes venues d’Asie, d’Afrique, du Moyen Orient… peuvent y comprendre quelque chose quand nous les autres bénévoles avons grand peine à nous y retrouver.

Bref, vous l’avez compris, il nous faut des mains pour accueillir, des mains pour écrire, argumenter, prouver et convaincre et des mains pour faire un café …. En y mettant un peu de cœur. La main sur le cœur.


Le cœur sur la main

L’ASDA vit d’aumône et sans aumône, pas d’ASDA. La totalité de nos dépenses d’hébergement est donc prise en charge par le Secours Catholique (loyer, chauffage, électricité, abonnement internet…). Restent nos dépenses de fonctionnement que nous réduisons à un strict minimum. Avec quatre postes principaux

Dans ce sens, toute aide matérielle et financière sera la bienvenue.Chèque à l'ordre de ASDA


Nous ne pouvons pas terminer sans rappeler les raisons de fond qui pourraient vous motiver pour nous donner justement un coup de main.

Alors ….

Alors, nous vous attendons avec plaisir pour nous rejoindre et/ou nous soutenir matériellement et/ou financièrement.


L’ASDA est reconnue d’intérêt général et ouvre droit à la réduction d’impôts.


Janvier 2019

P. MAISTRE

Président