Attac 05 - Hautes Alpes

10 mai 2013 - Rencontre de Karine Berger : un rendez-vous manquez pour la démocratie participative

vendredi 10 mai 2013.

10 mai - Rendez-vous citoyen avec Karine Berger

Un rendez-vous manqué par absence de démocratie !

Vous avez été nombreux à réagir au refus par Karine Berger d’un débat avec les 80 citoyens présents ce vendredi 10 mai à 20h au Royal. Ce rendez-vous citoyen se voulait un moment d’échange, de démocratie participative pendant lequel les associations organisatrices et les citoyens auraient pu interroger Karine Berger sur son action de député depuis un an, parler des problèmes de notre département, entendre l’appréciation de la situation par notre députée, la motivation de son point de vue sur les décisions prises et les prochaines étapes de l’action gouvernementale et de l’assemblée législative ... Karine Berger malgré l’insistance des organisateurs a refusé catégoriquement le débat par un message du 5 mai, n’acceptant de répondre qu’aux questions déposées par les associations, avec la menace de quitter la salle si " des interpellations venaient de la salle sans être immédiatement interrompues ". Comble de l’ironie : sur son site se trouve l’agenda de Karine Berger où on peut lire "19h – Gap – Réunion débat avec des associations". Certains reprochent aux organisateurs d’avoir décidé de maintenir la rencontre qui devait avoir lieu 4 jours après ce refus de débattre avec les associations et les citoyens présents. Le choix n’était pas simple ; il y avait du pour et du contre. Nous avions négocié depuis 4 mois avec les associations et le secrétariat de Karine Berger • pour trouver une date compatible avec les agenda de chacun et avec la disponibilité des salles municipales • pour se mettre d’accord sur une liste de questions pas trop longue pour laisser place au débat. Aurions-nous dû tout laisser tomber ??? Par contre Nous pensons qu’il ne faut pas en rester là mais utiliser ce rendez-vous manqué de la démocratie pour réaffirmer ce que nous attendons de la démocratie et de notre député : En particulier • qu’elle nous représente à l’assemblée nationale et donc qu’elle nous écoute • qu’elle ne se contente pas de nous rapporter "la bonne parole" du gouvernement et du PS • qu’elle accepte de considérer ses électeurs comme des gens sensés et intelligents auprès de qui elle peut apprendre des choses dans le cadre d’un débat public serein et constructif • de rapprocher nos élus de nous citoyens, au lieu de creuser le fossé qui nous sépare. Il est possible pour chacun de participer aux suites que nous entendons donner à cette expérience de rendez-vous citoyen raté pour l’utiliser à construire cette démocratie participative que nous voulons dans notre département. Si vous vous sentez concernés, vous pouvez nous contacter par mail attac05@attac.org


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 8761

Suivre la vie du site fr    ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License