Mercredi 11 décembre : information citoyenne devant la Société Générale de NICE

lundi 9 décembre 2019
par  ATTAC Nice

Rassemblement devant la Société Générale , au 6 avenue Jean Medecin à NICEà partir de 16h00 afin d’en montrer le vrai visage :

Le vrai visage de la société Générale

Ouragans, incendies, fonte des glaciers, inondations, records de chaleur... se multiplient.

Pour respecter l’objectif de 1,5 degrés de réchauffement , il est impératif de réduire radicalement les émissions de gaz à effets de serre, de laisser inexploitées 80% des réserves d’énergie fossile (gaz, charbon, pétrole), et de financer massivement la transition énergétique.

PENDANT CE TEMPS :

La Société Générale possède une centaine d’agences de « banque privée » en France (dont celle du 8 avenue Jean Médecin à NICE).

Ces agences sont dédiées à la « gestion de patrimoine d’une clientèle d’entrepreneurs et de particuliers fortunés » et facilitent l’optimisation fiscale agressive voire la fraude fiscale.

Cette fraude fiscale prive de sommes colossales services publics, infrastructures et dépenses d’avenir en particulier dans la transition énergétique.

Rappelons aussi que si la SG favorise la fraude fiscale qui coûte 60 à 80 milliards d’euros au budget de la France, la SG ne fait aucun cadeau à ses client.e.s :

Un rejet de chèque pour solde insuffisant est facturé 30,00 € pour chèque de moins de 50 euros et 50,00 € pour chèque de plus de 50 euros et le TAEG appliqué au 1er juillet 2019 pour les Facilités de caisse et Découverts varie de 5,92 % à 21,08 % !

L’argent du « Livret Développement Durable et Solidaires » est géré de manière opaque. Seule une petite partie de cet argent finance réellement la transition écologique.

Entre 2016 et 2018, la SG a financé les énergies fossiles à hauteur de 36,5 milliards d’€ en particulier les énergies fossiles qui ont le plus d’impact pour le climat : charbon, sables bitumineux, pétrole et gaz de schiste, forages en région Arctique et eaux profondes, gaz naturel liquéfié.

Depuis le déclenchement de la crise de 2008, les banques, les multinationales et ceux qui en profitent n’ont jamais été réellement inquiétés. Aucun gouvernement ni aucune institution ne s’est réellement opposé durablement à leur super-puissance.
Ensemble, mobilisons-nous pour que les banques et les institutions publiques ne fassent plus n’importe quoi avec notre argent. Seule une mobilisation citoyenne permettra d’ imposer des réformes radicales afin de mettre la finance au service de la société.

C’est dans ce cadre que des citoyens et des citoyennes se sont mobilisé.e.s le samedi 26 octobre devant la SG du 8 avenue Jean Médecin et nous exigeons que la Société Générale retire toute plainte vis à vis de ces citoyen.ne.s et prenne en compte leurs justes revendications.


Statistiques

Dernière mise à jour

dimanche 20 septembre 2020

Publication

38 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
40 Sites Web
15 Auteurs

Visites

3 aujourd’hui
17 hier
256384 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés