60e anniversaire du Programme
National de la Résistance (PNR)

  SOMMAIRE  
   

    Pourquoi une commémoration par Attac du PNR ?  

 
                 
     


Attac a pris la décision de commémorer le soixantième anniversaire du Programme National de la Résistance (PNR).
Conformément à sa vocation d'éducation populaire, Attac a naturellement vocation à commémorer cet événement et d'en faire une manifestation d'ampleur. Celle-ci ne doit cependant pas porter sur la Résistance en général ou sur la victoire de 1945, mais rester sur le contenu du programme du Conseil national de la Résistance. Par ailleurs, il serait non seulement inexact mais particulièrement contreproductif de donner l'impression d'assimiler le néolibéralisme au nazisme. Ce n'est donc pas un hommage à la Résistance ou une commémoration de la victoire de 1945 que nous voulons organiser, mais la transmission de la mémoire et du contenu du PNR qui conserve, à bien des égards, une intense actualité.

  • En Isère la commémoration du 60e anniversaire du PNR a cinq objectifs :
  • Faire connaître le contenu du PNR.
  • Organiser le débat public pour comprendre les raisons qui conduisent à la destruction systématique des réformes issues de cette période.
  • Entretenir l'esprit de résistance et de rejet de la soumission, par la transmission de ce patrimoine et de cette mémoire, tout particulièrement aux jeunes générations.
  • S'interroger sur le point de savoir si les ambitions du PNR sont toujours d'actualité.
  • Donner à cette occasion la parole aux plus démunis.

Nous entendons mener des actions importantes à cette occasion. Toutefois, la visibilité et l'impact de ces actions dépendra fortement de la mobilisation des adhérents d'Attac, et de tous ceux qui, individus ou organisations voudront nous rejoindre.


retour au sommaire

    Un bref rappel historique  

 
                 
     


Le Conseil national de la Résistance (CNR) était composé de l'ensemble des mouvements de la Résistance (huit organisations), de six mouvements ou partis politiques et de deux syndicats (CGT et CFTC). Il se réunit pour la première fois le 27 mai 1943, clandestinement, dans un appartement parisien, sous la présidence de Jean Moulin, représentant en France occupée du Général de Gaulle.
Le 15 mars 1944, le CNR a défini son programme prévisionnel pour la Libération. On y trouve des objectifs d'une troublante actualité, comme par exemple :

  • La « liberté de la presse, son honneur et son indépendance ».
  • L'instauration « d'une véritable démocratie économique et sociale, impliquant l'éviction des grandes féodalités économiques et financières de la direction de l'économie ».
  • Le « retour à la nation des grands moyens de production monopolisée, fruits du travail commun, des sources d'énergie, des richesses du sous-sol, des compagnies d'assurances et des grandes banques ».
  • Le « droit d'accès, dans le cadre de l'entreprise, aux fonctions de direction et d'administration, pour les ouvriers possédant les qualifications nécessaires, et la participation des travailleurs à la direction de l'économie ».
  • Le « droit au travail et le droit au repos ».
  • Un « rajustement important des salaires et la garantie d'un niveau de salaire et de traitement qui assure à chaque travailleur et à sa famille la sécurité, la dignité et la possibilité d'une vie pleinement humaine ».
  • Un « plan complet de sécurité sociale, visant à assurer à tous les citoyens des moyens d'existence, dans tous les cas où ils sont incapables de se le procurer par le travail, avec gestion appartenant aux représentants des intéressés et de l'État ».
  • La « sécurité de l'emploi, la réglementation des conditions d'embauchage et de licenciement ».
  • L' « élévation et la sécurité du niveau de vie des travailleurs de la terre par une politique de prix agricoles rémunérateurs, améliorant et généralisant l'expérience de l'Office du blé, par une législation sociale accordant aux salariés agricoles les mêmes droits qu'aux salariés de l'industrie, par un système d'assurance contre les calamités agricoles, par l'établissement d'un juste statut du fermage et du métayage, par des facilités d'accession à la propriété pour les jeunes familles paysannes et par la réalisation d'un plan d'équipement rural ».
  • La « possibilité effective pour tous les enfants français de bénéficier de l'instruction et d'accéder à la culture la plus développée, quelle que soit la situation de fortune de leurs parents, afin que les fonctions les plus hautes soient réellement accessibles à tous ceux qui auront les capacités requises pour les exercer et que soit ainsi promue une élite véritable, non de naissance mais de mérite, et constamment renouvelée par les apports populaires ».

retour au sommaire

    Calendrier  

 
                 
     

  • Mardi 24 février
    Conférence-débat avec Dominique Plihon, président du conseil scientifique d'ATTAC
    A 20 h salle de la rue Millet (Grenoble)
    Thème : Dans le contexte actuel, l'élaboration d'un « programme international de résistance au néolibéralisme » aussi ambitieux que l'a été en son temps et dans son contexte l'élaboration du « programme du Conseil National de la Résistance » est-elle possible? quel contenu pourrait-il avoir ?
  • Réunions du groupe Actions/PNR
    • Mardi 2 mars à 19 h , MDA
    • Mardi 9 mars à 19 h , FSU
  • Jeu interactif
    Un jeu interactif sera proposé aux passants dans trois quartiers de Grenoble :
    • Teisseire le mardi 9 mars de 17 à 19 heures
    • Saint-Bruno le vendredi 12 de 10 heures à midi
    • et le samedi 13 à l'occasion de la lecture de notre appel, place Grenette (entre le passage piétons de l'ancien Hôtel de Ville et Grand'Rue).
  • Samedi 13 mars
    • De 11 et 12 heures, place Grenette (entre le passage piétons de l'ancien Hôtel de Ville et Grand'Rue) : appel solennel avec animation.
    • À partir de 14 h : animations autour de stands sur la place Grenette et déambulation d'un petit groupe dans les rues pour lecture de l'appel.
  • À Voiron
    • Samedi 13 Mars à 11 h 30 une banderole sera posée sur l'annexe de la CAF au Centre Charles Béraudier de Voiron et une lecture publique de l'extrait du PNR sera faite en présence de la presse.
    • Lundi 15 Mars réunion organisée par le groupe local voironnais à la Salle Léo Lagrange de Voiron à 20 h avec pour thème le PNR et la protection sociale.

Galerie photos des animations dans le centre-ville de Grenoble :

60ème anniversaire du programme du Conseil national de la Résistance
 

retour au sommaire

    Jeu de simulation  

 
                 
     


Simul'Actif : Jeu "Un P.N.R. toujours d'actualité !"
Jeu de simulation créé en mars 2004 par Attac 38 et la fédération Afric'Impact

Le but de ce court jeu de simulation ? D'une part, interpeller les gens de la rue sur le lien entre leurs préoccupations quotidiennes et l'oeuvre de démolition sociale engagée par le néolibéralisme ; d'autre part, les faire réagir sur le lien entre les engagements et les réalisations du Programme du Conseil National de la Résistance (P.N.R.) adopté en 1944 et les propositions du mouvement Attac. Ceci à l'occasion du soixantième anniversaire de l'élaboration de ce Programme.

Règles, déroulement et matériel du jeu dans le document suivant : « Simul'Actif : Jeu "Un P.N.R. toujours d'actualité !" »   format PDF (175 ko)


retour au sommaire

    Documents  

 
                 
     

Télécharger le tract :
« Tract : Soixantième anniversaire de l'adoption du programme du Conseil national de la Résistance »   format PDF (17 ko)
Affichettes pour « frise » :
« Mars 1944 - Mars 2004... »   format PDF (12 ko)
« Construction / Destruction »   format PDF (13 ko)
« Boulevard / Impasse »   format PDF (17 ko)
« Emploi : ils ont dit... »   format PDF (19 ko)
« Education : ils ont dit... »   format PDF (18 ko)
« Santé : ils ont dit... »   format PDF (19 ko)
« Retraites : ils ont dit... »   format PDF (24 ko)
« Ils ont dit aussi... »   format PDF (24 ko)
« RMA : Voulez-vous postuler pour l'emploi du siècle ? »   format PDF (20 ko)
« Mobilisation ! »   format PDF (40 ko)

retour au sommaire

    Liens  

 
                 
     

  Page du site d'Attac France

retour au sommaire