Liberté de manifester : exigeons l’abrogation de la loi !!!

A Grenoble, plus de 35 organisations iséroises ont décidé de relayer l’appel national à défendre une liberté essentielle de notre démocratie : la liberté de manifester !

Samedi 13 avril, à 10h30, rue Félix Poulat à Grenoble

En effet la loi votée par l’Assemblée nationale au nom du peuple français porte de graves atteintes aux libertés démocratiques, à la liberté d’expression et aux libertés individuelles.
Le Conseil constitutionnel vient certes de censurer l’interdiction administrative de manifester dont le gouvernement voulait disposer. Mais il valide l’inspection visuelle, la fouille des bagages et des véhicules aux abords d’une manifestation dès lors que le procureur de la République l’aura autorisé. Le Conseil constitutionnel a aussi validé la sanction d’avoir son visage en partie dissimulé.
Ces deux dispositions permettent de retarder, voire d’empêcher l’accès à une manifestation et de sanctionner pénalement, toute personne dont la police jugera qu’elle dissimule « une partie de son visage ». C’est une restriction sans précédent du droit de manifester et cela ouvre à un arbitraire
dangereux.
Que reste-t-il d’une liberté lorsqu’elle est soumise au bon vouloir d’un magistrat qui n’est pas indépendant du pouvoir exécutif et lorsque son exercice peut valoir au citoyen d’être condamné, pénalement comme financièrement, et fiché ?
Tels sont bien l’esprit et la lettre de mesures qui sont autant d’empêchements à l’exercice d’un droit essentiel en démocratie : celui de manifester publiquement, collectivement et pacifiquement son opinion. Car contrairement à ce qu’a dit le Premier ministre, on ne peut justifier « les atteintes au droit de manifester par la défense du droit de manifester » !
Les violences qui ont eu lieu contre des personnes, des biens, ou des institutions ne peuvent justifier qu’un exécutif s’arroge des pouvoirs aussi exorbitants. Nous pensons que cette loi de circonstance porte un lourd risque d’arbitraire de la part des gouvernements d’aujourd’hui comme de demain, et elle doit être abrogée.
Rappelons que ces restrictions au droit de manifester accompagnent logiquement l’usage d’armes qui mutilent gravement les personnes, usage persistant malgré les protestations nationales et internationales, car il a pour but d’intimider et de dissuader tous ceux qui osent défendre leurs opinions dans la rue, lorsqu’ils ne sont plus entendus ailleurs.
Et il faut souligner que cela est finalement cohérent avec la criminalisation de plus en plus systématique de nombreuses actions militantes et revendicatives, que le pouvoir veut réduire à des simples actes de délinquance. Tout simplement pour nier et dissimuler leur portée politique.
Une démocratie réelle et vivante exige au contraire que les citoyens puissent s’exprimer, même, et surtout, lorsqu’ils ne sont pas d’accord avec des orientations qui les concernent.
Les mobilisations du printemps sont à venir, les mouvements sociaux ne sont pas suspendus, les revendications populaires de davantage de justice sociale et fiscale vont grandir. La fuite en avant dans la répression, le déni ou le dévoiement des revendications, n’est pas la bonne méthode, il y a donc urgence à en changer.

C’est pourquoi nous appelons à manifester nombreux ce samedi 13 avril, à 10h30, rue Félix Poulat à Grenoble.

Au plan local sont déjà signataires de cet appel :

ACAT ; AFPS 38 ; Alternatiba Grenoble ; ATTAC 38 ; CIIP ; CISEM ; CSRA ; Ligue des droits de l’Homme ; Ligue de l’Enseignement de l’Isère ; Ligue Internationale des Femmes pour la Paix ; Libre pensée ; Mouvement de la Paix-Isère ; RESF ; Réseau de lutte contre le fascisme 38 ; Sortir du nucléaire 38 ; Union juive française pour la paix ; CGT Isère ; CNT CCS 38 ; FSU 38 ; SAF ; Solidaires Isère ; SUD PTT 38 ; UNL 38 ; ADES ; Ensemble 38 France Insoumise ; Génération.s ; GO Citoyenneté ; Mouvement des jeunesses communistes ; NPA 38 ; Parti communiste français ; Parti de Gauche 38 ; Parti ouvrier indépendant ; Pôle de renaissance communiste en France ; Union des étudiants communistes ...


mercredi 24 avril 2019
par  Webmestre Attac Isère

Priorités d’initiatives et campagnes, sur la période avril-août 2019

Communiqué d’Attac France, 24 avril 2019


Stoppons l’impunité des multinationales

Nous nous fixons un objectif : stopper l’impunité des multinationales, au nom de la justice fiscale, environnementale et sociale.

Toutes les infos

Campagne d’éducation populaire : l’urgence de désobéir à l’Europe néolibérale

D’ici les élections européennes de fin mai sont prévus : des dizaines de conférences-débats dans les comités locaux, la diffusion du livre d’Attac et de la fondation Copernic « Cette Europe malade du néolibéralisme : l’urgence de désobéir », des formations internes des militants, des ressources et décryptage de l’Europe néolibérale sur le site d’Attac, des visuels et vidéos, des tracts et affiches proposés aux comités locaux, des actions locales à partir du 9 mai dénonçant le pouvoir des multinationales en Europe et leurs lobbies à Bruxelles.

Toutes les infos

Mouvements climat et gilets jaunes : participation et convergences

Nous soutenons le mouvement des gilets jaunes et beaucoup de militant·e·s d’Attac y participent activement. Nous sommes aussi fortement impliqués dans les mouvements pour le climat et travaillons à la convergence avec celui des gilets jaunes : fin du monde, fin du mois, même combat. Nous continuons ce travail, notamment en vue des banquets organisés le samedi 4 mai sur les ronds-points.

Toutes les infos

Préparation des contre-G7

Du 24 au 26 août, les 7 chefs des États les plus riches de la planète se retrouvent à Biarritz. Avec un cynisme à toute épreuve, ils déclarent se donner comme objectif la lutte contre les inégalités. Il est temps d’éteindre le grand incendie du capitalisme et ses 7 plus grands pyromanes. D’ores et déjà, des mobilisations locales sont prévues les 5 et 6 mai contre le G7 environnement à Metz, puis les 17 et 18 juillet contre le G7 finances en région parisienne.

5 et 6 mai à Metz

Assemblée Générale d’Attac

Une échéance interne importante nous attend : l’Assemblée Générale élective des 15 et 16 juin, avec une grande journée de conférences et débats à La Bellevilloise, 19-21, rue Boyer 75020 Paris, sur les mouvements sociaux et leurs perspectives.

Candidatures

Retraites, CETA

Enfin, se préparent deux campagnes, contre deux projets majeurs de ce gouvernement ultra-libéral, deux projets dont on ignore encore le calendrier : la réforme des retraites et le vote au parlement national sur l’accord de libre-échange entre l’Union européenne et le Canada (CETA).

Dans le numéro du journal Lignes d’Attac que vous venez de recevoir, vous trouverez le matériel nécessaire pour prendre part au vote. [5].


Articles les plus récents

jeudi 18 avril 2019
par  Webmestre Attac Isère

Préparation de l’action du 9 mai 2019

La préparation de cette action, comprenant des "prises de parole" devant des enseignes emblématiques de l’évasion fiscale ou des investissements toxiques se fera le 2 mai à 18 h à la MDA.
Il s’agit de préciser le parcours, les textes à déclamer, les moyens techniques...
Toutes les bonnes volontés sont (...)

jeudi 18 avril 2019
par  Webmestre Attac Isère

Nouvelles de l’austérité en Europe, nouvelles de Grèce, le 18 avril 2019

Conférence-débat avec Dominique Plihon jeudi 18 avril à Grenoble
Le collectif Grèce-austérité vous invite à à la conférence-débat Cette Europe malade du libéralisme. Comment réagir ? avec Dominique Plihon, porte-parole d’Attac France, Jeudi 18 avril 2019 à 20h à la Salle de conférence Maison du tourisme 14 (...)

mardi 9 avril 2019
par  Webmestre Attac Isère

L’émancipation des femmes apparaît au sein du mouvement

Communiqué des Femmes Algériennes pour un Changement vers l’Egalité
Depuis le 22 février, Journée de la revendication citoyenne, les Algériennes marchent pour un Etat de droit et une Algérie libre et démocratique. Le vendredi 22 mars, nous avons pris conscience, à l’instar de l’ensemble de nos (...)

mardi 9 avril 2019
par  Webmestre Attac Isère

Attac publie une note pour montrer l’inefficacité de la taxe GAFA

Communiqué 7 avril 2019
La « taxe GAFA » proposée par Bruno Le Maire est discutée à partir de ce lundi 8 avril à l’Assemblée Nationale. Présentée par le ministre de l’Économie comme une « mesure de justice fiscale », cette taxe ne s’attaque en rien à l’évasion fiscale massive pratiquée par les (...)

mardi 9 avril 2019
par  Webmestre Attac Isère

Gilets Jaunes : Regard sur l’assemblée générale de Saint Nazaire

A Saint-Nazaire, l’idée d’un « printemps jaune » éclôt
7 AVRIL 2019 PAR PIERRE-YVES BULTEAU ET LUCIE DELAPORTE Médiapart
« Bonjour la France, bonjour les gilets jaunes. » Dans la grande salle de la Maison du peuple de Saint-Nazaire, près de 700 gilets jaunes se pressent pour le début de l’assemblée (...)

jeudi 4 avril 2019
par  Webmestre Attac Isère

Nouvelles de l’austérité en Europe, nouvelles de Grèce, le 4 avril 2019

Conférence à Grenoble : Cette Europe malade du libéralisme
Le collectif Grèce-austérité vous invite à à la conférence-débat Cette Europe malade du libéralisme. Comment réagir ? avec Dominique Plihon, porte-parole d’Attac France, Jeudi 18 avril 2019 à 20h à la Salle de conférence Maison du tourisme 14 rue (...)

jeudi 14 mars 2019
par  Webmestre Attac Isère

Nouvelles du Collectif, 15 mars 2019

Pour un printemps climatique et social
Vidéo unitaire d’appel à mobilisation pour le 16 mars prochain. https://vimeo.com/322247266 Attac, Greenpeace, ou encore Oxfam et le CRID déclarent dans une tribune l’appel à un nouveau système industriel, politique et économique, pour protéger l’environnement, (...)

jeudi 14 mars 2019
par  Webmestre Attac Isère

Campagne autour de l’Union Européenne : « décrypter et désobéir »

Les prochaines élections européennes auront lieu le 26 mai 2019, et Attac vient de sortir un livre sur l’Europe.
Dans cette période, Attac a un rôle d’éducation populaire et de proposition.
A cet effet, des kits de campagne sont disponibles.
La campagne se déroulera en deux phases :
“décrypter (...)

mercredi 6 mars 2019
par  Webmestre Attac Isère

Nouvelles du Collectif Grèce Austérité, 6 mars 2019

Les propositions des Economistes atterrés pour le débat citoyen
18 février 2019 par Les Économistes Atterrés Alors que la France est traversée par des mouvements sociaux et citoyens depuis quelques mois, les réponses du gouvernement Philippe sont plus qu’inadaptées : violences, mépris de classe, (...)