Faisons tout pour qu’ "ils lâchent enfin"

Il y a nos réactions immédiates aux régressions qui s’annoncent déjà. Et puis il y a le désir d’un monde différent.

Attac se met en ordre de bataille pour être présent sur ces deux front....

Interpellation « Justice fiscale »

Attac a lancé une action d’interpellation des député·e·s afin qu’ils prennent 6 mesures qui permettraient de dégager 128 milliards de recettes supplémentaires par an pour sortir de la crise tout en mettant fin à l’injustice fiscale.

Voici 6 mesures que la France pourrait mettre en œuvre immédiatement pour dégager au moins 128 milliards d’euros par an afin de faire face aux urgences sanitaires, sociales et écologiques, tout en préparant la sortie de crise :

  • 1. Prélever une contribution exceptionnelle sur le patrimoine des 1 % les plus riches
  • 2. Rétablir et rénover l’impôt de solidarité sur la fortune
  • 3. Rétablir la progressivité de l’imposition des revenus financiers
  • 4. Supprimer les niches fiscales inutiles et les exonérations antiécologiques
  • 5. Instaurer la taxation unitaire des multinationales pour lutter contre l’évasion fiscale
  • 6. Taxer l’ensemble des transactions financières

Nous enverrons ces propositions par courrier aux députés.

Puis nous travaillerons sur le thème : Comment militer déconfiné·e·s pendant l’épidémie

Voir le communiqué d’Attac France



Afin de ne pas être dupes des hypocrisies du pouvoir : lire l’article "Ils ne lâcheront rien".



#PlusJamaisCa : l’appel à signer et faire signer massivement

Face à l’urgence sanitaire, des mesures de rupture sont nécessaires. A la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après », 16 organisations proposent 7 mesures essentielles pour répondre à l’urgence sanitaire et engager sans attendre des politiques publiques afin ne plus jamais revivre ça.

Voir cet appel et Signer cette pétition

Lire le texte intégral de la tribune



L’après-épidémie : ne pas redémarrer pour tout recommencer comme avant.

Aujourd’hui, nous n’avons pas choisi de nous arrêter. Mais, comme au début des années 1970, le non-sens – ou plutôt le contre-sens – de ces modes de vie et de production, la catastrophe vers laquelle ils nous amènent, nous invitent à notre tour à ne plus vouloir redémarrer sans savoir ce qu’il faut redémarrer, ce qu’il faut transformer et ce qu’il faut arrêter absolument.

Lire le texte intégral



Pour un renouveau de la liberté de la presse le jour d’après

Nous (ACRIMED) reproduisons une tribune [1] intitulée « Pour un renouveau de la liberté de la presse le jour d’après » publiée conjointement par Arrêt sur images, Là-bas si j’y suis, La Télé libre, Le Média, Frustration, Le Vent se lève, Next Inpact et Reporterre.
La députée LREM des Yvelines Aurore Bergé, rapporteuse générale du projet de loi relatif à la communication audiovisuelle, propose la mise en place d’un crédit d’impôt sur les dépenses publicitaires. Cette mesure serait, selon elle, un moyen de soutenir les médias en difficulté.

Lire la tribune sur ACRIMED


mardi 5 mai 2020
par  Webmestre Attac Isère

Les risques du "monde d’après" : et si le néolibéralisme tirait profit de la crise

Nous sommes nombreux à espérer que la pandémie aura révélé à tous les errements du néolibéralisme.
Nombreux à penser que de cette épreuve peut sortir un monde plus solidaire, tourné vers de vraies valeurs humanistes et relégant le profit au second plan...
Nombreux à réfléchir aux luttes qui pourraient préparer ce "jour d’après".

Mais si l’inverse se produisait ? Si les classes possédantes et leurs valets politiques se préparaient déjà à empocher les dividendes de cette crise ?

Deux exemples :

Coronavirus : le monde d’après… selon Wall Street

A voir les parcours boursiers d’Amazon, Tesla ou Procter & Gamble, les investisseurs estiment que le monde de demain sera plus cartellisé, plus globalisé et plus technologique. A rebours de ceux qui plaident en faveur d’une démondialisation et d’un retour au local.
Analyse. La crise liée au coronavirus devait annoncer une démondialisation, un retour aux circuits courts et aux économies à taille humaine. Wall Street émet une prédiction radicalement inverse. Le monde de demain sera celui d’hier, en plus cartellisé, plus globalisé, plus technologique et plus virtuel. Avec la victoire des plus puissants, à commencer par les géants de l’Internet, en dépit de la correction du vendredi 1er mai. C’est ce que laisse entendre la Bourse américaine, dont le principal indice, le S&P 500, n’a reculé que de 12 % depuis le début de l’année, quand le CAC 40, lui, a cédé 25 %.

Lire l’article sur Le Monde

Coronavirus : le télétravail pourrait accélérer la délocalisation des emplois qualifiés

Selon une note du Groupe d’études géopolitiques, la généralisation du travail à distance pourrait favoriser l’émergence de « télémigrants » dans les pays émergents, concurrençant les salariés qualifiés des nations industrialisées.

Et si la crise liée au coronavirus sonnait le glas du rituel « métro-boulot-dodo » ? Peut-être bien. Du moins pour une partie des cadres massivement passés au travail à distance ces dernières semaines. « L’une des conséquences du confinement sera peut-être, à travers la création de nouvelles habitudes, la généralisation du télétravail », explique Cyprien Batut, doctorant à l’école d’Economie de Paris, dans une note publiée vendredi 1er mai par le Groupe d’études géopolitiques (GEG), un groupe de réflexion indépendant fondé à l’Ecole normale supérieure de Paris, aujourd’hui présent dans plusieurs universités.

Lire l’article du Monde


Articles les plus récents

samedi 23 mai 2020
par  Webmestre Attac Isère

Le faux fuyant de la croissance verte

Découplage entre croissance économique et émissions de CO2 : à quelle vitesse ?
Andrew Harmstone, gérant de l’équipe Multi-Asset au sein de Morgan Stanley, nous explique dans La Tribune, Comment la Croissance Verte sauvera le PIB !
Dans le secteur de la production d’énergie, on constate (...)

samedi 23 mai 2020
par  Webmestre Attac Isère

Razmig Keucheyan : « Le capitalisme génère en permanence des besoins artificiels »

En septembre 2019, le sociologue Razmig Keucheyan publiait Les Besoins artificiels, comment sortir du consumérisme.
« Le capitalisme engendre des besoins artificiels toujours nouveaux. Celui de s’acheter le dernier iPhone par exemple, ou de se rendre en avion dans la ville juste d’à côté. Ces (...)

samedi 23 mai 2020
par  Webmestre Attac Isère

Pour une science économique digne du monde d’après

Depuis des décennies le débat économique est saturé de penseurs libéraux dont les dogmes nous ont conduits à la catastrophe sanitaire actuelle. Si cette crise a déjà permis à des idées non-orthodoxes de gagner en visibilité, elle doit être l’occasion de trancher le débat qui fait rage dans la science (...)

mardi 12 mai 2020
par  Webmestre Attac Isère

Confinement : en demi-résonance avec notre décroissance

Collectifs d’Intellectuels pour la Décroissance, 20 mai 2020 Tribune publiée dans Libération le 28 avril 2020.
Dans ce journal la décroissance peut être mise en perspective entre une tribune provocatrice de Laurent Joffrin, « Joies de la décroissance », et la tribune de Paul Ariès, « La décroissance (...)

vendredi 8 mai 2020
par  Webmestre Attac Isère

Frédéric Lordon : Ils ne lâcheront rien

Un texte INDISPENSABLE, qui remet les pendules à l’heure par rapport aux espoirs fallacieux et aux hypocrisies insupportables...
Comme tout ce qu’il y a à dire sur la situation économique présente, et ses éventuelles issues, tiendrait difficilement en un seul texte, l’idée d’une sorte de (mini) série (...)

mercredi 6 mai 2020
par  Webmestre Attac Isère

Pour mémoire... Pour sortir de la « Folle époque », il faut reconstruire une stratégie

Jean-Marie Harribey, janvier 2011
"Il a fallu la violence de sa crise globale (2007...) pour qu’Attac nomme enfin le capitalisme par son nom ../..
Aujourd’hui, la chose est clairement énoncée : la crise est « une crise systémique du capitalisme et une crise de civilisation ».
Lire en pièce jointe (...)

mercredi 6 mai 2020
par  Webmestre Attac Isère

La crise économique du coronavirus

NB : L’auteur signe d’un pseudonyme, il est donc impossible de se prononcer a priori sur la valeur scientifique de ses allégations. On apprend néanmoins pas mal de choses sur les paramètres de cette crise et sur les choix politiques qui sont faits pour y faire face.
La chute du PIB : explication (...)

mercredi 6 mai 2020
par  Webmestre Attac Isère

« La classe dirigeante mondiale ne permettra pas qu’un nouvel ordre mondial équitable apparaisse »

NB : peu d’informations sur Michael Welton, qui permette de se faire une idée sur la pertinence de ses allégations, ni de ses analyses. En revanche, la lecture de cet article soulève bien des questions qu’il est utile d’avoir en tête...
Michael Welton, Le Grand Soir, 5 mai 2020 Mohsen Abdelmoumen : (...)

mardi 5 mai 2020
par  Webmestre Attac Isère

Philippe Meirieu : « Arrêtons de totémiser le numérique ! »

Théoricien et pédagogue progressiste reconnu, Philippe Meirieu travaille depuis longtemps sur l’école, et particulièrement sur les inégalités entre enfants, qui handicapent sa mission émancipatrice et éducatrice. Depuis la fermeture générale des établissements scolaires en France en raison de la crise du (...)

mardi 5 mai 2020
par  Webmestre Attac Isère

Chloroquine : Raoult politique malgré lui ?

Depuis le début de l’épidémie du coronavirus, le professeur Raoult défraie la chronique. Ses détracteurs et ses soutiens se livrent une véritable bataille : les attaques, dans un sens comme dans l’autre, sur l’efficacité de la chloroquine et la méthodologie scientifique se succèdent par médias (...)

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456