L’ouverture à la concurrence de l’exploitation des barrages hydroélectriques, la Commission européenne et le PS !

samedi 2 juillet 2016
par  Webmestre Attac Isère
popularité : 48%

Intervention de Marie-Noëlle Battistel, députée PS de la 4ème circonscription (Trièves, Vercors...), à l’invitation de l’UP (Université populaire EDF/DTG) et de Attac 74.
Elle est ou était maire de la Salle en Beaumont (avant Corps).
Dans le cadre de sa participation à la commission des finances, elle a eu en charge la rédaction d’un rapport sur l’ouverture à la concurrence de l’exploitation des barrages hydroélectriques et plus précisément ceux du Drac (sa circonscription). François Brottes était président de cette commission.

Une trentaine de personnes présentes de la DTG je suppose avec une majorité de jeunes.

Explication détaillée et technique de son travail pour l’élaboration du rapport, rien à dire.

Par contre lors des questions, elle a botté en touche sur les questions politiques et pas les moindres à mon avis.
Elle n’arrêtait pas de dire "la Commission européenne nous a imposé des directives..."
et quand je lui ai posé la question : "oui mais ces directives à priori sont votées par le Parlement européen",
réponse :"je ne sais pas exactement, mais je pense que oui"
Question : "alors quel a été la position des députés PS sur ce sujet au Parlement européen"
Réponse : "je ne sais pas je n’étais pas en exercice à ce moment là".

De plus hors conférence elle s’est déclarée favorable au CETA, car on avait tout à y gagner.

Elle peut toujours dire qu’elle n’est pas d’accord avec les directives européennes et qu’elle veut défendre l’idée d’un service public de l’énergie, elle reste une députée PS.

Elle ne se souvient pas avoir rencontré les militants du Front de gauche Isère sur ce sujet et en particulier un certain G. Beck, car elle rencontre tellement de gens.

Par contre je n’ai pas compris la co-organisation avec ATTAC 74 (3 personnes présentes), car ils ne sont pas intervenus dans le débat et n’ont posé aucune question.

Pourquoi attac - isère n’a pas participé à la co-organisation de cette conférence : j’ai rappelé à Jean-Loup Varet (Attac 74) notre position en Isère vis à vis de Marie-Noëlle Battistel et du travail qui avait déjà été effectué sur ce sujet par le Front de gauche de l’Isère (rapport de janvier 2013 que je lui ai montré).

Dormez tranquille on s’occupe de tout.

Pour Attac 38 : Georges


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345