Compteur Linky : les biais de la tribune du Monde

dimanche 11 mars 2018
par  Webmestre Attac Isère
popularité : 13%

Mesdames, Messieurs les Députés,

Nous souhaitons porter à votre connaissance les avis contraires qui s’expriment sur l’influence des ces dispositifs de comptage sur la Maîtrise et la Demande de l’Énergie et les « postulats hasardeux » qui accompagnent ces nouveaux dispositifs.

L’étude du CNRS citée dans la tribune du journal Le Monde du 2 mars 2018, signée par plusieurs parlementaires
​ ​
du groupe LREM​, s’appuie sur l’étude TICELEC réalisée en 2011 à Biot en PACA, dont les conclusions se basent seulement sur 65 familles volontaires. Le chiffre de 23% de réduction de la consommation se base seulement sur 30 personnes dont une des spécificités, selon les auteurs de l’étude, est leurs revenus élevés – c’est-à-dire une consommation plus importante à la base que la moyenne qui ont donc la possibilité de réduire cette dernière.

« Premièrement, la spécificité de notre échantillon (c.-à-d. Un revenu élevé, une consommation élevée) qui permet des économies d’énergie potentiellement importantes ». https://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=https://ideas.repec.org/p/gre/wpaper/2017-19.html&prev=search

Cette étude serait à nuancer car l’effet Hawthorne semble fortement jouer : « ce terme fait référence à la tendance à être plus performant quand on participe à une expérience. On modifie notre comportement davantage en raison de l’attention qu’on nous porte ou de la dynamique ludique associée à l’expérience qu’en raison de notre motivation à changer ».

Le Centre d’Analyse Stratégique précise en 2013 :

« L’arrivée de ces nouveaux instruments, dont les plus efficaces devront accompagner les campagnes de construction et de rénovation des logements, pose néanmoins encore des questions d’acceptabilité sociale et d’efficacité sur le long terme ». http://archives.strategie.gouv.fr/cas/system/files/2013-02-05_-_edl_comportements_verts.pdf

Pour une analyse de cette étude TICELEC, il vous est joint une annexe ainsi que le dossier de synthèse sur la question.

Aussi, nous tenons de nouveau à vous faire part du fait que le choix de nombreux citoyens aveyronnais, et de tous les départements, est régulièrement oublié.

Les sociétés sous-traitantes n’envoient plus de lettres aux habitants depuis de nombreux mois afin d’annoncer leur passage. Il en résulte que les particuliers se retrouvent devant le fait accompli. Ce fait que nous dénonçons depuis deux ans est enfin reconnu par l’UFC-Que choisir :

https://www.quechoisir.org/lettre-type-compteur-linky-demande-d-indemnisation-pour-la-pose-du-compteur-sans-information-prealable-n52632/

Ainsi, les collectifs aveyronnais, l’association le Comité Causse Comtal, la section de Rodez de la Ligue des Droits de l’Homme, l’association la Fédération des Grands Causses demandent la création d’une commission d’enquête parlementaire sur les pratiques de déploiement des compteurs de type « Linky » :

« La personne qui me répondit me menaça de frais supplémentaires pour les relevés de compteur, l’arrêt de l’électricité et a considéré la motion comme nulle »

(...)« le poseur 5COM (...) a reconnu m’avoir trompée »

« Le responsable m’a alors violemment agressé en me tirant pour me déloger »

« L’employé d’ENEDIS m’a répondu (…) ils casseront mon cadenas »

Veuillez, Mesdames, Messieurs les députés, accepter nos salutations cordiales et agréer à l’expression de nos sentiments distingués.

Le collectif du Vallon, Aveyron d’informations sur les compteurs communicants.


Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois