Le LDDS ne doit plus financer les énergies fossiles ! Journée d’action le 8 décembre

mercredi 3 octobre 2018
par  Webmestre Attac Isère
popularité : 52%

Le Livret de Développement Durable et Solidaire ne doit plus financer les énergies fossiles ! Journée d’action le 8 décembre

Campagne 2 octobre 2018

Bonjour à tou·te·s,

Après la belle réussite de la journée d’action du 15 septembre, Attac va poursuivre la campagne #PasAvecNotreArgent au cours des prochains mois.

Nous souhaitons initier, avec 350.org, une large mobilisation pour que l’argent du livret A, du Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) et du fond de réserve des retraites ne soient plus utilisés pour financer les énergies fossiles et la finance nocive. Notre objectif à moyen terme : sortir des milliards d’euros de ces industries toxiques et les orienter vers un pôle bancaire public écologique et solidaire placé sous contrôle citoyen.

Nous vous proposons d’ores-et-déjà de noter dans vos agendas la date du samedi 8 décembre pour une nouvelle journée d’actions coordonnées partout en France, pendant la COP 24.
Objectif n°1 : le LDDS ne doit plus financer les énergies fossiles

Le montant total de l’épargne placée dans le LDDS s’élevait à 106 milliards d’euros en juin 2018. Notre premier objectif, que nous pensons atteignable à court terme, est d’obtenir un LDDS 100 % réellement durable et solidaire.

Comment ? En demandant l’exclusion des 200 multinationales responsables de 90% des émissions de gaz à effet de serre du portefeuille des actions et obligations où l’argent des LDDS peut être investi. D’où le mot d’ordre, qui doit permettre de s’adresser aux 23 millions de titulaires d’un LDDS : « Pas avec mon argent ! le Livret de Développement Durable et Solidaire ne doit plus financer les énergies fossiles ».
Deux cibles : la CDC et les banques

Nous ciblerons la Caisse des dépôts et consignations (CDC), bras armé de l’État dans l’économie qui gère 60 % des fonds du LDDS. La CDC se dit exemplaire en matière d’engagement pour le climat, et s’est positionnée comme une pièce maîtresse de la stratégie française pour faire de Paris un centre mondial de la finance verte : nous voulons donc qu’elle passe de la parole aux actes. C’est aussi une manière de cibler le gouvernement,​ qui contrôle à 100 % la CDC.

Mais nous allons également mener des actions contre les banques qui commercialisent le LDDS et qui gardent 40 % de la collecte du livret, en particulier BNP Paribas, Crédit agricole, HSBC et Société générale (cibles de nos actions du 15 septembre). Il est en effet aujourd’hui impossible de s’assurer que les banques qui collectent l’argent du LDDS et du livret ne s’en servent pas pour financer des industries toxiques.

Dans les prochaines semaines, nous reviendrons vers vous pour vous communiquer plus de détails sur cette campagne et vous inviter à commander du matériel.
S’impliquer dans la campagne

Pour toutes vos questions, vous pouvez nous contacter via l’adresse : action@attac.org.
Si vous souhaitez participer à l’animation de la campagne, envoyez un courriel à valentin@attac.org pour être inscrit·e sur la liste de campagne.

À bientôt pour de nouvelles informations,
l’équipe de campagne


Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345