On commence à douter de la verdeur de la voiture électrique

samedi 3 novembre 2018
par  Webmestre Attac Isère
popularité : 44%

Certes, cette analyse vient de chez Contrepoints.org, site notoirement néolib.
Il n’empêche que les questions posées sont sérieuses, et dépoussièrent le discours lénifiant qui profite surtout aux constructeurs et sert essentiellement à ne pas remettre en cause le sacro-saint "déplacement", et la "nécessaire mobilité"...

Vouloir favoriser le déploiement des voitures électriques par la possibilité de recharge rapide aboutit donc à un risque de surdimensionnement des technologies et des investissements qui peut remettre en cause le modèle économique et le bilan environnemental de l’électromobilité.
En l’état actuel, les batteries de voitures électriques sont à même d’assurer la grande majorité des besoins de mobilité urbaine, voire péri-urbaine. Leur demander de satisfaire les besoins de mobilité sur de grandes distances est un challenge technologique et scientifique motivant, mais dont les retombées sociétales et environnementales sont incertaines.

L’article complet en pièce jointe


Documents joints

PDF - 105.6 ko

Agenda

<<

2019

 

<<

Décembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345