« Tracking » : des figures de la majorité rejoignent les gauches pour s’opposer au gouvernement

vendredi 10 avril 2020
par  Webmestre Attac Isère
popularité : 57%

Médiapart - 9 AVRIL 2020
PAR MANUEL JARDINAUD

Difficile de dire dans quelle phase se trouve aujourd’hui le gouvernement face à la crise sanitaire dans laquelle est plongé le pays. Après la séquence du manque de masques et de blouses de protection, celle de l’absence de tests, l’exécutif patauge désormais dans celle des outils numériques au service de la lutte contre la maladie. Toujours en tâtonnant et en envoyant des messages contradictoires.
Le 1er avril, devant la mission d’information de l’Assemblée nationale consacrée aux Covid-19 et à ses conséquences, le premier ministre était interrogé sur la mise en place d’un tracking, permettant par exemple de visualiser en temps réel les personnes infectées : « Cela a servi, dans certains pays, à mettre à l’isolement des personnes qui étaient malades ou qui avaient côtoyé quelqu’un qui l’était. En France, ce ne serait pas légalement permis. » Édouard Philippe précisait : « Nous n’avons pas, aujourd’hui, d’instrument qui rendrait légal ce tracking et nous ne travaillons pas sur un tel instrument. »

L’article intégral en pièce jointe


Documents joints

« Tracking » : des figures de la majorité (...)

Agenda

<<

2020

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456