attac 44

Un autre monde est possible !

Accueil > Notre Dame des Landes et les grands projets inutiles > Contre les expulsions, une action possible : lettre à votre député-e

Contre les expulsions, une action possible : lettre à votre député-e

mercredi 24 octobre 2012

Et/ou à votre Sénateur-trice, ou au Premier Ministre (en l’adaptant)

Vous trouverez une liste des députés du département à cette adresse : http://www.maires44.fr/pdf/Deputes.pdf

Vous trouverez une liste des sénateurs département à cette adresse : http://www.senat.fr/senateurs/sencir.html#c440

Madame la Députée, Monsieur le Député,

Je tiens à vous dire à quel point je suis révolté et scandalisé par ce qui se passe actuellement sur le site prévu pour construire l’aéroport inutile dit "du grand Ouest" porté par l’ex-maire de Nantes aujourd’hui Premier Ministre, Jean Marc Ayrault

Indignation légitime, devant le passage en force que constituent les expulsions des habitants de la ZAD qui maintenaient une vie riche en échanges et solidarité (à défaut de capitaux) sur ce secteur.

Rien ne peut justifier cette urgence à vider la zone : il n’y a pas de travaux prévus sur ces lieux avant des mois.

Rien ne peut justifier l’ignominie que constitue la destruction - à deux semaines de la trêve hivernale - de maisons habitables et habitées, d‘autres lieux de vie et de jardins collectifs réalisés depuis plusieurs années. Ces démolitions sont d’autant plus scandaleuses que des sans-logis occupent eux aussi, depuis une semaine, le Lieu Unique à Nantes sans réponse du Préfet.

Rien ne peut justifier de jeter à la rue des personnes qui ont choisi de contester un mode de vie à l’origine des crises économique et écologique que nous traversons actuellement, et d’agir en conformité avec leurs opinions.

Rien ne peut justifier la répression policière disproportionnée (1 000 gardes mobiles ou CRS, des hélicoptères...) pour un projet en partie privé au profit d’une multinationale (VINCI) qui fait des milliards de bénéfices.

Plus généralement, rien ne peut justifier le gaspillage de millions d’euros (voire de milliards) en pleine crise économique pour un 146ème aéroport en France (quand l’Allemagne en dispose du tiers et le Royaume Uni du quart)

Et rien ne peut justifier le saccage de terres agricoles de proximité et la destruction du principal bassin laitier de Loire Atlantique et de la centaine d’emplois directs – soit plusieurs centaines d’indirects – qui y sont liés.

D’autant que des recours juridiques sont en cours et que d’autres seront lancés dans les semaines et les mois qui viennent pour arrêter cette machine infernale que constitue ce projet d’aéroport toujours plus nuisible, inutile, gaspilleur. L’Etat et AGO/Vinci n’ayant toujours pas expliqué clairement comment ils allaient remplir correctement leurs obligations légales en terme de respect de la loi sur l’eau dans ce bocage à 98% humide, ces recours devraient purement et simplement conduire à l’abandon du projet si la Loi sur l’Eau était strictement appliquée !

Malgré le changement de majorité, je ne vois aucun signe de changement dans l’attitude des pouvoirs publics sur ce sujet.
La transition écologique, c’est toujours pour plus tard mais les Grands Projets Inutiles restent eux d’actualité !

Signature