, par JMLC

5 novembre : Conférence "Combattre l’impunité des multinationales : de la loi sur le devoir de vigilance à l’essor d’un traité international".
Le 21 février 2017, l’Assemblée nationale a adopté la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et entreprises donneuses d’ordre. Cette loi est une (...)

5 novembre : Conférence "Combattre l’impunité des multinationales : de la loi sur le devoir de vigilance à l’essor d’un traité international".

5 novembre : Conférence "Combattre l’impunité des multinationales : de la loi sur le devoir de vigilance à l’essor d’un traité international".

Le 21 février 2017, l’Assemblée nationale a adopté la loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et entreprises donneuses d’ordre. Cette loi est une première au monde, et marque une avancée historique vers le respect des droits humains et environnementaux par les entreprises multinationales.

Inspiré par cette loi, le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU a voté une résolution historique – la résolution 29/6 - visant à "créer un instrument international juridiquement contraignant sur les sociétés transnationales et autres entreprises et les droits de l’Homme". Ce traité pourrait enfin protéger les populations des atteintes aux droits humains commises par des entreprises multinationales, et garantir aux victimes l’accès à la justice.

Lors de cette conférence, nous présenterons le combat qu’il a fallut mener pour en arriver à cette première loi française, ainsi que les résultats à l’heure actuelle de celle-ci. Ainsi que les perspectives et l’état actuel des négociations pour un traité international contraignant pour les multinationales.

19h - mardi 5 novembre - Cosmopolis, Nantes. Par le collectif STOP CETA et le collectif Ethique sur l’Etiquette, portée par Attac 44, Artisan du Monde 44 et Survie 44.