ATTAC : Un autre monde est possible!
Facebook Bouton informer Twitter Nous rencontrer,
nous contacter
Adhérer à Attac Nous connaître Sons et images d'Attac Annuaire du Loiret
alternatif et solidaire
Obsession sécuritaire, traitement de la précarité et propagande médiatique
Sans papiers : parrainage et soutiens républicains dans le giennois, par Attac 45-Gien (printemps 2007)

Extrait de la Lettre d’Attac 45 n°41 (printemps 2007)


A la fin de l’année scolaire 2006, une famille de Briare dont les enfants étaient et sont toujours scolarisés à l’école « Gustave Eiffel » était menacée d’expulsion. Les enseignantes, soutenues par le Collectif « Sans Papiers » et la population locale se sont mobilisées. Relayé par le Réseau Education Sans Frontières, le soutien s’est élargi à d’autres personnes « sans papiers » toujours conjointement au Collectif « Sans Papiers » de Gien et Briare actif depuis déjà un certain temps. Une action de parrainage a été réalisée le 4 juillet concernant une vingtaine de familles ; et une autre a eu lieu le 8 novembre concernant 8 familles. Ces deux parrainages républicains se sont déroulés au Centre Administratif de Gien présidés par le Maire, Monsieur Jean-Pierre HURTIGER. Celui-ci prend donc ainsi la responsabilité de soutenir ces actions.

Parrainer une famille est un engagement citoyen, c’est dans la mesure des moyens de chacun et en fonction de la demande, apporter un soutien complémentaire pour les démarches administratives, pour des besoins matériels, servir de relais avec les différents collectifs pour mobiliser les énergies en cas de situation critique, lorsqu’une famille a épuisé tous les recours. C’est aussi créer des liens pour permettre, par exemple, à cette famille de parler la langue dans un cadre convivial et peu à peu de s’insérer dans la société.

Il existe à Gien trois foyers d’hébergement pour les personnes qui demandent une régularisation de leur situation. Dans l’attente d’un titre de séjour, ces personnes ne peuvent pas travailler, cette attente peut durer très longtemps dans des conditions de vie de plus en plus précaires. S’ajoute à cette situation déshumanisante la peur d’être un jour ou l’autre « ramassé » par la police dans leur logement, dans la rue, à l’école, au collège. La situation est aussi particulièrement grave pour des jeunes qui deviennent expulsables lorsqu’ils atteignent l’âge de la majorité.

Ajoutons que ces mobilisations ne sont pas vaines : plusieurs familles ont été régularisées dont celle de Briare et celle de Gien. Un prochain parrainage va être organisé : les parrains et les marraines seront les bienvenus. Une réunion est organisée chaque semaine à 18 heures le vendredi au local CGT de Gien. Pour plus de renseignements, s’adresser à Michel FLATTET au 02 38 67 82 42.

Le Groupe ATTAC 45 GIENNOIS



Nous écrire : attac45@attac.org

|SPIP |squelette | |Plan du site |Suivre la vie du site RSS 2.0
|Valid XHTML 1.0 Transitional |CSS Valide !