ATTAC : Un autre monde est possible!
Facebook Bouton informer Twitter Nous rencontrer,
nous contacter
Adhérer à Attac Nous connaître Sons et images d'Attac Annuaire du Loiret
alternatif et solidaire
Actualités d’Attac 45 (ce qu’on fait, ce qu’on aime)
Samedi 08 octobre, Orléans : Assemblée générale d’Attac 45

L’AG 2011 d’ATTAC 45 aura lieu dans l’après-midi du samedi 08 octobre, à la Maison des Associations d’Orléans.


rapport d’activité ATTAC 45 2010-2011

Covoiturage à partir de Lorris/Bellegarde :

L’Assemblée Générale est toujours un moment important. Elle sera l’occasion de faire un bilan de l’année écoulée, de débattre ensemble des orientations et du fonctionnement d’Attac 45, et d’élire un nouveau Conseil d’Administration (toutes les bonnes volontés sont appelées à venir nous rejoindre !)

L’Assemblée Générale est ouverte aux adhérents, mais aussi aux sympathisants et à ceux tous qui s’intéressent aux thématiques d’Attac : une bonne occasion de mieux connaître notre association !

Nous espérons que vous serez présents avec nous le 08 octobre !

Programme

Trublion

Votes à l’assemblée générale : rappels pratiques

Pour voter sur le rapport d’activité et le rapport financier, pour être candidat et pour pouvoir élire les membres du Conseil d’administration, chaque adhérent doit être à jour de cotisation à Attac 45.

Si vous êtes à jour, merci de vous munir de votre numéro d’adhérent. Si ça n’est pas le cas, vous pourrez cotiser pour l’année 2011 sur place. Tous les détails concernant les modalités de vote seront donnés sur place.

Vous ne pouvez pas être présent à l’Assemblée Générale ? Faites-vous représenter pour élire les administrateurs. Chaque adhérent peut donner son pouvoir à une personne de son choix. A noter que celle-ci ne peut accepter plus d’un mandat.

POUR ADHÉRER A ATTAC : ICI.

Attac

"Après le déclenchement spectaculaire de la crise financière en 2008, puis ses conséquences dramatiques sur l’économie réelle, on en est arrivé à sa retombée sur les budgets des États ; budgets fragilisés par la dette souscrite pour sauver les banques, mais aussi par une redistribution de plus en plus inéquitable, et une spéculation sans frein de la part... de ces mêmes banques sur les emprunts des États.

Ainsi s’épanouit toujours plus la santé de ceux qui agissent sur les marchés financiers, et qui vont sans complexe, avec l’aide de la Commission européenne et du FMI, pomper l’argent là où il se trouve : dans l’emprunt immobilier des ménages modestes, les pensions de retraite, les denrées alimentaires, les biens communs et les services publics, l’emprunt des États (la « crise de la dette »)... L’occasion de fonctionner à plein rendement pour la belle machine conçue par ces bénéficiaires du capitalisme financier, avec ses institutions internationales, ses fonds spéculatifs, ses banques d’affaires, ses paradis fiscaux.

Quant aux élites gouvernantes, tout acquises à la modernité du néolibéralisme - déréglementation et concurrence, elles sont plus soucieuses de rassurer « les marchés » (et de sécuriser les capitaux des spéculateurs) que de se mettre au diapason des contestations et des aspirations populaires. Nous assistons impuissants à une véritable fuite en avant où les gouvernements sacrifient au passage les populations et les démocraties, dont le sort est de plus en plus confié à des technocrates indépendants."

La « seule solution possible » serait donc l’austérité, qui assèche les budgets, précarise les populations, détruit les solidarités publiques... Alors que c’est le système dans son ensemble qu’il faut discuter et repenser : toujours plus inégal dans la répartition des richesses, toujours plus ignorant des revendications de populations qui souffrent, toujours plus inconscient dans son exploitation de notre écosystème.

Finalement, cette crise a mis les propositions d’ATTAC au cœur du débat ; nous qui expliquons que la domination de la finance et du libre-échange sont insoutenables à terme, et qu’elle se fait au détriment du respect de l’écosystème, de la solidarité, de la justice et de la démocratie. Notre mouvement se doit de continuer à proposer des pistes : avoir contribué à ouvrir le débat sur les vrais problèmes n’est pas une mince avancée.



Nous écrire : attac45@attac.org

|SPIP |squelette | |Plan du site |Suivre la vie du site RSS 2.0
|Valid XHTML 1.0 Transitional |CSS Valide !