Attac%65
mai 2019 :

Rien pour ce mois

avril 2019 | juin 2019

Communiqué de Presse

Article publié le mardi28 octobre 2014 , par Admin

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

- COLLECTIF NDDL 65 -

La violence qui s’est exercée depuis plus de deux mois sur la zone humide du Testet a entraîné des affrontements qui ont abouti à la mort, en pleine nuit, de Rémi Fraisse, un jeune opposant au barrage.

Nous présentons toutes nos condoléances à la famille et aux ami⋅e⋅s de Rémi
Ce drame est injustifiable. Il est la conséquence d’une série d’irresponsabilités :

  • de la Compagnie des Coteaux de Gascogne, dans son objet qui est de fournir aux agriculteurs irrigants les structures et le matériel pour conduire leur programme d’irrigation, sans aucuns soucis de préservation de l’environnement, comme en fait état le rapport d’experts commandité par le gouvernement ;
  • du Conseil général du Tarn qui a décidé de passer en force, au mépris des procédures légales, en choisissant de poursuivre les travaux sans attendre le rapport rendu public ce lundi matin ;
  • des autorités qui commandent la répression brutale d’un mouvement de résistance essentiellement déterminé mais non violent.

Le rapport, qui fait état des insuffisances et des absurdités du projet, indique cependant que les travaux sont trop avancés désormais pour être arrêtés !

Le collectif NDDL 65 affirme que les travaux doivent désormais être non seulement arrêtés mais définitivement abandonnés !

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0