14 octobre: « Ecole », rencontre avec Laurence De Cock

Rencontre avec Laurence de Cock, autrice du livre École dans la collection « le mot est faible » chez Anamosa.

Lundi 14 octobre 20h à la librairie Le Pavé du canal, 3 bis, quai Fernand Pouillon halle Sud Canal à Montigny le Bx

organisée par attac 78 sud, Sud éducation 78 et la librairie Le Pavé du canal

Ecole-recto

ÉCOLE est un mot doux qui nous promène entre le parfum de l’enfance et les charmes de la connaissance. Certains la rêvent sanctuarisée, protégée des violences du dehors. Mais c’est tout l’inverse, et c’est tant mieux, à condition d’accepter d’en débattre franchement, et de reposer sur ses bancs les termes d’une école résolument émancipatrice, donc définitivement politique.
Après Peuple et Révolution, un nouveau titre dans la collection « Le mot est faible » : École, dont s’empare avec brio l’historienne et enseignante engagée Laurence De Cock.

« Notre société a tout à gagner à voir s’accomplir un vrai projet d’école démocratique. C’est aux plus dotés de prendre conscience de la carte qu’ils ont à jouer sur ce terrain. C’est à nous donc, nous dont les enfants ont le plus de chances de traverser l’école aussi facilement qu’une rue piétonnière, de considérer que c’est une opportunité de travailler entre les mêmes murs que des enfants moins chanceux. À nous encore de déjouer les pièges des classes de niveaux, des filières d’élites, des filons pour contourner la sectorisation des établissements. À nous aussi de batailler au côté des familles les plus socialement discriminées pour leurs droits à scolariser et accompagner leurs enfants. À toutes et tous enfin de veiller sur chacun des enfants de ce monde, d’où qu’ils viennent, pour l’abolition des privilèges, et pour que l’émancipation des un·es ne puisse dépendre que de celle des autres. » Laurence De Cock

L’ AUTRICE
Laurence De Cock est historienne et enseignante.
Spécialiste des questions pédagogiques et didactiques, elle a publié plusieurs ouvrages dont Sur l’enseignement de l’histoire, Libertalia, 2018 et Dans la
classe de l’homme blanc : L’enseignement du fait colonial en France des années 1980 à nos jours, PUL, 2018.

Imminence des travaux à Gonesse. Nous avons besoin de vous !

Des travaux préparatoires à la gare ont commencé en juillet.
Les blocages de chantier ont retardé le saccage des Terres mais n’ont pu empêcher que les conduites d’évacuation des eaux  soient maintenant en place.
Nous sommes sous la menace d’un début de travaux de la gare dès la fin de la récolte du maïs en octobre.

Ce serait IRRÉVERSIBLE !

La décision est maintenant politique, c’est au niveau du premier ministre que celle-ci sera prise.
Il est donc extrêmement important d’être plusieurs milliers dans la rue le 5 octobre à Paris. 
Si vous ne pouvez pas participer à la marche qui partira de Gonesse le vendredi 4, rejoignez la manifestation le samedi 5 octobre à 14h, place de l’Hôtel-de-Ville à Paris, pour aller sur Matignon.

Cependant jusqu’au dernier moment, consultez le site nonaeuropacity.com pour vérifier le parcours.

Tract - Marche Citoyenne de Gonesse a_ Matignon-1

Pionnier des bus gratuits, Dunkerque suscite l’intérêt de nombreuses villes

Il y a quelques années attac 78 sud avait initié un collectif pour la gratuité du réseau SQYBUS de St-Quentin-en-Yvelines et s’était heurté au refus catégorique des élu-es.

Ailleurs, ils ont osé et ça marche:

« La communauté urbaine de Dunkerque, un bassin d’habitat de 200 000 personnes, a institué la gratuité des transports en bus il y a un an. Résultat : le nombre de passagers a progressé de 65 %. Parmi les nouveaux usagers, d’anciens automobilistes qui laissent désormais leur voiture au garage.

la suite ici

13e édition du festival Images mouvementées

« Changeons le système, pas le climat ! »

 

visuel_simple-1À la veille de la COP 21, le festival de cinéma d’Attac « Images mouvementées », qui s’emploie à susciter une réflexion collective sur les enjeux contemporains propose une édition exceptionnelle sur le climat.

Pour sa 13e édition, le festival « Images mouvementées » aura ainsi lieu tout au long du mois de novembre 2015, autour du thème : « Changeons le système, pas le climat ! »

Le Programme complet

Pourquoi le GIEC et la COP21 ?

Que savons-nous de l’histoire du climat de la Terre ?
Quel climat pour demain ?
Quels impacts sur les océans ?
Pourquoi le GIEC et la COP21 ?

ClimatChangement04Si nous avons tous entendu parler du changement climatique, nous n’en avons par forcément une vision claire, et certainement pas complète. Mais ces phénomènes impliquent des changements radicaux de notre environnement et de nos modes de vie, et mettent en danger la survie même de l’espèce humaine.
Pour démystifier ce qui est désormais clairement le plus grand défi de l’humanité, nous vous proposons une rencontre avec 3 chercheurs-auteurs
du Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement. Gilles Ramstein, Pascale Braconnot et James Orr nous offriront une large vision de l’état des connaissances sur ces sujets et tâcheront de répondre à toutes vos questions. Car comprendre c’est pourvoir agir.

Rendez-vous à 20h le 12 Mai au Scarabée, 7 av du général Leclerc, à La Verrière

Tchernobyl Day : rdv 25/04/2015 à 11H immeuble Edison à SQY

Tchernobyl Day 2015


« 26 AVRIL 2015 :

Tchernobyl a 29 ans…

la catastrophe se poursuit !»

 Fukushima, 4 ans que ça fuit

Le dimanche 26 avril 2015, la catastrophe de Tchernobyl entrera dans sa 29ème année.. À cette occasion, le Réseau « Sortir du nucléaire » appelle à l’organisation d’actions partout en France, en hommage aux milliers de victimes de la plus grande catastrophe environnementale et sanitaire en Europe.

Pour de nombreuses personnes, cette catastrophe est de l’histoire ancienne. Pourtant, elle continue son œuvre, générant de très nombreux cas de malformations congénitales, de cancers de la thyroïde…

 Tant qu’il y aura des centrales en fonctionnement dans le monde,

le risque d’accident nucléaire ne sera pas écarté.

Mobilisons-nous pour refuser de vivre avec ce danger

et pour exiger la sortie urgente du nucléaire civil et militaire.

 Rendez-vous à 11 heures, samedi 25 avril 2015

43 boulevard Vauban à Guyancourt (devant l’immeuble Edison)

 En hommage aux victimes de Tchernobyl et de Fukushima mais aussi en France aux travailleurs de l’ombre du nucléaire, nous déposerons une gerbe à l’entrée du site d’Areva à Montigny-le-Bretonneux

 A Saint-Quentin en Yvelines : la manifestation est soutenue par les groupes et organisations suivantes : ATTAC, Europe Écologie Les Verts (comités locaux des Yvelines), Greenpeace (groupe vallée de Chevreuse, groupe de Versailles), Icare, Les Alternatifs, Parti de Gauche (Yvelines).