Attac Vendée

Les élus de la majorité municipale ont décidé de reconduire une délégation de service public à Véolia pour gérer l’eau et l’assainissement de la ville de la Roche-sur-Yon.

mercredi 24 mars 2010 par Stéphane Thobie

Les élus de la majorité municipale ont décidé de reconduire une délégation de service public à Véolia pour gérer l’eau et l’assainissement de la ville de la Roche sur Yon.

Les associations dénoncent ce choix pour les raisons suivantes : 1) Sur la méthode, le maire de la Roche-sur-Yon a évité tout débat sur le fond. En effet, lors du conseil municipal de juillet, il promet que le choix n’est pas arrêté et fait adopter par sa majorité la procédure d’appel d’offre. En janvier 2009, sans débat de fond (choix d’un délégataire ou régie), il valide la fin de la procédure et le conseil municipal choisit le délégataire … Ainsi toute discussion a été escamotée … Il est certain maintenant que l’exécutif n’a eu à aucun moment le souhait d’opter pour une régie, l’embauche d’un ingénieur a, tout au plus, servi à négocier avec les candidats à la délégation…

2) Sur le fond, nous considérons que le principe d’une régie ou d’une délégation à un privé est essentiel : nous réaffirmons que l’eau, bien public, doit être gérée par la collectivité dans le cadre d’un service public (régie) et non pas faire l’objet de spéculation par des multinationales qui, par principe, ne sont guidées que par leur propres intérêts : faire des profits.

3) Sur les chiffres avancés par la municipalité, il est évident qu’à partir du moment où le choix est fait, on peut leur faire dire ce que l’on veut : ainsi le choix des paramètres au départ peut fausser les calculs. Par ailleurs, Véolia consent une réduction de 40 % sur le prix de l’eau, ce qui nous fait imaginer les marges scandaleuses que la multinationale a réalisées pendant 72 ans sur le dos des Yonnais … Mais, pour la remercier, on reconduit son contrat pour 12 ans ! Et qui peut croire que Véolia renoncera à ses profits ? Dans les années à venir, lorsque le prix de l’eau augmentera de manière automatique (coefficient multiplicateur), alors le prix sera supérieur à celui d’une régie, même la mairie le reconnait !

4) Un meilleur choix pour les Yonnais, selon le Maire ? Et les populations des pays du Sud, victimes des multinationales françaises car privées du droit à l’accès à l’eau, qu’en pensent-elles ? L’ingénieur recruté par la mairie aura pour rôle de contrôler le délégataire, autant de frais que la régie aurait permis d’économiser… Le "meilleur choix" (ou plutôt le choix le plus simple) est plutôt celui de l’exécutif municipal, qui n’a pas eu le courage politique de s’engager dans une régie …


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 18007

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site la bataille de l’eau   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License