Attac Vendée

Compte-rendu CA Attac85 du 7 mars 2013

vendredi 22 mars 2013 par stephane boudeau

Présent-e-s : Stéphane T, Marie-Pierre, Stéphane B, Christian, Marie-Claude, Richard, Claude, Yvon, Martine, Nicole, Philippe, Simone, Pierre

D’abord un tour de table où chacun se présente pour accueillir un nouvel arrivant, Pierre, dont la première action d’éclat aura été de rabaisser l’âge moyen du groupe. Félicitations et bienvenue !

1) Débat sur l’A.N.I. (Accord National Inter-professionnel)

Attac avait déjà signé, avec d’autres organisations dont la fondation Copernic, une pétition contre cet accord, ayant recueilli plus de 17000 signatures. Une action syndicale se met en place contre celui-ci, portée par FO, CGT, FSU et Solidaires.

La manifestation du 5 mars a rassemblé environ 500 personnes à La Roche. Pour ce qui est du débat sur les termes de cet ANI, on manque de données pour l’instant, et sa mise en place dépendra des négociations à venir. Outre la précarisation des emplois et la facilité des licenciements qui s’ensuivront, ainsi que les réductions des délais pour contester un licenciement, on peut d’emblée s’assurer qu’il va contre l’intérêt général puisqu’il va encore favoriser le développement des complémentaires Santé.

L’argument-massue qu’on nous sert sur les médias marteaux tient à la compétitivité, comme si la baisse du coût du travail allait nous permettre de relancer l’économie intelligemment.

Question posée en toute mauvaise foi pour alimenter le débat : y a-t-il certains aspects du système hérité de l’après-guerre qu’il serait nécessaire de réactualiser ou réformer, afin de réaliser des économies ? Il paraît aujourd’hui secondaire, voire pervers et franchement indécent de mettre l’accent sur des sujets de cet ordre, l’argent étant plutôt à reprendre au patronat et à l’actionnariat, qui depuis une trentaine d’années, engrangent de plus en plus les richesses produites par le pays, au détriment de la majorité.

Le chantage que l’on observe de plus en plus souvent pour garder certaines entreprises en activité ne sauve pas les emplois. On pousse les salariés à accepter des baisses de salaires et une dégradation de leurs conditions de travail, en pure perte pour eux.

La manifestation contre l’ANI s’est globalement bien déroulée, mais quel sens prend une manifestation si elle n’enclenche pas une mobilisation d’ampleur ? On a laissé s’installer chez les citoyens une peur du lendemain qui les annihile. Sans résistance des peuples, les attaques contre les droits sociaux vont continuer à affluer quoi qu’il en coûte, sous le prétexte de la réduction des dépenses publiques. La prochaine étape, qu’on décèle encore dans l’ANI, c’est le recul de l’âge de la retraite et l’augmentation de la durée de cotisation. On peut se demander pourquoi les donneurs d’ordre des grandes puissances agissent de manière aussi aveugle, face aux conséquences sociétales et environnementales de leurs politiques de rigueur et de course au profit. Nous savons tous que nous vivons dans un monde fini qui ne peut pas supporter ces désastres. On se demande donc quels sont les objectifs des décideurs. Se projettent-ils dans l’avenir ou bien obéissent-ils seulement à une logique de profit à court terme, sous l’influence de lobbies commerciaux ? On est en plein dans la thématique de « La stratégie du choc » de Naomi Klein, où les catastrophes, ici économique, servent au néolibéralisme pour faire passer des réformes régressives inacceptables en temps normal.

Guigne sur le gâteau : cet accord sera voté de manière scélérate, puisque la représentativité des syndicats qui l’ont accepté est contestée : il faut avoir obtenu 8 % au élections pour pouvoir voter, ce qui n’est pas le cas pour la CFTC. Les syndicats qui acceptent doivent représenter au moins 30 %, ce qui n’est pas établi, loin de là, et ceux qui refusent ne doivent pas excéder 50 %. Mais la loi sera votée quand les termes de la représentativité auront été étudiés... On ferait mieux carrément d’éviter des calculs aussi fastidieux à nos hauts fonctionnaires, dont les occupations comptables concernant la rigueur budgétaire sont bien plus urgentes.

Sans doute dans un souci de cohérence ayant trait à son carriérisme militant, François Chérèque, secrétaire général de la CFDT jusqu’à 2012, s’est recyclé président du CA du think tank du PS Terra Nova.

Pour le GEAB (en français, Laboratoire Européen d’ Anticipation Politique), un effondrement économique va survenir en mai-juin, à partir des USA.

2) Mobilisation conte la politique austéritaire

Courrier reçu par le Front de Gauche pour une rencontre autour de la résistance à la logique austéritaire le 19 mars aux Anciennes écuries. La question de l’indépendance politique de notre association est soulevée. Si nous répondons aux sollicitations de partis, ce doit être au cas par cas, et nos accords éventuels avec eux ne sont pas gravés dans le marbre. Ils correspondent à un moment politique où les positions sont communes.

3) Film-débat « Le grand retournement » au cinéma Le Roc de La Ferrière 

Co-organisé avec avec les Amis du Monde Diplomatique et Art et Culture. La question d’un intervenant est posée mais aucune réponse n’est apportée. Plus globalement, l’idée d’un festival du film militant est-elle appropriée ? Une coopération régulière est sans doute plus simple, l’affluence lors de nos soirées étant un succès non démenti jusqu’à présent. La question se pose : notre succès tient-il aux films ou tout simplement à nous ?

Idée de film pour la suite : « Harcèlement public » de Bernard Tesson

4) Élection du bureau reportée au prochain CA

5) Divers

Une réunion d’information au sujet de Notre-Dame-des-Landes a lieu le 8 mars à Chantonnay avec le projet de création d’un nouveau comité.

On dénonce l’utilisation de l’argent public par Jacques Auxiette, président de Région, pour promouvoir l’aéroport dans les médias. A noter que des journalistes de RFLO se sont élevés contre cette publicité illégale mais la radio a dû s’y plier. Ils ont donné le change en faisant suivre ces messages d’interventions bien choisies qui démontaient le discours des gros porteurs du projet.

Prochaine réunion le 27 mars 20h30


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques | visites : 18478

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site vie interne  Suivre la vie du site CA élargi   ?

Site réalisé avec SPIP 2.0.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License