ATTAC 91
Accueil > ATTAC Centre Essonne > Histoires courtes > Histoires courtes

Histoires courtes

Articles de cette rubrique


Quand Apathie mal raisonne (Histoires courtes)

mercredi 6 février 2019 par Comité Centre Essonne
En cette période de contestation de la presse et des journalistes, Jean-Michel Apathie répète à l’envi cet étrange raisonnement : "On dit que la presse est détenue par neuf milliardaires et que les journalistes sont aux ordres. C’est faux. Moi-même, je n’ai jamais subi de pression de la part des (...)


La prime d’activité pour aider les patrons (Histoires courtes)

mercredi 19 décembre 2018 par Comité Centre Essonne
Hier, à la télé, un docte économiste a expliqué que la prime d’activité, c’est pour aider les pauvres qui travaillent, il a même paru peiné que les pauvres qui ne travaillent pas n’y aient pas droit. Mais est-ce vrai ? Est-ce que la prime d’activité est faite pour aider les pauvres ? Je ne le crois pas. (...)


intelligence artificielle et connerie naturelle, la convergence (Histoires courtes)

mardi 7 avril 2015 par Comité Centre Essonne

Vous vous rappelez l’époque glorieuse de l’intelligence artificielle ? C’était dans la seconde moitié des années 80. L’accélération des progrès conceptuels de l’informatique nous avait fait accroire que l’ordinateur était en passe d’acquérir de l’intelligence. D’ailleurs les Japonais n’annonçaient-ils pas l’imminence des ordinateurs de 5e génération ? Il suffisait d’attendre un peu. Nous avons attendu, attendu, ils ne sont jamais venu...



À propos des milliardaires (Histoires courtes)

dimanche 29 mars 2015 par Comité Centre Essonne

Vous croisez un Macron qui vous déclare tout de go, comme à Las Vegas en janvier, "qu’il faudrait plus de jeunes Français qui rêvent de devenir milliardaires"
Que faire ?



Le pétainisme transcendantal (Histoires courtes)

dimanche 29 mars 2015 par Comité Centre Essonne

Qu’est le pétainisme transcendantal ? C’est un concept intéressant parce qu’il suscite d’emblée la curiosité... donc on peut l’expliquer dans le silence et, à la fin, on a traité de pétainiste notre ennemi le néo-libéral UMP, centriste ou socialaud... ce qui laisse une très forte impression, surtout si l’auditoire est âgé.



L’échec est consubstantiel au néolibéralisme (Histoires courtes)

dimanche 29 mars 2015 par Comité Centre Essonne

Le néo-libéralisme en Europe et particulièrement en France, c’est le projet de détruire l’intégralité de l’État social.
Une des armes les plus efficaces pour abattre cet État social est la lutte contre le chômage de masse. Le libéral au pouvoir (aux affaires, comme ils disent) n’a qu’un seul but dans sa vie : éradiquer le chômage... Et il est prêt à tous les sacrifices pour réussir "parce que le chômage, c’est horrible, c’est la plaie de notre société, etc, etc" avec des trémolos dans la voix...



Deux vaches néolibérales tricotent dans un arbre (Histoires courtes)

dimanche 29 mars 2015 par Comité Centre Essonne

L’été dernier, j’ai entendu l’éditorialiste Alain Duhamel à l’occasion de la publication d’un de ses livres. Il a dit (à peu près) : "Dans le contexte actuel de mondialisation, il est anachronique, vain et contre-productif que certains se réclament encore du CNR (Conseil National de la Résistance) et de son programme de 1944". Il me semble qu’il a raison.



Macron est un voleur de brouettes (Histoires courtes)

dimanche 29 mars 2015 par Comité Centre Essonne

Vous vous rappelez cette histoire qu’on racontait il y a quelques années ? Un employé sortait chaque jour de son entreprise une brouettée de sable. Il a fini par se faire prendre et les enquêteurs, contemplant le tas de sable devant sa maison, commencèrent par conclure que c’était un vrai con : voler du sable, c’était n’importe quoi, pourquoi ne pas voler de l’air ?



à l’Élysée en janvier 2014 (Histoires courtes)

rédigé le 17 janvier 2014
dimanche 29 mars 2015 par Comité Centre Essonne

Hollande a donné une conférence de presse le 14 janvier 2014 où il a annoncé le pacte de responsabilités. L’histoire imagine ce qui a pu se passer dans son bureau début janvier.



Les riches ne sont pas philanthropes (Histoires courtes)

dimanche 29 mars 2015 par Comité Centre Essonne

On tente de nous faire accroire que la richesse aurait une limite haute et que, comme Bill Gates et Georges Sorros, les très riches, à partir d’un certain seuil se transformeraient en philanthropes en créant des fondations caritatives pour le bien de toute l’humanité.



Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1112560

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ATTAC Centre Essonne  Suivre la vie du site Histoires courtes   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License