ATTAC 91

Lettre n°7 - Trop d’élus corrompus !

vendredi 16 juin 2017 par ATTAC SE

Comme chaque année, l’ONG Transparency International a publié son indice mondial 2016 de la perception de la corruption dans 176 pays. Si la France demeure 23e du classement, sa note a été dégradée par rapport à 2015. Avec un score de 69 sur 100, l’ONG estime que l’hexagone a encore de nombreux progrès à faire pour tenter de se hisser dans le haut du classement occupé par la Nouvelle-Zélande et le Danemark.
Les actuels scandales (Penelopegate, Bruno Le Roux, emplois fictifs d’assistants parlementaires européens de Marine Le Pen, Richard Ferrand), après les affaires Cahuzac, Bygmalion…, prouvent que la corruption n’est pas exceptionnelle.
La corruption n’est pas seulement due au manque de vertu de certains hommes publics. Elle s’installe dans certaines conditions sociales et politiques qui la favorisent. Elle n’est pas non plus une fatalité. Pour la combattre, il faut transformer les structures sociales et les institutions qui la rendent possible. Cela implique de reconsidérer le fonctionnement de notre démocratie.


titre documents joints

16 juin 2017
info document : PDF
248.5 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 187 / 1113244

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site ATTAC Sud Essonne  Suivre la vie du site La lettre   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License