Compte rendu réunion entre représentants de Comités locaux d’Attac France et Allemagne, Strasbourg 11-12 février 2006

, par  attac92


Compte rendu de la réunion entre des représentants de Comités locaux d’Attac France et d’Attac Allemagne
Strasbourg (11-12 février 2006)

Participants (une vingtaine) :
Attac France :

- 2 représentants du CA (Jacques Nikonoff, Pierre Khalfa)

- 2 représentants du Siège (Pierre Madec, Christophe Ventura)
Des représentants de 7 comités locaux (Attac Besançon, Attac Chalon-sur-Saône, Attac Paris centre, Attac Paris 12, Attac Strasbourg, Attac Vosges du Nord, Attac 44)

Attac Allemagne :

- 3 représentants du CA (Sven Giegold, Gerold Schwarz, Stephan Linder)

- des représentants de 7 comités locaux (Attac Fribourg/Freiburg, Attac Hambourg/Hamburg, Attac Kiel, Attac Mainz/Mayence, Attac Munich/Muenchen, Attac Regensburg/Ratisbonne, Attac Stuttgart).

1.- État des lieux

8 jumelages sont recensés entre comités locaux français et allemands :
Attac Eure (Evreux)/Attac Ruesselheim
Attac Hérault (Montpellier) / Attac Heidelberg
Attac 53 (Laval)/ Attac Mettmann
Attac 66 (Perpignan)/ Attac Brême
Attac Rouen agglomération /Attac Brême
Attac 06 (Nice)/Attac Munich
Attac Var (Toulon)/Attac Mannheim
Attac 54 (Nancy)/Attac Karlsruhe

Le mouvement Attac compte 216 comités locaux en France et 160 comités locaux en Allemagne.

2.- Objet de la réunion : Développer les coopérations décentralisées entre Attac France et Attac Allemagne


- coopération entre comités locaux en vue de favoriser la multiplication de jumelages

- coopération entre conseils scientifiques français et allemands.

3.- Proposition : création d’un groupe de travail binational et désignation de deux coordonnateurs (un par pays)

A.- Objet
Le but du groupe de travail est de réfléchir sur les moyens d’actions possibles pour développer la coopération décentralisée.

B.- Composition
Il est composé d’un nombre restreint de personnes (5 par pays) et notamment de deux coordonnateurs (un par pays) : Pierre Madec pour Attac France et Gerold Schwarz pour Attac Allemagne.

Ils auraient pour tâche la mise en œuvre du développement de la coopération décentralisée.

C.- Missions recensées des coordonnateurs
Elles sont les suivantes :

- collecter l’information sur la coopération existante et la mettre à disposition ;

- sensibiliser les comités locaux à la coopération décentralisée ;

- assister les comités locaux dans la mise en place d’un jumelage (méthodologie, informations sur les jumelages existants entre collectivités, éventuelle recherche de subvention européenne) ;

- rédiger un rapport annuel de la coopération décentralisée.

D.-Moyens
Le groupe de travail aura à disposition une liste électronique ad hoc bilingue.

4.- Vers une première rencontre de bilan

Il a été évoqué la possibilité d’organiser une première rencontre de bilan intermédiaire sur le développement de ces coopérations dans un délais de 6 à 8 mois. Attac Vosges du Nord (Bas-Rhin- 67) pourrait accueillir un tel événement.

Navigation

AgendaTous les événements