Notes de lecture - La Grande Régression - Jacques Généreux Seuil 2010 (279 pages, 18€) Notes de lecture de J-P Allétru

, par  Jean-Paul Allétru

Jacques Généreux, professeur à Sciences Po, est secrétaire national à l’économie du Parti de gauche.

Dans le présent ouvrage, pénétrant mais facile à lire, Jacques Généreux nous explique pourquoi et comment nous sommes engagés depuis trente ans dans la spirale de « la Grande Régression ». Pourtant, la voie du progrès humain est connue et possible. Il nous faut espérer qu’une nouvelle majorité authentiquement progressiste réussira à nous sortir de la « dissociété » de marché pour nous emmener vers la société du progrès humain .

« J’ai vu mourir la promesse d’un monde meilleur ».

A la fin des années 1970, nous étions en état d’établir un double inventaire : d’abord celui des avancées réalisées grâce à une première mise au pas du capitalisme et des marchés (pendant les « Trente Glorieuses »), puis celui des nouveaux progrès à accomplir : il fallait à cette société plus d’égalité, plus de souci des biens publics, plus de démocratie réelle, plus de coopération entre les peuples, plus de solidarité et moins de compétition, plus d’attention à la qualité des liens sociaux et moins d’appétit pour des consommations matérielles profitant surtout à une minorité de privilégiés, plus d’internationalisme et moins de nationalisme.

Or, en lieu et place de ce nouveau bond en avant vers le progrès humain, le monde prit le chemin inverse en étendant à la planète entière non pas ce qui avait nourri le progrès, mais ce qui l’interdirait à nouveau : le productivisme, le bon vouloir du capital, le culte de la performance individuelle, la rivalité exacerbé..............

la suite à lire en ouvrant la pièce jointe :

Navigation

AgendaTous les événements

avril 2018 :

mars 2018 | mai 2018