Occupy France - Jour 5

, par  Eric Thiebaut

ATTENTION, PROCHAIN RENDEZ-VOUS INTERNATIONAL le 11.11.11 à 11h11 devant le Mur de la Paix sur le Champ de Mars. Venez nombreux.
Consultez les détails de la mobilisation ici :

http://www.occupyfrance.org/

L’espoir du préfet, commandeur de la milice des C.R.S., asservis aux volontés de l’oligarchie exerçant une gouvernance tyranique de l’ombre, était qu’une fois de plus les indignés se découragent mais c’est, cette fois-ci, sans compter sur l’énorme volonté d’un noyau dur qui, de part leur désobéissance héroïque sont entrain de montrer l’impressionnante capacité de résistance passive qu’ils puisent jour après jour dans le puits sans fond de l’allégresse, la générosité et l’altruisme. Et c’est toute une population de la classe moyenne habituée à venir travailler à La Défense qui découvre ce mouvement et doit se sentir certainement plus concernée.

Même si aucune revendication politique claire n’émerge, la volonté de départ est de rassembler et de communiquer, de redonner vie au débat citoyen, de réconcilier les gens avec la politique, la vraie, celle du terrain qui se passe loin des mensonges et de la perfidie manipulatrice des hommes aux manettes du pouvoir.

La vie s’organise autour du campement. D’une situation de camp sale peu ragoutant lundi matin, au sortir d’un week-end harassant, celui-ci se transforme petit à petit en terre d’accueil des mots, des maux, des espoirs, des envies.

Mais la partie n’est pas gagnée avec les forces de l’ordre. En effet, tentes et bâches sont proscrites, le minimum vital pour que les personnes sur place puissent rester en bonne santé. Il arrive même, par moment, que les C.R.S. viennent "voler" jusqu’aux denrées alimentaires, pains et eau. Ces vols, j’en ai été témoin, se passe dans une situation à peine croyable où, le C.R.S. voyou vient, lorsque le citoyen a le dos tourné, "voler" la maigre pitance accumulée. Comment alors peut-on réclamer le respect des forces de l’ordre dans les banlieues sans arriver petit à petit à des zones de non-droit dans lesquelles l’état aménage des couloirs pour les chars militaires ?

Je crois qu’aujourd’hui, pour améliorer la situation très précaire de l’instant, il serait urgent que les intellectuels, que j’ai toujours pensé être les premiers représentants des valeurs humaines véhiculées par notre beau pays , patrie mère des droits de l’homme, redonnent un peu de légitimité à ce texte qui, depuis vendredi soir, est plus que bafoué.

J’ai même parfois honte, en tant que citoyen français, de voir qu’aux Etats-Unis, c’est seulement quelques jours après le lancement de Occupy Wall Street que des personnes comme Chomsky ou le très célèbre Mickael Moore sont intervenus, alors qu’en France le mouvement né le 20 mai peine à rassembler. A quand le retour d’un Malraux, Jaurès ou Sartre ?

Jusqu’à présent, seul un ancien député de l’Alaska, c’est déplacé.
Alors, si, par le plus grand des hasards, une de nos "têtes pensantes" venait à lire cet article, sachez Madame ou Monsieur, que le site vous est grand ouvert pour venir nous soutenir et surtout se lamenter des incivilités faites jusqu’alors.

Les preuves sont consultables au travers de toutes les vidéos qui ont pu être prises sur le site de La Défense.

INTELLECTUELS FRANCAIS, IL EST DONC, POUR MOI, DE VOTRE DEVOIR DE VOUS INDIGNER DE LA REACTION DES FORCES DE L’ORDRE !!!

Si c’est un problème de localisation, ne pas hésiter à taper "La défense Grande Arche" à partir de Google ou autre moteur de recherche alternatif sur Internet pour trouver le lieu de rendez-vous.

Pour information une vidéo en directe, consultable à partir du site ci-dessous, est toujours disponible par de formidables Internautes équipés de Smartphone maintenant une forme de permanence médiatique. Chapeau à eux !

http://www.occupyfrance.org/

Quelques photos complémentaires datant du week-end précédent :

Navigation

AgendaTous les événements