Compte Rendu de la rencontre à Antony du 20 mars : Les États généraux des migrations.

, par  Leonard Michelet

Rencontre organisée par un Collectif d’associations antoniennes.
Cette rencontre avait pour objectif de s’intégrer dans le dispositif national en cours de constitution : les États Généraux des Migrations. (Cf. site national EGM)


De quoi s’agit-il ?

En juin 2017, 470 associations ont appelé le chef de l’État à organiser une conférence nationale sur la politique migratoire en France. La loi, actuellement en débat, contredit et les constats et les propositions faites par ces associations.

Elles ont donc lancé en novembre 2017 les États Généraux des Migrations. Il s’agit de collecter dans l’ensemble du pays, sur le mode de l’enquête, des expériences locales et des réflexions collectives et de les regrouper.

Deux objectifs :

  • Donner à tous les groupes, mouvements, associations, individus qui apportent aide et soutien aux migrants une visibilité sociale qui puisse contribuer à modifier les clichés et préjugés véhiculés par une « opinion publique » saturée d’infos alarmistes.
  • S’affranchir des logiques de l’urgence humanitaire pour nourrir une réflexion et une pratique politique alternative.

Déroulé de la rencontre :

Le nombre des présents (venus d’Antony et des communes voisines), une soixantaine, montre bien que beaucoup d’entre nous se sentent aujourd’hui concernés, de près ou de loin, par les problématiques migratoires.

Regroupés par tables de 10, ils ont eu pour consigne de réfléchir à deux questions extraites du cahier des charges des EGM et, après débat, de retenir deux faits considérés comme majeurs :

  1. En se basant sur votre expérience personnelle, qu’est-ce qui est pour vous inacceptable dans la situation faite aujourd’hui aux migrants.
  2. Comment peut-on changer le regard sur les migrants et déconstruire les préjugés ? Faire état d’exemples de réussite. Quels seraient, selon vous, les éléments d’un contre-discours

Les résultats, écrits sur de grandes feuilles, ont été affichés et lus par tous en fin de rencontre. Ils feront l’objet d’une synthèse envoyée à chacun.

Une juriste, bénévole à la Cimade, a présenté avec beaucoup de précisions les implications de la loi en cours de discussion.

Les suites :

Un CR des échanges sera envoyé à tous les participants de la réunion.

Les associations du Collectif informeront les participants des propositions faites par le Comité centralisateur des EGM suite à la collecte nationale.

Le Collectif se veut un lieu de circulation d’informations et d’idées. À partir des propositions faites lors de cette première rencontre locale, des modalités d’actions seront proposées par le Collectif.

Navigation

AgendaTous les événements

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur