Climat : construisons un puissant rapport de force !

, par  Leonard Michelet

Un événement incroyablement fort vient de se produire ! Réuni.es en Convention Citoyenne pour le Climat, 150 citoyen.nes ont élaboré entre octobre 2019 et juin 2020 un rapport et formulé des recommandations pour sauver le climat.

Les 150 citoyen.es tiré.es au sort pour participer à la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC), venu.es de tous les territoires, de tous les horizons, avec tous les niveaux d’éducation, ont construit, à l’issue d’un travail colossal de neuf mois, 150 propositions pour réduire, à horizon 2030, de 40 % les émissions de gaz à effet de serre (GES) par rapport à leur niveau de 1990. Le moteur de leurs travaux a été le souci de justice sociale.
Cet événement majeur et la violence avec laquelle leurs propositions ont été accueillies et caricaturées dans de nombreux médias et dans les milieux conservateurs en disent long sur ce qu’ils et elles ont accompli.

Démocratie participative
La méthodologie a été innovante. Le président du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Patrick Bernasconi, en félicite les participant.es à la CCC :« vous avez réussi une première dans un système politique qui est construit à l’inverse de ce que vous avez fait. La démocratie participative n’est pas une habitude dans notre pays. Il est possible de faire rentrer les citoyens dans les institutions. Dans cette institution, le CESE, preuve en est faite : j’ai proposé que désormais nous puissions faire appel à tous les instruments de la participation citoyenne. Par exemple que nous puissions organiser d’autres #ConventionCitoyenne, sur d’autres sujets. » Des avis alternatifs aux propositions de la CCC, émanant des citoyens dont les avis divergeaient, figurent au rapport quand cela a été demandé.

Source de données
Attac France salue « l’important travail » réalisé et le fait d’avoir « rassemblé une série de propositions qui, pour la plupart, devraient être mises en œuvre sans attendre. Il illustre à nouveau, qu’en matière écologique, l’inertie n’est pas du côté de la population, mais bien de celui des pouvoirs publics et des grands intérêts économiques ».
Le rapport de 460 pages est en ligne. Il contient, outre toutes les transpositions juridiques des propositions qui pouvaient l’être (60 juristes y ont travaillé), une note de synthèse sur les orientations proposées par les membres de la Convention en matière de financement. Il sera une source de données riche et précieuse ; bien sûr, beaucoup des propositions sont connues des organisations non gouvernementales (ONG) qui travaillent sur ces thématiques. Le fait que ce soit 150 citoyens représentatifs de la société et non du milieu militant, qui ont pu, après des mois de débats et de travail acharné, les formuler, les enrichir avec précision et les transcrire juridiquement est une grande avancée. La proposition financière renforce encore la pertinence de ce travail.

Virage écologique
Face à tous les conservatismes qui s’expriment déjà, venant notamment des cercles néolibéraux et productivistes qui veulent pouvoir continuer à polluer en paix, Attac France et le comité local Attac 92 exprime, sans retenue, un soutien au virage écologique et social que les 150 membres de la Convention citoyenne souhaitent insuffler. Beaucoup des propositions formulées pourraient être les nôtres. Néanmoins, mettre des mesures, aussi ambitieuses soient-elles, sur la table de gouvernements libéraux, productivistes et « croissantistes » ne sauraient suffire pour qu’elles soient mises en œuvre. Emmanuel Macron se prononcera le 29 juin sur les suites qu’il entend donner à ces travaux. Contre l’inertie de l’exécutif et son probable refus de transformer l’économie française et européenne, Attac estime donc que le virage écologique ne sera pris que si un puissant rapport de force s’appuyant sur des mobilisations d’ampleur dans la société se construit. D’ores et déjà, les 150 citoyen.nes se sont organisé.es en association « Les 150 », pour pouvoir, d’une part réagir à ces suites et d’autre part expliquer et défendre partout leurs propositions. Nous pourrons sans doute les inviter à nos débats, réflexions et actions, et soutenir leurs propositions.
Nous vous invitons à consulter les propositions sur le site de la CCC, et pourquoi pas donner votre avis sur celles-ci.
Construisons ce puissant rapport de force !

Aller plus loin :

Navigation

AgendaTous les événements

août 2020 :

Rien pour ce mois

juillet 2020 | septembre 2020