Tract Antony : "De la directive Bolkestein à la constitution..."

, par  attac92

DE LA « DIRECTIVE BOLKESTEIN » A LA « CONSTITUTION »

UNE MÊME LOGIQUE D’ ALIGNEMENT SOCIAL PAR LE BAS.

La nouvelle Commission Européenne vient de reprendre à son compte la proposition de directive de l’ancien commissaire à la concurrence F.Bolkestein. Adoptée dans la plus grande discrétion en Janvier 2004 par la Commission Européenne avec le soutien des Commissaires et du gouvernement Français, elle n’est aujourd’hui connue que grâce à l’action de partisans du NON. Volontairement cachée aux citoyens, elle vise à supprimer tous les « obstacles » à la liberté d’établissement et de circulation des services (près de 70% du Produit Intérieur Brut) au sein de l’Union européenne.

Une entreprise pourrait offrir ses services dans un autre pays en appliquant à ses salariés la législation sociale du pays d’origine.

Si cette directive ne figure pas en tant que telle dans le projet de constitution européenne, elle est cependant parfaitement cohérente avec celui-ci, « un marché où la concurrence est libre et non faussée ». Chacun peut en comprendre les dangers et tout le profit que pourraient en tirer les employeurs en utilisant les disparités créées par l’élargissement dans les domaines fiscaux, sociaux et environnementaux. C’est la voie royale au dumping social.

A l’approche du référendum, ceux qui en France ont approuvé la directive, parlent maintenant de nécessité de « remise à plat », de peur qu’elle n’ouvre les yeux des citoyens sur le contenu réel du projet de « Constitution ».

Que l’on ne s’y trompe pas : « Il n’est pas question que la Commission retire la Directive Services » indique elle-même la porte-parole de la Commission, Françoise Le Bail. Elle confirme ainsi la logique du projet de « Constitution ».

POUR REFUSER LA DIRECTIVE BOLKESTEIN

UNE SEULE SOLUTION :

VOTER NON à la « Constitution » Européenne.

Après le succès des premières réunions publiques en faveur du NON de gauche, le Comité Antonien pour la victoire du NON vous invite à approfondir le débat et à élargir le rassemblement.
MI-MARS GRAND MEETING UNITAIRE A ANTONY

Le Comité Antonien pour la victoire du NON regroupe des citoyens et organisations aux diverses convictions mais tous unis pour s’opposer au traité qu’ils considèrent comme un carcan libéral qui imposerait une régression démocratique et sociale au plus grand nombre.
Il s’est fixé comme objectif d’animer et coordonner sur Antony la campagne du NON.
Le comité est déjà soutenu par l’Association pour une Gauche Républicaine, ATTAC, le Collectif Antonien pour la Protection Sociale et les Services publics, le Collectif Communiste d’Antony, l’UL CGT, le Parti Communiste Français, Pour la République Sociale.

RIEN N’EST JOUÉ ! LE PEUPLE SOUVERAIN N’A PAS ENCORE TRANCHÉ.

Nous vous appelons à soutenir nos initiatives, vous pouvez nous contacter à antonypourlenon@laposte.net

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2019 :

Rien pour ce mois

août 2019 | octobre 2019