La ferme du bonheur Optimistes activistes au travail� !

, par  attac92

Voilà le 21 avril 2002 le choc ! Si vous nous connaissez, vous savez combien, à la Ferme du Bonheur, on s’acharne à défendre les valeurs publiques, je veux dire collectives, je veux dire ….humaines…..Combien ce ne sont pas que des mots, mais aussi des actes, sans compromis, pas 39 Heures (pardon 35) hebdomadaires, mais 24 heures/24. La Ferme du Bonheur elle-même est notre acte premier, ou total….Nous sommes de plus en plus nombreux à y vivre, vous êtes de plus en plus nombreux à partager les événements qui y ont lieu ; nous avons la prétention de croire que la raison de ce succès tient à notre désintéressement financier, à un choix artistique pur et dur, et très ambitieux : sans jamais « tirer vers le bas » populistement, nous réussissons à accueillir « les mendiants et les rois », je veux dire des prolos et des zélus, des VIP et des timides, des extrémistes de gauche et de droite parce que nous sommes là, à l’adresse postale officielle du 220 Avenue de la République 92000 Nanterre TEL : 01 47 24 51 24, FAX 01 47 24 19 52, que l’adresse réelle, celle où on entre à pied, en Homme, est au 200 de la même avenue, la même entrée que l’université, on longe notre mur, la palissade des poètes où est écrit en ce moment : « Etranger qui passes, tu ne sais pas avec quel désir ardent je te regarde », on a oublié « ardent » mais çà correspond à la porte de la Ferme, une grande porte en bois surmontée d’une cloche en bronze, quasi toujours ouverte, mais sonnez ! çà surprend moins nos grands et bons chiens. Nous sommes donc là, 24 Heures sur 24 (c’est pas une raison pour nous réveiller quand on dort, vous n’avez qu’à prévenir si vous arrivez tard). Donc en clair,, car l’heure est grave, nous avons des propositions pour expier l’indicible bévue, malentendu, absurdité, aberration, illusion, impair, bavure….de dimanche dernier : nous avons décidé que dès ce soir mardi 23 avril 2002 et tous les soirs jusqu’à nouvel ordre, la Ferme du Bonheur devient un forum d’échange de propositions où vous tous êtes invités. Il y aura des règles que nous assumerons, et avec bonheur encore, comme par exemple :
- aucune brutalité évidemment physique, mais y compris verbale, çà permettra, je le souhaite ardemment que les lepènistes viennent s’exprimer (« pour combattre l’ennemi il faut le faire dans sa langue » Jean Genet)
- le respect chronologique des paroles de chacun.
- amenez vos pâtisseries maison, nous on a les fromages de chèvre Etc…

Voilà quelques idées ; nous n’avons pas (encore) la vérité, nous la cherchons plus que jamais, avec vous ? Nous ne sommes pas au parlement, nous sommes sur Terre, sur la terre. A ce soir, à demain soir,… A tout à l’heure !

Navigation

AgendaTous les événements

juillet 2018 :

Rien pour ce mois

juin 2018 | août 2018