Eau d’Ile-de-France : le Sedif va lancer l’appel d’offres, en un seul lot

, par  attac92clamart , popularité : 18%

 

 

Eau d’Ile-de-France : le Sedif va lancer l’appel d’offres, en un seul lot

 

PARIS - Les élus du Syndicat des eaux d’Ile-de-France (Sedif) ont refusé de découper le marché de l’eau francilienne, comme le demandait Suez Environnement, ouvrant la voie au lancement de l’appel d’offres pour la délégation du plus grand service public d’eau en Europe, a-t-on appris vendredi.

"Par une très large majorité (108 voix, 12 contre et 9 abstentions), le Comité du Sedif a clos le débat sur un éventuel allotissement" (division en lots, ndlr) du marché de l’eau d’Ile-de-France, indique le Syndicat communal dans un communiqué.

Le groupe de services Suez Environnement défendait une telle solution "afin de permettre une réelle mise en concurrence". Il estimait que ne pas diviser le marché donnerait "à l’opérateur sortant (son concurrent Veolia, ndlr) un avantage considérable".

Dans son communiqué, le Sedif affirme que les élus ont "clairement manifesté leur choix pour le maintien d’un grand service unique sur l’ensemble de son territoire" qui regroupe 144 communes et 4 millions d’habitants.

Le Président du Sedif, André Santini, a dans la foulée "été autorisé par une très large majorité également" à lancer l’appel d’offres international pour la délégation de ce service public.

La durée du contrat, qui porte sur la production et la distribution d’eau potable, sera "ramenée à 10 ans" et une "tarification sociale" sera instaurée, est-il indiqué.

"Dans les jours qui viennent, paraîtra l’avis ouvrant une période de 2 mois au cours de laquelle seront reçues les candidatures des entreprises ou de leurs groupements", ajoute le Sedif.

D’un montant de 371 millions d’euros par an, le contrat du Sedif arrive à échéance fin 2010. Il est attribué à Veolia (ex-Générale des Eaux) depuis 1962 dans sa forme actuelle.

(©AFP / 10 avril 2009 19h21)