Ciné-débat : Planète à vendre le 19/11 17h

, par  attac92clamart , popularité : 48%

Dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale, dont le thème cette année est "Droits à l’essentiel", le collectif MASI avec la municipalité de Clamart propose un ciné-débat sur le thème de l’accaparement des terres : 

le samedi 19 novembre à la salle des fêtes de Clamart (stade Hunebelle) ( plan )

- à partir de 15h rencontre avec les membres du collectif et

- à 17 h, projection du documentaire "Planète à vendre" d’Alexis Marant suivi à 18 h 30, d’un débat avec Antoine Bouhey, de Peuples Solidaires, spécialiste de la question de l’accaparement des terres.

 

 

 

 

 

 

PLANETE A VENDRE

documentaire de 2010 dAlexis Marant - 90min

 

 

Suivi dun débat avec Antoine Bouhey,

de la Fédération Peuples Solidaires / Action Aid

Proposé par le collectif MASI

 

 

 

Le droit à la terre fait partie des droits essentiels. Sans lui aucun paysan ne peut faire vivre sa famille. Sans lui il n’est pas possible d’assurer l’amélioration des conditions de vie du milliard d’êtres humains qui souffrent de la faim.

 

Nous assistons aujourd’hui à un phénomène massif qui atteint des dimensions inquiétantes et dont les conséquences sont catastrophiques, 227 millions dhectares cédés depuis 2001. Il atteint l’Amérique Latine ou même, en Europe, l’Ukraine, mais ce sont les pays africains qui sont le plus touchés. À l’accaparement des terres par de grands propriétaires fonciers, mal dénoncé depuis longtemps, s’ajoute aujourd’hui bien d’autres formes menaçantes  :

 

- Volonté de certains pays ne disposant pas eux-mêmes de réserves de terres arables (Chine, Corée, Pays du Golfe Persique) d’assurer la sécurité alimentaire de leur pays. Ils cherchent à délocaliser leur production agricole au détriment de populations démunies.

- Développement de la production d’agro-carburants : dans de nombreux pays, des compagnies européennes, chinoises, canadiennes, brésiliennes, israéliennes ont entrepris de planter des palmiers à huile, de la canne à sucre ou du jatropha1 sur des millions d’hectares.

- Spéculation d’investisseurs privés : nombre de sociétés et de fonds d’investissement occidentaux parient sur des bénéfices à tirer des terres arables.

 

La solide enquête de terrain mené par Alexis Marant, montre que les populations locales non seulement ne gagnent rien à cette évolution mais au contraire sont dans lobligation de quitter leurs terres pour trouver du travail dans les villes.

« Planète à vendre » est un sujet dactualité internationale qui nous touche tous en montrant linvestissement purement spéculatif de la terre nourricière au détriment des plus démunis.

 

Le film sera projeté à Clamart le samedi 19 novembre à 17, salle des fêtes (stade Hunebelle) dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale. La projection sera suivie dun débat dune heure animé par Antoine Bouhey spécialiste du thème. Il présentera quatre exemples de mobilisations de communautés locales contre les accaparements de terres au Mali, au Kenya, en Inde et au Guatemala.

 

  • 1Arbuste riche en huile de la famille des euphorbiacées

 

##

 

Appel de Dakar contre les accaparements de terres

 

Navigation

AgendaTous les événements