SCOOP : Anne le Strat ravit à André Santini la présidence du Comité de bassin Seine-Normandie...

, par  attac92clamart , popularité : 34%

des fois, les élections ça se passe bien !

Après l’échec au SEDIF en 2008, ça fait du bien !

 

#####

 

Par Marc Laimé :

SCOOP : Anne le Strat ravit à André Santini la présidence du Comité de bassin Seine-Normandie

 

La présidente d’Eau de Paris et sa liste de gauche ont remporté le jeudi 29 septembre à 16h30 la présidence du Comité de bassin Seine Normandie, disputée à André Santini, à la droite et aux usagers "socio-professionnels".

Lire la suite : http://www.eauxglacees.com/SCOOP-Anne-le-Strat-elue?var_mode=calcul

 

 

######

 

Par Jean-Claude Oliva de la coordination Eau Ile de France :

La Coordination Eau Île-de-France salue l’élection d’Anne Le Strat à la présidence de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie (AESN). C’est une rupture historique à la tête de la première agence de l’eau de France. Anne Le Strat a mené à bien la remunicipalisation de l’eau à Paris, fermant la parenthèse de 25 ans de privatisation. Elle a battu André Santini qui dirige le Syndicat des Eaux d’Île-de-France depuis 28 ans, en délégation à VEOLIA dont c’est même le premier contrat dans le domaine de l’eau en Europe !

 

En portant les valeurs du retour et de la rénovation du service public, la gauche l’emporte aujourd’hui ; une leçon que devraient méditer les élus socialistes et communistes qui continuent à siéger de façon consensuelle, à coup d’« abstention positive », au bureau du SEDIF sous la présidence de … M. Santini. Ou les élus socialistes et la minorité des élus communistes de l’agglomération « Est Ensemble » qui ont préféré rejoindre le SEDIF et VEOLIA à une gestion publique en partenariat avec Eau de Paris.

 

Au moment où se pose la question de la gestion de l’eau à l’échelle de la métropole parisienne, le basculement de l’AESN est un point d’appui pour construire une dominante publique avec d’Eau de Paris plutôt que d’aller vers le tout privé avec le SEDIF et VEOLIA.

 

Un bilan lucide de l’action de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie s’impose maintenant. Le colloque « Eau et Terre » organisé par la Coordination Eau Île-de-France le 7 avril dernier, avait pointé les défis à relever pour préserver et même le plus souvent retrouver une qualité de la ressource, fortement dégradée par l’agro-industrie et sous le coup de nouvelles menaces avec les gaz et pétroles de schistes… Dans le domaine de la démocratie, un tournant s’avère indispensable : la participation des usagers-citoyens doit s’imposer, a contrario de la situation actuelle. La Coordination Eau Île-de-France est disponible et volontaire pour contribuer à ces changements.

Navigation

AgendaTous les événements

janvier 2020 :

Rien pour ce mois

décembre 2019 | février 2020

Sites favoris Tous les sites

2 sites référencés dans ce secteur