Communiqué de presse de l’intersyndciale de l’Hopital Béclère : Qui veut la peau de l’hôpital Antoine Béclère ?

, par  attac92clamart , popularité : 63%

 

   

 

 

 

 

Communiqué de presse :

Qui veut la peau de l’hôpital Antoine Béclère ?

Alors que l’hôpital Antoine Béclère à Clamart assure depuis plus de 30 ans la permanence des soins la nuit dans le Sud des Hauts de Seine, l’Agence régionale d’Hospitalisation envisage de partager la garde avec la Clinique Privée d’Antony sous le prétexte qu’elle le demande !

Ainsi les SAMU, les pompiers se verraient de vérifier à chaque transfert quel est la semaine de garde de chaque établissement !

Les patients seraient eux aussi, tenus de savoir quelle structure assure la garde en cas d’accident, on marche sur la tête ….

Pour quelle économie ?

Aucune puisqu’Antoine Béclère, maternité de niveau 3 est tenu d’avoir des équipes d’anesthésie et de réanimation 24 h sur 24 h et 365 jours par an.

Mais ce ne sont pas les économies qui sont en jeu dans ce projet, il s’agit de donner au privé lucratif, des missions de service public afin de leur octroyer des subventions déguisées.

Bien que la loi HPST indique que les établissements assurant la permanence des soins gardent cette priorité, de fortes pressions politiques tendent à vouloir substituer au secteur public le secteur privé lucratif.

Entre les attaques de l’AP-HP contre l’hôpital et celles de l’ARS, les salariés de l’hôpital Antoine Béclère (un des seuls hôpitaux excédentaires de l’AP-HP en 2010) se demandent quel est leur devenir.

Ce numéro de duettiste bien rôdé s’acharne sur le seul hôpital public du territoire des Hauts de Seine entraînant une démotivation de l’ensemble de la communauté hospitalière.

Y’a –t-il un projet caché ?

L’intersyndicale de l’hôpital A. Béclère et les personnels ne laisserons pas dépecer leur hôpital sans rien dire.

Nous appelons dès aujourd’hui à la mobilisation du collectif de défense de l’hôpital Antoine Béclère pour des actions envers les décideurs.