Réunion publique sur la dette le 9/02

, par  attac92clamart , popularité : 62%

Nous ferons une réunion publique sur la dette , le jeudi 9 février à 20h30, salle Jacky Vauclair, Hotel de ville.

Pour signer en ligne l’appel :www.audit-citoyen.org/

 

####

Appel à la constitution d’un Collectif Clamartois « Pour un audit citoyen de la dette publique ».

Le gonflement de la dette publique fait la une des médias, avec une dramatisation cherchant à justifier la mise en place de politiques d’austérité destructrices : écoles, hôpitaux, hébergement d’urgence… Retraites, chômage, culture, environnement… : nous vivons tous au quotidien les conséquences de l’austérité budgétaire et le pire est à venir. Du matin au soir, on nous ressasse que « c’est parce que depuis des années, nous vivons au-dessus de nos moyens », que « maintenant, il faut rembourser la dette ». On nous affirme et nous répète qu’ « on n’a pas le choix ! ».

Mais d’où vient cette dette ? A quoi a servi l’argent emprunté ? Avons-nous vraiment trop dépensé pour l’école et la santé, quand nous observons la réduction de postes dans les écoles et vivons la menace de suppression de filières, quand nous assistons à la fermeture d’hôpitaux, au déremboursement continu des médicaments et actes médicaux ? Autrement dit, cette dette a-t-elle été contractée démocratiquement et pour servir l’intérêt général ?

Pourquoi ne nous parle-t-on pas de l’assèchement des budgets depuis 20 ans, liés aux cadeaux fiscaux accordés aux plus aisés ? Pourquoi les États sont-il obligés de s’endetter auprès des banques privées à des taux de 3 % minimum, alors que dans le même temps ces banques peuvent, elles, emprunter directement et pour moins cher à la Banque Centrale Européenne ? Qui détient les titres de la dette et profite réellement de cette situation, qui met les pays européens aux mains des marchés financiers ? Quels sont les enjeux cachés de ces politiques d’austérité successives censées nous sauver mais qui nous enfoncent dans la récession, mettant les pays européens à genoux les uns après les autres ?

Nous refusons les discours culpabilisateurs.

Nous refusons que ces questions soient évacuées ou traitées dans notre dos par les pseudo-experts officiels sous influence des lobbies économiques et financiers.

Nous refusons de n’être que des jouets entre les mains des actionnaires et les spéculateurs, des « variables d’ajustement » pour rassurer les marchés. Nous sommes des citoyens, capables de délibérer ensemble de notre avenir.

Des alternatives existent dont il faut débattre, qu’il faut faire connaître.

Nous réclamons un audit citoyen de la dette publique, condition d’un véritable débat démocratique !

Le 26 octobre 2011, un Collectif National* s’est constitué, réunissant associations citoyennes, syndicats, experts indépendants,… et appelant à une mobilisation générale par la constitution de collectifs locaux unitaires. * Organisations partenaires : www.audit-citoyen.org

A Clamart aussi !

Nous appelons les organisations, les associations, les citoyens, conscients de la gravité des menaces, à la constitution d’un Collectif Local Clamartois en faveur d’un « Audit Citoyen de la Dette Publique ».

L’objectif de ce Collectif Local serait d’informer la population de la réalité de la situation et des origines de la dette, de dénoncer les pièges et impasses des politiques qu’on cherche à nous imposer en les présentant comme inéluctables, de mettre en évidence les contre-vérités énoncées quotidiennement avec aplomb et arrogance dans les médias.

L’enjeu est de favoriser une prise de conscience collective et un mouvement populaire exigeant la publication des éléments nécessaires à un audit de la dette publique, permettant un véritable débat démocratique où puissent être entendues et débattues les analyses et propositions alternatives. Cela doit commencer dès le niveau local, au plus proche du terrain et des préoccupations de nos concitoyens.

Comme en 2005 lors de la mobilisation autour du Référendum sur le projet de Traité Constitutionnel Européen, ou encore lors de nos campagnes communes pour la sauvegarde du statut de La Poste et du système de retraites par répartition, en mutualisant nos connaissances, nos outils, nos énergies et nos déterminations, nous pouvons créer une dynamique de nature à ré-équilibrer le rapport de force !

Nous vous invitons à nous indiquer si vous souhaitez rejoindre ce Collectif Local. Ne tardez pas, le temps presse !

 

Salle : salle Jacky Vauclair, ancienne salle des fêtes de Clamart : http://attac92clamart.free.fr/autre/spip.php?article357