Le client et sa banque : un cas de "Non respect des conditions contractuelles" : deux nouveaux épisodes

, par  attac92clamart , popularité : 35%

Suite à l’épisode précédent (consultable ici : https://local.attac.org/attac92clamart/spip.php?article591&var_mode=calcul), voici deux nouvelles péripéties de notre client et de sa banque.

Remplacement d’une carte bleue avant écheance

Bonjour Monsieur,

Lorsque je suis passé retirer ma nouvelle Carte Bleue, (apres que ma banque ait souhaité’ annuler la precedente), vous m’avez confirmé, que cette operation, à l’initiative de ma banque, serait sans frais. (Je veux dire "sans frais autre que les prelevements mensuels" ... pour lesquels, soit dit en passant, je ne pense pas que vous ayiez jamais obtenu mon consentement). En consequence, je vous prie d’annuler l’ecriture suivante :
jj/mm/2013 * Remplac Carte Avant Echeance - 10,00 €
et de recrediter sur mon compte ces 10 € indument preleves.

Je tiens à vous faire part à nouveau de mon mecontentement, et de la place excessive que la surveillance des actions unilaterales de ma banque prend dans mon emploi du temps : je suis harcelé par la recurrence des délits d’abus de faiblesse auxquelles se livre ma banque.
Il me semble qu’aucun commerçant n’est autorisé a prelever un paiement avant qu’une facture en bonne et due forme ait été acceptee par le client !

Je suis certain que vous n’êtes pas personnellement responsable de ce comportement detestable ; je vous prie de transmettre cette nouvelle protestation a ceux qui le sont ! Je ne parle pas du "Service Relations Clientele" qui, le 15 avril, a repondu "completement à côté ... " pour ma précédente protestation, celle de debut avril.

En effet, alors que je me plaignais de ne plus pouvoir ... "effectuer de virements par Internet vers les comptes externes préalablement enregistrés dans mon interface Internet" ... ce courrier indique que je ne peux plus ajouter de nouveaux comptes, sauf en passant par vous ! Rien a voir !

Bien cordialement,
XX

Non remboursement du solde Moneo sur CB perimée.

Bonjour Monsieur,

Vous vous souviendrez peut être que lorsque je suis venu chercher ma nouvelle carte Visa en avril dernier, je vous avais indiqué’ que je n’ai jamais recu les 45 € qui restaient sur la carte Visa, venue en peremption en mai 2012.

Vous m’aviez alors demandé de vous faire parvenir la demande de remboursement afferente ...
Je viens de passer au peigne fin mon dossier, et ai pu retrouver le document en question : voir photo ci-jointe.

Je ne peux m’empêcher de constater que ce tracas résulte du fait que j’ai cru ce que ma banque m’a écrit, fin mai 2012 : "Le solde sera recrédité dans un delai de 45 jours" ...

Je suis d’un naturel peu méfiant ... je fais confiance ... S’il n’y avait pas eu cet incident en mars 2013 du renouvellement, (a votre initiative), de ma CB de juin 2012, (valable jusqu’en 2016), je n’aurais sans doute pas songé à verifier la bonne fin de cette affaire : une fois de plus ... il apparait que la banque n’a pas fait ce qu’elle dit !

Pourtant, bien qu’il s’agisse d’une anomalie de votre côté ... je suis quand même contraint de passer une partie de mes vacances à rechercher de vieux papiers pour vous prouver qu’en effet, il y a eu un oubli de votre part !
(De meme, le renouvellement CB "sans frais" d’il y a 3 mois, avait fait l’objet d’un débit que... j’ai été obligé de vous demander d’annuler ... c’est épuisant !)
Ne trouvez vous pas abusif, ce type de comportement ? Toujours se mefier ... ne pas pouvoir faire confiance, c’est royal pour vous pourrir la vie !

Quand je songe aux relations de confiance que j’ai eu pendant des décennies avec vos prédecesseurs ... je n’ai que du mepris pour les dirigeants qui vous ont placé dans de telles conditions de travail : a tort ou a raison ... il semble que "ne jamais rater une occasion de plumer les clients"... soit hélas devenu un critère de réussite professionnelle !

En vous souhaitant de bonnes vacances si vous ne les avez pas deja prises, je vous remercie d’avance pour vos diligences !

BIen a vous,
XX

ps : je n’oublie pas non plus que, refractaire a l’usage d’un téléphone mobile... ma CB est devenue inutilisable pour régler des achats sur Internet ! Je ne crois pas m’être engagé à posséder un tel engin pour pouvoir faire usage des fonds que je vous ai confiés !
Du coup, comme vous le savez ... je dois utiliser une "E card" (avec des No de CB a usage unique). Bien entendu ... ma banque m’a facturé’ une dizaine d’Euro à ce sujet... en sus de l’abonnement de 9 Euros par mois. Ainsi depuis 10 ans, si je compte bien, c’est environ 1000 E que vous avez "pris dans ma poche" ... dans des conditions qui relevent je crois de ... l’abus de faiblesse !

Navigation

AgendaTous les événements

décembre 2019 :

Rien pour ce mois

novembre 2019 | janvier 2020