Les Pays du Sud devant la crise financière mondiale et la crise alimentaire : 2 soirées en avril 2009

, par  attac92clamart , popularité : 62%






Les Pays du Sud devant la crise financière mondiale et la crise alimentaire

 

Quelles sont les conséquences pour eux ?

Comment peuvent-ils réagir ?

 

Crise alimentaire, crise financière, 2008 aura été une année révélatrice du dysfonctionnement de la mondialisation ainsi que des risques qu’un système spéculatif éhonté fait courir à toutes les populations du globe et encore plus aux populations déjà fragilisées par des inégalités renforcées année après année. La FAO estimait en novembre dernier que la crise financière aurait un impact négatif sur le secteur agricole de nombreux pays et que 2009/2010, avec une nouvelle flambée des prix, pourrait voir des crises alimentaires encore plus graves. La disponibilité de la terre dans les pays du Sud est menacée par des achats massifs de terres agricoles par des Etats tiers et des investisseurs privés. Le Coréen Daewoo veut par exemple exploiter 1,3 million d’hectares à Madagascar. L’Afrique est riche de matières premières indispensables aux économies des pays développés. Mais elle n’en tire qu’un avantage très relatif. Les profits allant aux investisseurs étrangers et à quelques privilégiés qui prospèrent à coté d’une population dont la pauvreté s’aggrave. De plus en plus désespérés, beaucoup sont tentés par l’aventure de la migration. Quelles sont les conséquences de la crise financière pour les pays du Sud, ses conséquences sur la crise alimentaire, sur la politique d’aide au développement ? Quels sont les atouts des pays du Sud pour y résister et proposer des alternatives ? Nous vous invitons à y réfléchir ensemble, à Clamart au mois d’avril

 

Soirée-débat sur les crises le jeudi 2 avril 2009 à 20h30 Hotel de Ville Salle Jacky Vauclair 1 place Maurice Gunsbourg Avec la participation de : Alice Sindzingre chargée de recherches au CNRS Jean Christophe Servant journaliste à GEO

Ciné-débat le Jeudi 9 avril 2009 à 20 h 30 au Cinéma Jeanne Moreau 22 rue Paul Vaillant-Couturier A Clamart. Projection du film « 14 km » En présence de : Claire Rodier, juriste au GISTI, présidente de Migreurop

« 14 km », un film de Gerardo Olivares, fiction illustrant la migration à travers le Sahara et jusqu’à Gibraltar, de deux frères nigériens et d’une malienne, jusqu’aux 14 km qui séparent l’Afrique de l’Europe.Il témoigne de la réalité africaine et du mirage de l’occident. C’est un hommage à ceux qui risquent leur vie pour fuir la misère.

 

 

 

 

 

 

 Le tract est en document-joint. 

Soirées organisées par Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture, Accueil Relais Parents Enfants, Artisans du Monde (Clamart), Association Commerce Equitable Malakoff, Association Culturelle de Coopération avec le Sénégal, Association des Femmes Sénégalaises, ATTAC(groupe local de Clamart), le CCFD (Clamart Châtillon), Groupe Tiers Monde de Clamart (Peuples Solidaires), le Groupe Tiers Monde Meudon, Planète, Terre des Hommes France (délégation départementale 92)