Attac Nîmes

Accueil du site > Dossiers > OMC > Hong Kong N° 2 par Susan George

+++

Nous sommes bien contents d’avoir avec nous Abi Dymand, jeune etudiante
britannique [qui ne coute pas un centime a Attac] ; de langue maternelle
anglaise, elle « couvre » pour nous les evenements que ni Frederic ni moi ne
pouvons couvrir et prend des notes pour nous. Le soir on essaie de faire le
point, mais il est deja 12h30..... et maintenant 2H15 au moment ou je termine
cette redaction.

EVENEMENTS DE MA JOURNEE [sg] Dans l’ensemble des notes ci-apres, j’essaie de
mettre les points importants en gras pour vous gagner du temps.
REUNION DU GROUPE GUE [gauche unie europeenne] DU PARLEMENT EUROPEEN AVEC DES
PARLEMENTAIRES D’AUTRES CONTINENTS : [ou je suis intervenue avec d’autres sur
les alternatives]

Mario Joyo Aguja, Akbayan Party, delegue des Philippines : le commerce n’est pas
la liberte pour tous, c ’est un echec total pour les petits, specialement les
agriculteurs, pecheurs, le ‘droit’ n’est que d’exporter mais pas de droit au
developpement. Ce regime ne donne aucun benefice aux petits producteurs ni ou
petits commercants. Ce regime ne fait qu’accroitre la production ; tous sont
obliges de produire pour gagner plus et les prix baissent pour tous, car il y a
surproduction. Les productions de Chine ruinent aussi les industries chez
nous. Les regles du neo-liberalisme aux Philippines avaient deja ete
instaurees par la Banque et le FMI. La question politique : Peut-on reformer
ce systeme de l’interieure, en renforcant par exemple le role des parlements
dans l’OMC ? Meme si c’etait le cas, il faut se rendre compte que les
parlements ne representent pas toujours la voix du peuple. Ou doit-on essayer
d’utiliser les regles de l’OMC [SSM, S&D] ? C’est cela la demarche des G-33 et
G-20. Mais il y a aussi les accords bilateraux qui contredisent ces accords.
Toute reforme semble tres difficile.

Nous voulons notamment que la peche soit hors NAMA, mettre les services et
l’agriculture hors OMC-ce qui veut dire en gros que nous voulons un autre
systeme et la fin de l’OMC. Mais comment faire ? il faut depasser le stade
de dire Non au systeme actuel. Faire comprendre au peuple la maniere dont
l’OMC opere dans la vie de tous les jours. Travailler avec le mouvement social
de masse. [Son parti a ete organise par le mouvement de masse, qui voulait
cette expression politique, pas le contraire]. Developper l’unite entre partis
politiques dans la region ASEAN Dans les Philippines, succes pour le
mouvement qui cherche a discrediter et expulser le President. S’opposer est
plus facile que definir les alternatives.

Leonardo Nicolini, Senateur, Frente Amplio, Uruguay. Le Frente Amplio a gagne
en mars après 30 ans de lutte ; c’est une victoire dans un pays sous direction
neoliberale. L’Uruguay recherche la reduction des subventions a l’agriculture
 ; reconnait la necessite d’unite MERCOSUR est un debut dans ce sens malgre
l’opposition des USA et le Venezuela les a rejoint.

Boubacar Toure, depute du Parti progressiste, Mali. : Nous sommes places
devant un systeme qui subventionne pour tuer d’autres l’Europe et les USA
soutiennent des producteurs chez eux mais tuent a cote. Ce sont 150.000
producteurs de coton aux USA mais 30 pays martyrs qui ne peuvent pas survivre.
La dette aussi tue et elle est odieuse, immorale. Au Mali, le secteur
agro-pastorale = 46% du PNB et occupe 80% de la population. Les exportations
de coton representent des taxes pour l’Etat et 35 % de la population vit
directement de la culture du coton. La subvention USA/EU est un terrorisme
deguise ; l’argent des contribuables americains et europeens est transfere vers
des producteurs de coton et ils soutiennent ainsi indirectement
l’analphabetisme, la maladie et le manque d’eau potable. Il faut aider les
gouvernements qui sont sous la menace de cette extinction. Il faut informer
les Europeens et les Americains. Une petition des producteurs maliens circule
 : 10 millions de producteurs africains meurent, signer la petition et
mobiliser les populations.

Parlementaire sud-africain de l’ANC : Ce cycle doit etre celui du
developpement et d’Aide pour le Commerce, Aid for Trade. Les positions de
l’Afrique du Sud refletent les valeurs de l’ANC ; il veut des changements
significatifs en agriculture. Mais contrairement au Mali, l’Afrique du Sud a
de grands agriculteurs blancs qui sont la depuis des generations ; c’est tres
different d’un pays ou les agriculteurs sont de petits paysans. La conference
ministerielle a Arusha [notamment sur le TRIPS...] ; role des parlementaires
est de rappeller le role du developpement dans les negociations actuelles. Les
subventions agricoles : l’agriculture est tellement plus importante pour le Sud
que pour le Nord, dont c’est seulement une petite part du PNB alros que pour
le Sud c’est majoritaire. Ce que les PVD peuvent gagner au niveau multilateral
est de toute maniere repris dans les accords bilateraux qui proliferent et qui
ont un grand impact a HongKong. Rappellons-nous que la delegation americaine a
Cancun etait enorme, c’est significatif, car les delegations n’ont pas les memes
‘muscles’ pour negocier. Les USA veulent maintenant des negociations
sectorielles, en particulier dans les services, ce qui rendrait encore plus
difficile la negociation pour les pays du Sud car ils n’ont pas le personnel
necessaire.

Notre attente pour HK doit etre realiste ; nous ne pensons pas obtenir beaucoup
plus que depuis 4 ans ; mais les ambassadeurs a Geneve sont des techniciens,
ils ont besoin d’un soutien politique et que chaque parlement joue un role plus
important, les politiques doivent s’engager plus dans le debat, avec la societe
civile. [Je crois que cette remarque va pour notre parlement francais aussi,
SG].

Suivre la vie du site RSS 2.0 | |