Attac Nîmes

Accueil du site > Dossiers > OMC > OMC : « des progrès » mais « pas d’accord » à Hong Kong

La Commission européenne ne table pas sur un « accord complet » lors de la réunion de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC).

Libération - C’est un porte-parole de l’exécutif européen qui a dû corriger la bombe lâchée quelques heures plus tôt par le commissaire européen au Commerce extérieur, Peter Mandelson. « Nous n’atteindrons pas le degré de progrès que nous espérions mais nous allons continuer à travailler d’arrache-pied pour réaliser des progrès substantiels et nous aurons des progrès » lors de la réunion de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) à Hong Kong en décembre. Soit un peu moins catégorique que les déclarations de M. Mandelson, qui avait déclaré vendredi sur BBC : « vous n’aurez pas d’accord à Hong Kong en décembre, non ».

Son porte-parole à Bruxelles, parlant d’une « interview irritante » au cours de laquelle Mandelson a été « constamment interrompu », a tenu à signifier que le commissaire européen avait souhaité dire qu’il n’y aurait pas « d’accord complet sur toutes les modalités » de la négociation à l’OMC. « Toutefois, nous continuons à travailler en vue de conclure un accord ambitieux à Hong Kong, même si Hong Kong n’a jamais été considéré comme devant être la fin de la route », a poursuivi le porte-parole.

Jeudi, le directeur général de l’OMC, Pascal Lamy, a confirmé que, faute de consensus entre les 148 Etats membres, la conférence prévue du 13 au 18 décembre dans l’ancienne colonie britannique ne pourrait approuver un accord chiffré de baisse des barrières douanières dans le monde. Lamy espérait conclure dans la métropole du sud de la Chine les deux-tiers du cycle de négociations lancé en 2001 à Doha au Qatar. Ce cycle aurait déjà dû être bouclé à la fin de 2004, mais les divisions Nord-Sud sur l’agriculture ont repoussé l’issue des négociations à la fin de 2006 au plus tôt.
D’après AFP

Suivre la vie du site RSS 2.0 | |