Attac Nîmes

Accueil du site > Dossiers > OMC > Pascal Lamy devrait être le prochain patron de l’OMC

GENEVE (AP) vendredi 13 mai 2005, 20h26 - Le Français Pascal Lamy a remporté la course à la direction générale de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) et devrait être nommé dans ses nouvelles fonctions à la fin du mois, a annoncé vendredi le comité de sélection chargé de désigner le futur patron de l’institution multilatérale.

Le seul concurrent de l’ancien commissaire européen au Commerce, l’Uruguayen Carlos Perez del Castillo, a retiré sa candidature vendredi et a reconnu sa défaite. "J’aimerais féliciter Pascal Lamy et lui souhaiter bonne chance pour son poste", a-t-il déclaré à l’agence Associated Press. "J’accepte le résultat. J’ai demandé à mon gouvernement de retirer ma candidature."

L’ambassadeur kenyan Amina Mohamed, qui dirige le comité de sélection, a déclaré qu’elle recommanderait au Conseil général de l’OMC la nomination de Pascal Lamy au poste de directeur général à compter du 1er septembre. Elle a souligné que la dernière phase du processus de sélection avait révélé "une image très claire de la volonté" des pays membres de l’OMC.

Pascal Lamy, qui se trouve actuellement dans les Antilles, n’a pas pu être joint dans l’immédiat. Le porte-parole de la mission française à l’OMC, Stéphane Schorderet, s’est refusé à tout commentaire avant la décision formelle de nommer le nouveau directeur général, qui doit être prise par le Conseil général de l’OMC le 26 mai.

La première tâche importante de Pascal Lamy sera de mener à terme le cycle de négociations ouvert à Doha au Qatar en 2001, qui vise à réduire les subventions, droits de douane et autres entraves au commerce mondial, y compris dans le domaine des services.

M. Perez del Castillo a retiré sa candidature après qu’Amina Mohamed eut déclaré à l’ambassadeur uruguayen à l’OMC, Guillermo Valles Galmez, que M. Lamy avait plus de chances de faire l’objet d’un consensus parmi les 148 Etats membres de l’organisation.

M. Lamy devrait succéder au Thaïlandais Supachai Panitchpakdi, qui quittera ses fonctions le 31 août. AP

Suivre la vie du site RSS 2.0 | |