Attac Nîmes

Pour l’abrogation de l’article 89 et pour un débat sur les rapports public/privé

Sur le Web http://ecoledeproximite.free.fr

Le décret d’application de l’article 89 de la loi de décentralisation du 13 août 2004 (au bénéfice de l’enseignement privé) est à nouveau d’actualité. Cette mesure, obligeant les communes à verser le forfait communal à l’école privée choisie par les parents dans une autre commune, fera payer un lourd tribut à la collectivité.

Beaucoup de communes en milieu rural auront bien du mal à faire face à cet accroissement de dépenses, ce qui entraînera une augmentation des impôts locaux ; les premières victimes en seront les petites écoles rurales qui atteindront plus rapidement leur seuil de fermeture.

Cela s’inscrit en outre dans la politique de restriction budgétaire actuelle à l’égard de l’enseignement public ; n’oublions pas non plus qu’en zone rurale surtout, le regroupement des écoles est imposé dans l’enseignement public et n’est guère appliqué dans l’enseignement privé, en particulier là où la concurrence scolaire reste particulièrement vive.

Nous en appelons à l’abrogation de l’article 89 d’une part, à l’organisation d’un débat sur les rapports public/privé et sur l’avenir du service public d’éducation d’autre part ; nous vous invitons à signer cette pétition et à joindre vos témoignages dans le prolongement de la démarche participative que promeut le Collectif depuis novembre 2004.

Vous pouvez signer en ligne ou renvoyer la pétition comportant vos coordonnées, signature et contribution éventuelle à :

Collectif pour la promotion et la défense de l’école publique de proximité -

Mairie de Courteranges

place Aimé Chanet

10270 Courteranges

Contacts : ecoledeproximite@yahoo.fr / 06 22 13 57 29 Site : http://ecoledeproximite.free.fr

Suivre la vie du site RSS 2.0 | |