La Bourse ou nos vies ?

Avec le projet de loi « travail », les actionnaires et les patrons vont bénéficier de nouveaux
droits. Au nom de la compétitivité et des profits, les salarié.e.s, les précaires et les jeunes,
eux, vont subir un véritable choc d’insécurité sociale. C’est le retrait définitif de ce projet que
nous exigerons tous ensemble les 9 et 31 mars, partout et jusqu’au bout.

Télécharger (PDF, Inconnu)

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter