Archives par catégorie : ATTAC agit

Justice fiscale, Plus jamais ça et Rosies



Justice fiscale, Plus jamais ça et Rosies Mobilisation 11 juin 2020
Vous recevez ce message en tant que correspondant·e de votre comité local : merci de vous assurer de sa prise en charge collective. Le retour des “Rosies” Les Rosies ont été l’un des symboles des mobilisations retraites. Elles ont repris la rue ce jeudi pour soutenir les soignant·e·s de l’hôpital Robert Debré. Elles proposent un kit pour organiser votre propre happening «  Premières de corvées  » devant un hôpital, un supermarché, une école… et ont organisé un atelier en ligne visible sur la page du kit pour apprendre la nouvelle choré «  Les cris des Rosies  » et tout plein d’autres trucs trop chouettes afin de se mobiliser les jours suivant, notamment le 16 juin. Plus Jamais ça : Note pour les initiatives locales, appel au 16 juin et live Suites aux différentes remontées des comités locaux, nous avons rédigé une note avec les membres du collectif national plus jamais ça pour faciliter les contacts et la prise d’initiatives locales. Vous pouvez la consulter sur le site vie interne et vous en servir pour prendre des initiatives avec vos partenaires locaux habituels et les membres locaux du collectif. Nous avons également rédigé un appel « Nous les avons applaudis, maintenant il nous faut les soutenir ! » avec 19 autres membres du collectif pour soutenir la journée nationale d’actions des soignant·e·s du 16 juin. Enfin, vous pouvez revoir le débat en ligne sur le plan de sortie de crise «  Plus jamais ça ! 34 mesures pour reconstruire le monde  », avec Aurélie Trouvé, Benoit Teste de la FSU, Cécile Marchand des Amis de la Terre et Eric Beynel de Solidaires. Tribune “Plus que jamais, chacun doit payer sa juste part d’impôt” L’interpellation lancée par Attac le 4 mai dernier a permis d’envoyer plus de 90 000 messages aux député·e·s. Suite à notre travail, 57 personnalités associatives, syndicales et politiques ont publié, le jour de la présentation du troisième projet de loi de finances rectificative en Conseil des ministres, une tribune sur le site de Libération dans laquelle iels demandent «  d’utiliser la fiscalité pour dégager des recettes supplémentaires tout en rétablissant la justice fiscale  ». La liste complète des signataires est à consulter sur notre site. Accentuer la pression avant l’examen de la 3e loi de finance rectificative Le calendrier parlementaire se précise : le 3e projet de loi de finance rectificative sera examiné en commission des finances de l’Assemblée nationale le 20 mai, puis en plénière le 27 mai. Le texte devrait ensuite arriver au Sénat début juillet. Nous allons proposer une nouvelle phase d’interpellation numérique des député·e·s à partir du 20 juin. Par ailleurs, nous vous invitons à accentuer la pression sur vos député·e·s en s’inspirant des modes d’action proposés dans le kit. Suite à la demande de plusieurs comités locaux au cours de la réunion en ligne du 29 mai dernier, nous avons également créé de nouvelles affiches « Wanted » facilement imprimables localement au format A4, A3 et même A1 !
Attac France — 2020
Vie Interne d’Attac France

Twitter |  Facebook |  Viméo
Ce message a été envoyé sur la liste « 4CL Correspondant·e⋅s matériel, 4CL Correspondant⋅e⋅s action/mobilisation, 4CL Correspondant⋅e⋅s électroniques locaux, 4CL Responsables des comités locaux »
Se désinscrire de cette liste | Ne plus recevoir de courriels de la part d’Attac France Attac France 21 ter rue Voltaire
75011 PARIS
France
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Fermez les vieilles centrales 40 ans de la centrale du Tricastin

Plus jamais ça ! Un monde à reconstruire Plan de sortie de crise 26 mai 2020
Cela fait déjà des mois que nous travaillons avec des organisations syndicales comme la CGT, la Confédération paysanne, la FSU ou Solidaires et des associations comme Greenpeace, le DAL ou Oxfam. Des mois que sommes convaincu·e·s que les réponses aux urgences sociales et écologiques doivent être construites ensemble. Après un premier appel dès janvier, puis une tribune suivie d’une pétition en pleine crise du Covid-19 et un soutien unitaire aux mobilisations du 1er mai, nous avons travaillé d’arrache pied avec 20 organisations pour publier un «  plan de sortie de crise ». Je consulte le plan Face à l’urgence de la situation, nous avions deux exigences : > éviter les grands mots, les déclarations d’intention ou les formulations creuses pour verser au débat des propositions précises et le plus souvent chiffrées  ; > démontrer, à travers l’articulation de mesures de court et de long terme, qu’il y a des alternatives au capitalisme néolibéral, productiviste et autoritaire , et que ces alternatives sont crédibles, désirables et réalisables. Ce plan n’est pas figé, ficelé et définitif. C’est un appel au débat public et à la mobilisation sur le terrain pour changer le système et exiger des pouvoirs publics des transformations radicales, notamment le mardi 16 juin pour la journée de mobilisation nationale pour l’hôpital appelées par 12 collectifs et organisations syndicales de soignant·e·s. Je consulte le plan Je le diffuse sur Twitter Nos actions, c’est vous ! Changer en profondeur le monde qui a rendu cette crise aussi violente est l’affaire de toutes et tous, le monde d’après sera celui que nous serons capables de reconstruire. Face à nos puissants adversaires et leurs armées de lobbyistes, Attac ne compte que sur les milliers de personnes qui nous soutiennent et s’engagent à agir partout en France : nos ressources proviennent à 90% des adhésions et des dons. Je fais un don de 10€ Pour en savoir plus : > Nous suivre sur les réseaux sociaux Twitter et Facebook > Rejoindre notre fil d’information sur Telegram. > Vous rapprocher d’un comité local proche de chez vous. > Rejoindre un espace de travail thématique.
Attac France — 2020
Vie Interne d’Attac France

Twitter |  Facebook |  Viméo
Ce message a été envoyé sur la liste « Adhérent⋅e⋅s à jour de cotisation »
Se désinscrire de cette liste | Ne plus recevoir de courriels de la part d’Attac France Attac France 21 ter rue Voltaire
75011 PARIS
France
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

CNCL du 13 juin par visioconférence – Toutes les infos

CNCL du 13 juin par visioconférence – Toutes les infos Vie interne 18 mai 2020
Vous recevez ce message en tant que correspondant·e de votre comité local : merci de vous assurer de sa diffusion ! La prochaine Conférence nationale des comités locaux (CNCL) aura lieu le 13 juin par visioconférence de 10h à 17h45. Chères amies, chers amis, Les comités locaux Attac Moselle (comité sortant) – Attac Oise (comité pivot) – Attac Moulins (comité entrant) ont le plaisir de vous inviter à la prochaine conférence nationale des comités locaux (CNCL) qui aura lieu le 13 juin par Zoom. Les CNCL sont des temps forts de la vie d’Attac. Elles sont des moments privilégiés de rencontre entre militant·e·s d’horizons géographiques divers et entre instances. Elles participent du fonctionnement démocratique de l’association, au même titre que les assemblées générales et assises. Elles sont également des moments d’(auto)formation qui n’ont rien à envier aux Universités d’été, si ce n’est l’échelle. Celle-ci néanmoins est un peu particulière dans la mesure où elle se tiendra de manière virtuelle. Nous vous encourageons à transmettre cette invitation aussi largement que possible. Il est en effet très fatiguant de suivre un événement par le biais d’une conférence téléphonique. Pour éviter l’épuisement, nous vous conseillons d’y participer à plusieurs et de vous répartir les différents créneaux ! D’habitude, la participation est limitée par la nécessité de se déplacer à Paris et la prise en charge du mandat de deux participant·e·s par CL. Cette limite n’ayant plus cours, nous pouvons faire de cette réunion virtuelle une opportunité pour élargir son public. Nous vous demandons de vous inscrire néanmoins afin d’organiser au mieux l’animation de cette CNCL et de vous envoyer les codes de connexion à la session Zoom.
N’hésitez pas à nous signaler si vous souhaitez bénéficier d’une formation à l’utilisation du système Zoom pour la visioconférence, éventuellement réduite à une audioconférence en cas d’absence de caméra, voire à une conférence téléphonique. Vous trouverez déjà en ligne un mode d’emploi pour vous connecter, ainsi que quelques conseils et règles de base pour fonctionner collectivement en visio-conférence Formulaire d’inscription L’ordre du jour de cette CNCL est le suivant : 10h-10h30 : Introduction de la CNCL
10h30-12h : 7 (ou plus) ateliers en parallèle Les ateliers d’ores et déjà au programme portent sur les thématiques suivantes : > Les énergies renouvelables citoyennes > L’organisation d’un week-end d’accueil à l’échelle régionale > Utopie vers des nouveaux modes de consommation > L’organisation d’un carnaval des Possibles
(D’autres à venir) 12h-14h : Pause déjeuner
14h-15h : Plénières
15h-16h30 : 7 (ou plus) ateliers en parallèle (identiques à ceux du matin)
16h30-17h30 : Échanges entre CL sur leurs actions dans le contexte du déconfinement
17h30-17h45 : Conclusion de la CNCL APPEL À ATELIER – RELANCE Il est encore possible de nous envoyer vos propositions d’ateliers. Nous acceptons les ateliers qui se sont déjà tenus lors d’une précédente CNCL. La dimension virtuelle de cette CNCL est à la fois une contrainte et une chance. Certaines personnes y participeront sans doute pour la première fois et n’aurons donc pas la sensation d’une redite. Profitons-en !
D’autre part, nous attendons plus de participant·e·s qu’à l’accoutumée. Pour offrir les meilleures conditions d’échange possible, nous souhaitons que le nombre maximum de présent·e·s par atelier soit de 20 personnes. C’est pour cette raison que nous comptons sur tous les ateliers que vous voudrez bien (re)proposer et animer !
N’hésitez pas à nous envoyer vos propositions d’une page (titre, animateurs.trices, comité(s) local(aux), présentation, déroulé) à l’adresse habituelle : cncl-travail@list.attac.org
Nous proposerons une formation à Zoom pour les personnes n’ayant jamais animé d’atelier virtuel. Si vous êtes intéressé.e, merci de nous le faire savoir par la même occasion.
Rappels > Attac France prend habituellement en charge les voyages d’un·e mandaté·e par comité local, ainsi que, depuis 2019, d’un.e deuxième mandaté.e qui n’aurait jamais assisté à une CNCL auparavant. D’autres personnes peuvent s’inscrire, mais leurs voyages ne seront pas pris en charge par Attac France. Ceci n’est pas pertinent dans le cadre de cette CNCL mais il est toujours bon de le garder à l’esprit. > L’ensemble des restitutions d’ateliers et de plénières est disponible sur l’espace « vie interne » : https://vie-interne.attac.org/cncl
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

rassemblements autour de l’ hôpital de Mâcon, lundi 11 mai à 18 h

Des rassemblements  auront lieu  lundi 11 mai à partir de 18 h autour de l’hôpital de Mâcon, (par petit groupe de 10 et en respectant les distances de sécurité )  pour dire“Plus jamais ça ” à l’appel du  CASC Macon. (Collectif Alternatives Sociales et Citoyennes, voir en fin de mail les organisations participantes).
 Voir le communiqué de presse ci dessous.

– Prévoir de quoi faire du bruit, de la musique (pour ceux et celles qui sauraient!!!!!)

Prévoir aussi les banderoles , panneaux, ou affiches que vous auriez prévues, ou faites durant le confinement.

Enfin, la limite de personnes par groupe étant de 10, il nous faudra être très attentif au fait de respecter cette règle : une affiche le rappellera, et dès votre arrivée, il faudra se ventiler autour sans doute d’une personne qu’on appellera pour l’occasion “référente “. Les groupes seront séparées afin d’être dans  les clous.

Il y a déjà plus de soixante personnes inscrites . Rejoignez nous !

Communiqué de presse 11 mai – CASC (Collectif Alternatives Sociales et Citoyennes )

Ce lundi 11 mai, après presque 2 mois de confinement, nous avons décidé d’occuper l’espace public ( tout en respectant les règles de sécurité, groupe de 10, espacement dans le groupe… ) autour de l’hôpital pour dire « Plus jamais ça* ».

Pendant 2 mois nous avons applaudi les soignant-e-s. Il fallait le faire, mais ça ne suffit pas.

Aujourd’hui, nous sommes donc le jour d’APRES.

– Nous sommes là pour EXIGER de l’argent pour la santé, pour l’hôpital et les soignant-e-s et pour l’ensemble des services publics, de l’argent à la hauteur des enjeux sanitaires sociaux et écologiques.

De l’argent il y en a, les entreprises du CAC 40 viennent de distribuer 36 milliards d’euros à leurs actionnaires. (malgré l’invitation du ministre de l’économie et des finances à ne pas distribuer de dividendes!)

Nous sommes là aussi pour exiger le retour des libertés individuelles et collectives, et pour un fonctionnement « normal » de la démocratie. Nous ne voulons plus de ces lois d’urgence qui augmentent encore le pouvoir d’un exécutif, qui a montré son incompétence dans la gestion cette crise. Il serait long et fastidieux de rappeler ici les mensonges et les manquements du Président de la République et de son gouvernement, mais il suffit de parler de masques, de tests, du manque de lits… pour que chacun comprenne ce que l’on veut dire. Ils sont démasqués !

Nous exigeons enfin un véritable plan de relocalisation, des biens essentiels, agricoles et alimentaires, industriels, pour les produits de santé… Pourtant pendant cette crise l’Union Européenne propose un nouvel accord de libre échange avec le Mexique.

Le fonctionnement de ce capitalisme néo-libérale vient de démontrer sa nocivité, sa toxicité ! Il ne s ‘agit pas de modifier quelques détails, de supprimer 2 ou 3 lignes de transports aériens, d’annoncer que les entreprises présentes dans les paradis fiscaux ne toucherons pas d’aide de l’État (alors que l’on a sorti de la liste des ces paradis fiscaux, les pays européens où sont réfugiées les multinationales, comme le Luxembourg, l’Irlande ou les Pays Bas !).

Nous ne voulons pas, comme le demande le MEDEF, que l’on abandonne quelques temps la prise en compte des problèmes climatiques, de la biodiversité et de l’écologie pour revenir à l’avant crise et rattraper le « retard ».

Il faut un changement radical de logique pour ramener l’humanité vers un avenir viable. Et « il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé  les problèmes pour les résoudre» !

*https://france.attac.org/…/article/petitionplusjamaisca-signons-pour-le-jour-d-apres

Le CASC est composé de citoyennes et de citoyens, soutenuEs par des organisations locales  : ATTAC, CGT- CGT retraités – EELV- Ensemble- Femmes Solidaires – France Insoumise – FSU – GRS – Macon Citoyens – PCF – Sud Solidaire –

Nos camarades du MAN  nous envoient ce communiqué : construire la paix et la sécurité, que je relaye bien volontiers

Le MAN est partenaire de cet appel

Objet : Communiqué inter-organisations

Appel inter organisations du 8 mai 2020

 Construire la paix et la sécurité     La grave crise sanitaire et économique mondiale provoquée par la pandémie de Covid-19 fait émerger une prise de conscience de l’interdépendance de nos sociétés. Les États européens qui ont tenté d’apporter une réponse individuelle à la crise n’ont eu d’autre choix que d’admettre l’urgence d’une coopération en matière de sécurité sanitaire. Seule une coopération régionale et internationale permettra une gestion effective de la pandémie.

Au-delà de la lutte sanitaire contre le Covid-19, les défis à relever sont multiples et simultanés : soutenir les plus démunis, porter secours aux populations des pays dont les systèmes de santé ne peuvent lutter contre la pandémie et dont l’économie s’effondre, porter la recherche scientifique, mais aussi transformer cette crise en opportunité de faire évoluer nos sociétés et nos économies vers des modes de développement plus écologiques.

La pandémie de coronavirus met aussi en lumière la faiblesse des États en matière de sécurité internationale et l’inadéquation des conceptions de la sécurité basée sur la force au détriment du droit et de la réalisation des droits humains. Combien paraissent scandaleux la poursuite des conflits locaux et internationaux ! Combien l’arme nucléaire, symbole ultime de la puissance étatique pour certains, apparaît vaine pour combattre les menaces du XXIe siècle !

La garantie d’une sécurité internationale ne peut être assurée sans une élimination complète et négociée des armes de destruction massive. Il ne faut pas oublier qu’en France, la Loi de Programmation Militaire a alloué 37 milliards d’euros à la modernisation de l’armement nucléaire pour les années 2019 à 2025. Serons-nous assez insensés pour poursuivre cette gabegie ?

Si l’idée qu’un “autre monde” est possible après la pandémie, ce dernier ne pourra se construire qu’en mettant fin à la course aux armements – qu’ils soient nucléaires ou conventionnels ; en réengageant un véritable processus de désarmement nucléaire multilatéral, progressif et équilibré ; en agissant pour convaincre les États-Unis et la Russie de proroger le Traité New START, qui avait pour but de contenir la course aux armements nucléaires entre ces deux pays et d’ouvrir la voie à de nouvelles réductions de leurs arsenaux.

Le report de l’examen du Traité de Non-Prolifération à 2021 ne doit pas non plus constituer une aubaine politique pour un désengagement des États en matière de désarmement nucléaire. Rappelons que ce traité – auquel la France est partie depuis 1992 – prévoit dans son article VI l’élimination des armes nucléaires. Cet engagement doit être mis en œuvre par les États nucléaires, tout comme la signature et la ratification du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires (TIAN). En signant puis ratifiant le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, la France donnerait un signal fort en faveur du désarmement nucléaire”.

A l’heure où la pandémie est exploitée à des fins politiques par certains dirigeants pour remettre en cause le multilatéralisme, nous devons répéter qu’une solution à la crise ne pourra être trouvée que dans le cadre d’une coopération interétatique, dans le respect de la Charte des Nations Unies et s’appuyant sur les objectifs du développement durable (ODD), la culture de la paix et les accords de Paris sur le climat.

Face aux replis nationalistes, nous appelons avec gravité à la réorientation urgente des priorités nationales et internationales, afin que s’engage la construction d’une sécurité commune et que s’instaure une véritable culture de la Paix.

Organisations signataires :

AAN – MDV – Abolition des Armes Nucléaires-Maison de Vigilance

ACDN – Action des citoyens pour le désarmement nucléaire

AFCDRP – Maires pour la Paix, Association Française des Communes, Départements et Régions pour la Paix

AMFPGN – IPPNW France, Association des médecins français pour la prévention de la guerre nucléaire

GRIP – Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité

ICAN France – Campagne Internationale pour l’Abolition des armes Nucléaires

IDN – Initiatives pour le Désarmement Nucléaire

LIFPL – Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté

MAN – Mouvement pour une Alternative Non-violente

Mouvement de la Paix

Pugwash France – personnalités des mondes universitaire et politique

 PNND – France, Parlementaires pour la Non-Prolifération et le Désarmement Nucléaire.

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Des nouvelles… dans notre beau pays…

BonsoirQuelques infos à lire ou voir…. sur notre beau pays.

Et pour l’école, c’est bien pire !!!
1) Bas les masques
https://www.bastamag.net/Bas-les-masques-appel-de-soignants-construire-mouvement-populaire-juste-solidarite-egalite-services-publicsMensonges sur les masques, on les démasqueMensonges sur les tests, on les déteste !
2 ) Des milliards pour la relance, la dette va exploser… Dominique Plihon répond
https://www.bastamag.net/Dette-publique-annulation-BCE-Lagarde-Europe-solidaire-coronabonds-ISF-CSG-TVAPour celles et ceux qui ont suivi la visio- conférence de Pascal, vous avez déjà entendu cela…et aussi https://france.attac.org/actus-et-medias/les-videos/article/la-justice-fiscale-pour-financer-la-lutte-contre-le-coronavirus
3 ) Quelques images du 1er mai https://local.attac.org/macon/1-mai/
4 ) «Pendant la crise», le ministère de l’intérieur diligente en un mois 12,6 millions de contrôles de police — plus que de dépistages du virus — et inflige 760 000 amendes aux badauds, soit davantage que de masques distribués aux civils.
petit article de Pierre  Rimbert dans le dernier Diplo en PJ.

5 ) Message de la BRIGADE DE SOLIDARITÉ POPULAIRE de Montreuil… je suis sous le choc.

La police dans les choux.

Le 1er mai 2020, à midi, sur la place du marché de Croix de Chavaux a eu lieu une distribution gratuite de fruits et de légumes organisée par les Brigades de Solidarité Populaire de Montreuil. Pendant près d’1h30, nous avons distribué des paniers à plus d’une centaine de personnes dans une ambiance conviviale, et dans le respect des gestes barrière.

À 13h15, la police nationale (plusieurs escadrons de voltigeurs et plusieurs fourgons) est arrivée, nous a encerclés et nassés. La distribution a été interrompue. Les personnes venues chercher les fruits et les légumes ont elles aussi été nassées. Toutes les personnes présentes sur place ont été contrôlées, et la quasi-totalité verbalisée, sous prétexte de “manifestation revendicative”.

Cette distribution a été organisée dans le cadre du 1er mai et dans la continuité des actions des Brigades. Elle est un geste politique d’autodéfense populaire, les banderoles précisaient cette position politique.

Là où l’État n’est présent que par sa police, nous nous organisons pour répondre à un besoin nécessaire et vital.

C’est cet élan solidaire et autogestionnaire qui a été réprimé aujourd’hui.

6 ) Damasio le retour, sur Reporterre !
https://reporterre.net/Alain-Damasio-Pour-le-deconfinement-je-reve-d-un-carnaval-des-fous-qui-renverse-nos-rois-de-pacotille–

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Faisons parler les murs et les réseaux sociaux le 1er mai

1er mai 2020 Manifestation en ligne

Plus jamais ça # Mâcon

Préparons le jour d’après

Cette année, pour cause de confinement, il n’y aura pas de rassemblement ou de manifestation de rue pour le 1er mai.

Une première sans doute depuis 1886 !

Mais plus que jamais nous avons besoin de défendre les

travailleuses et les travailleurs, dont beaucoup sont en

première ligne pendant cette crise.

Plus que jamais nous avons besoin de préparer une autre

monde.

Le Collectif Alternatives Sociales et Citoyennes (CASC)

de Mâcon, et les organisations qui le composent, vous

invitent à manifester depuis chez vous en réalisant des

banderoles et pancartes à la maison puis à les exposer

(balcons et fenêtres) dès le 30 avril et à les prendre en

photos et à les adresser avec un court texte à une des

adresses suivantes :

casc71000@gmail.com

macon@attac.org

Vous pouvez aussi les poster directement sur la page

facebook: Plus jamais ça # Mâcon

Vous pouvez utiliser les visuels « Plus jamais ça,

préparons le jour d’après » disponible sur cette page

Nous regrouperons toutes ces docs sur la page facebook

et sur les sites de nos organisations respectives.

Il est temps de préparer pratiquement ce « jour d’après »,

on compte sur vous  !

Le CASC est composé de citoyennes et de citoyens, soutenuEs par des organisations locales  : ATTAC, UL CGT – CGT retraités – EELV- Ensemble- France Insoumise – Femmes Solidaires – FSU – GRS – Macon Citoyens – PCF – Sud Solidaire –

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Proposition de manif du 1er mai au balcpon

manif du 1er mai 

Bonjour à toutes et tous
Je voudrais vous proposer une manif du 1er mai au balcon  Avec slogans banderoles chansons etc.. A 14h et pendant une heure, qu’un immense brouhaha se fasse entendre J’essaie de mettre ça en place sur ma page Facebook et avec une banderole à mon balcon  Mais cela ne va pas être suffisant bien sur Attac et les réseaux attachés pourraient s’y joindre
Une maniére de commencer la lutte qui nous attend

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Pétition, dynamiques unitaires locales, kit Actions en confinement…

Pétition, dynamiques unitaires locales, kit Actions en confinement…     Communiqué 14 avril 2020
    Vous recevez ce message en tant que correspondant·e de votre comité local : merci de vous assurer de sa prise en charge collective.     Pétition #Plusjamaisça Signez et faites signer ! La pétition initiée par 16 organisations, dont Attac a dépassé les 100 000 signatures en moins d’une semaine. C’est une bonne nouvelle, mais des dizaines de milliers de signatures peuvent encore être récoltées. Vous pouvez intégrer la pétition sur votre site en utilisant ce code : <script type="text/javascript" src="https://www.policat.org/api/js/widget/8915"></script> Nous vous invitions également à la diffuser via vos réseaux. Développons les dynamiques unitaires locales Par ailleurs, cette pétition est le fruit d’un travail unitaire mené depuis plusieurs mois au niveau national par notre association, permettant de faire agir ensemble syndicats et associations écologistes et altermondialistes. Cette dynamique nationale peut inspirer et renforcer des initiatives locales. Dans plusieurs villes, associations et syndicats agissent déjà ensemble pour populariser la pétition et impulser d’autres actions : il est primordial, notamment dans la période, de soutenir et développer à toutes les échelles et sur tous les territoires ce type de dynamiques unitaires. Si votre comité local participe à ce type d’initiative unitaire ou si vous souhaitez en initier avec partenaires locaux, n’hésitez pas à faire circuler les informations en envoyant des messages et compte-rendus à l’adresse coordocorona@attac.org. Kit «  actions en confinement  » Il est prêt !! Découvrez le kit « actions en confinement » que vous proposent des militant·e·s d’Attac réuni·e·s dans un groupe de travail «  Militer en quarantaine  ». Au menu : des tutos militants, simples et nécessitant peu de moyens, pour s’occuper, s’éclater avec les enfants et passer à l’action même en quarantaine, ils vous seront utiles pendant et même après le confinement ! N’hésitez pas à transférer ce kit à vos adhérent·e·s et sympathisant·e·s. Quatre types d’actions sont proposés : > À sa fenêtre > En sortie (sur le parcours d’un déplacement essentiel) > Chez soi > En ligne Ce kit est participatif : appropriez-vous ces tutos et partagez le résultat de vos actions ici ou publiez vous-même votre photo via les réseaux sociaux en utilisant #OnOublieraPas et @FenetresEnLutte. Un questionnaire pour réfléchir à la période et à l’après Vous êtes nombreux et nombreuses, dans les comités locaux, à avoir souligné l’intérêt du questionnaire proposé par le philosophe et sociologue Bruno Latour comme «  outil pour aider au discernement  ». Nous le reproduisons ici afin qu’il puisse être utilisé par les comités locaux qui le souhaiteraient. Extrait du texte de Bruno Latour, que vous trouverez en entier sur le site Vie Interne : “Comme il est toujours bon de lier un argument à des exercices pratiques, proposons aux lecteurs d’essayer de répondre à ce petit inventaire. Il sera d’autant plus utile qu’il portera sur une expérience personnelle directement vécue. Il ne s’agit pas seulement d’exprimer une opinion qui vous viendrait à l’esprit, mais de décrire une situation et peut-être de la prolonger par une petite enquête. C’est seulement par la suite, si vous vous donnez les moyens de combiner les réponses pour composer le paysage créé par la superposition des descriptions, que vous déboucherez sur une expression politique incarnée et concrète — mais pas avant. Attention : ceci n’est pas un questionnaire, il ne s’agit pas d’un sondage. C’est une aide à l’autodescription*. Il s’agit de faire la liste des activités dont vous vous sentez privés par la crise actuelle et qui vous donnent la sensation d’une atteinte à vos conditions essentielles de subsistance. Pour chaque activité, pouvez-vous indiquer si vous aimeriez que celles-ci reprennent à l’identique (comme avant), mieux, ou qu’elles ne reprennent pas du tout. Répondez aux questions suivantes : > Question 1 : Quelles sont les activités maintenant suspendues dont vous souhaiteriez qu’elles ne reprennent pas ? > Question 2 : Décrivez a) pourquoi cette activité vous apparaît nuisible/ superflue/ dangereuse/ incohérente ; b) en quoi sa disparition/ mise en veilleuse/ substitution rendrait d’autres activités que vous favorisez plus facile/ plus cohérente ? (Faire un paragraphe distinct pour chacune des réponses listées à la question 1.) > Question 3 : Quelles mesures préconisez-vous pour que les ouvriers/ employés/ agents/ entrepreneurs qui ne pourront plus continuer dans les activités que vous supprimez se voient faciliter la transition vers d’autres activités ? > Question 4 : Quelles sont les activités maintenant suspendues dont vous souhaiteriez qu’elles se développent/ reprennent ou celles qui devraient être inventées en remplacement ? > Question 5 : Décrivez a) pourquoi cette activité vous apparaît positive ; b) comment elle rend plus faciles/ harmonieuses/ cohérentes d’autres activités que vous favorisez ; et c) permettent de lutter contre celles que vous jugez défavorables ? (Faire un paragraphe distinct pour chacune des réponses listées à la question 4.) > Question 6 : Quelles mesures préconisez-vous pour aider les ouvriers/ employés/ agents/ entrepreneurs à acquérir les capacités/ moyens/ revenus/ instruments permettant la reprise/ le développement/ la création de cette activité ? Trouvez ensuite un moyen pour comparer votre description avec celles d’autres participants. La compilation puis la superposition des réponses devraient dessiner peu à peu un paysage composé de lignes de conflits, d’alliances, de controverses et d’oppositions.” Pendant le confinement, organisez vos réunions en visio-conférences Retrouvez ici les différentes possibilités qui s’offrent à vous pour fonctionner en visio-conférences, ainsi que la procédure à suivre pour demander des créneaux «  Zoom  » à Attac France. Ressources toujours disponibles Retrouvez en ligne : > Des visuels sur le Covid-19, la préservation de l’hôpital public, Amazon… > Les soirées-débats « pendant le confinement ne restons pas l’esprit confiné » : en direct chaque mardi et jeudi à 18h, en rediffusion, et le programme des futurs rendez-vous > Les relevés de débat des visio-conférences entre le CA et les comités locaux des 21 mars et 8 avril > Pour rejoindre la liste de discussion entre les comités locaux qui participent localement à des dynamiques d’entraide locale, suivez ce lien  
  Attac France — 2020
Vie Interne d’Attac France

Twitter |  Facebook |  Viméo Ce message a été envoyé sur la liste « CA Attac, 4CL Correspondant·e⋅s matériel, 4CL Correspondant⋅e⋅s action/mobilisation, 4CL Correspondant⋅e⋅s électroniques locaux, 4CL Responsables des comités locaux »
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
« Articles plus anciens