Archives par catégorie : Actions

Occupons Mâcon

Compte rendu jour 2,
23 Mars,
Arrivée compliquée au théâtre avec obstruction de Laurence Terk qui a amendé notre document
d’occupation, rapidement réglé. Dans la foulée, rencontre avec le commissaire pour lui présenter
notre action. S’est dégagé une impression de confiance et de bienveillance. Il suivra le
développement du mouvement en bonne intelligence avec la commission coordination du
mouvement et la préfecture.
Radio nostalgie est venue interviewer les membres du collectif sur les motifs et motivations du
mouvement.
Le Sénateur Durain souhaite rencontrer la coordination, une prise de contact a été effectuée.
L’équipe technique a commencé à travailler sur les banderoles et la visibilité de notre mouvement
à l’extérieur du théâtre. Le petit kiosque va être utilisé pour y poser affiches et revendications. Le
travail est en cours, c’est beau.
A été évoqué la création d’un pupitre équipé de micros statiques pour les prises de parole de
l’agora ainsi qu’un décor facilement mobile pour créer un espace de convivialité.
Concernant le contenu de cette première Agora, la coordination a tenu à préciser les différents
points revendiqués par le mouvement, s’en est suivie des prises de paroles très enrichissantes de
l’assemblée.
La commission communication réfléchit à l’élaboration de visuels pour les réseaux sociaux et les
tracts à distribuer . La communication prend contact avec Laurent Meunier (graphiste) qui s’est
proposé de nous aider à l’élaboration des outils de com.
La commission artistique recense les artistes locaux (musique, danse, théâtre, visuel… ) et a
rédigé un message qui leur sera transmis pour rejoindre le mouvement.
La programmation en vue du temps fort de dimanche (déposé en préfecture aujourd’hui) est en
cours de construction.
AG,
La technique a besoin de bras, les bénévoles de la Cave et du Crescent vont être contactés.
la Cgt se propose de nous aider d’un point de vue logistique notamment l’impression des tracts
et leur distribution.
Prise de contact avec l’epas en vue d’une intégration au mouvement notamment autour des
éléments de com à destination des jeunes. (sif dine)
proposition par les étudiants de l’epas d’actions artistiques coup de poing.
a été voté la création d’une cagnotte pour financer le mouvement.
la reconduction a été revotée.
BRAVO à toutes et à tous,

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Mobilisations climat : mars 2021 et au-delà

  Mobilisations climat : mars 2021 et au-delà     Communiqué 15 mars 2021
    Vous recevez ce message en tant que correspondant·e de votre comité local : merci de vous assurer de sa prise en charge collective et de le diffuser auprès des adhérent.e.s et sympathisant.e.s de votre CL.     Loi Climat et Résilience : la bataille parlementaire commence Après 17 mois de travail, les membres de la Convention Citoyenne pour le Climat viennent de tenir leur 8e et dernière session, d’y rendre un verdict sévère et sont pessimistes sur l’issue du débat parlementaire de la loi Climat.
« Qui veut la peau de la convention climat ? » s’est interrogé l’Observatoire des Multinationales… Beaucoup de monde ! Les mobilisations pour le climat ont connu d’importants développements ces dernières années. Face à l’immobilisme du gouvernement, il s’agit de les amplifier, et Attac a son rôle à jouer pour favoriser ces mobilisations. Attac est signataire de deux appels qui invitent à se mobiliser partout en France, pour le climat et la justice sociale, à l’occasion du passage de la loi “climat et résilience” au parlement : > l’appel de Youth for climate, soutenu par de nombreuses associations et syndicats, à manifester le 19 ou 20 mars dans le cadre d’une journée mondiale de mobilisation de la jeunesse pour le climat et la justice sociale, pour exprimer la détresse de la jeunesse, abandonnée face aux crises sanitaire et écologique, et pour s’ opposer à l’actuelle loi Climat, parfait exemple de “l’écologie” libérale qui va carboniser leur avenir : toutes les infos ici > l’appel du 28 mars “Pour une vraie loi climat” signée par 222 organisations. Appel à se mobiliser la veille de l’examen du projet de loi au parlement pour dénoncer son manque d’ambition, les manœuvres qui tentent de l’affaiblir encore plus, exiger une vraie Loi Climat à la hauteur de l’urgence écologique et défendre les mesures des 150 membres de la Convention Citoyenne pour le Climat. Les infos pour participer sont ici et sur ce site https://vraieloiclimat.fr/28mars/. Une cartographie des mobilisations va bientôt être publiée : merci de signaler à cette adresse mob-climat2021@attac.org si votre CL est à l’initiative d’une mobilisation le 28 mars, ou s’il y participe. Ces deux dates inaugurent toute une période de mobilisations sur les urgences climatique et écologique, mobilisations nécessaires pour les remettre à l’ordre du jour et mobiliser la société tétanisée par la crise sanitaire et sociale, qui sont pourtant en lien étroit avec ces problématiques. Et pour encourager ces deux prochaines mobilisations, deux événements ont été programmés par Attac : > un webinaire le 17 mars : “Changements climatiques et loi climat : quelles mobilisations pour notre avenir ? ” avec la participation de membres de la CCC, Youth for Climate et 350.org (à voir sur le site d’Attac, en Facebook live ou sur Twitter) > une émission radio le 23 mars de 18 à 19h sur radio Aligre : “De la convention citoyenne pour le climat à la loi climat : où est l’arnaque ?” avec la participation de membres d’Attac, de la CCC et de l’ Observatoire des multinationales. La loi Climat, qui va être discutée jusqu’en septembre 2021, va être l’objet d’une bataille parlementaire virulente,
(5000 amendements déposés) qui doit trouver un large écho à l’ extérieur des assemblées grâce aux mobilisations citoyennes et se prolonger par tous les événements qui s’organiseront autour de la COP 26 (novembre 2021) dont une assemblée mondiale sur le climat en préparation, indépendante de la gouvernance officielle des États qui reste souvent oligarchique et opaque. Pour Attac, participer à ces mobilisations est important à plusieurs titres : > pour dénoncer la trahison de sa parole par Emmanuel Macron, > pour dénoncer la pressions des lobbies, > pour dénoncer la dénaturation des mesures alors qu’il y a une urgence climatique qui nécessite une loi ambitieuse. Sur les 149 propositions de la CCC, seules 46 sont incluses dans le projet de loi et, sur les 46 propositions incluses, seules 10 n’ont pas été modifiées et affaiblies ! > pour dénoncer l’absence de justice sociale alors que les 150 avaient respecté leur mission de la mettre au cœur de leurs mesures, > pour dénoncer les dernières manœuvres destinées à bâcler le travail en assemblée : de très nombreux amendements déclarés irrecevables et un temps législatif programmé qui empêche un vrai débat parlementaire. D’où l’importance des mobilisations sur tout le territoire pour dénoncer le travail de sape continu qui a dénaturé ce long travail des 150 et pour exiger une loi climat à la hauteur des urgences ! Ressources et visuels
Retrouvez les différentes ressources, tracts et visuels dans l’espace vie interne qui sera alimenté progressivement tout au long de ces mobilisations. À bientôt,
L’équipe de campagne  
  Attac France — 2021
> Vie Interne d’Attac France
>
> Twitter |  Mastodon |  Facebook |  Viméo Ce message a été envoyé sur la liste « CA Attac, 4CL Correspondant⋅e⋅s action/mobilisation, 4CL Correspondant⋅e⋅s électroniques locaux, 4CL Responsables des comités locaux »
> Se désinscrire de cette liste | Ne plus recevoir de courriels de la part d’Attac France Attac France 21 ter rue Voltaire
> 75011 PARIS
> France
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

2ème phase de la campagne profiteurs : Qui doit payer la crise ?

2e phase de la campagne profiteurs : Qui doit payer la crise ? Campagne 11 mars 2021
Vous recevez ce message en tant que correspondant·e de votre comité local : merci de vous assurer de sa prise en charge collective. Désormais le gouvernement ne cache plus ses intentions : invoquer le remboursement de la dette liée à la crise Covid pour mener une nouvelle cure d’austérité. Celle-ci passera, Bruno Le Maire l’a réaffirmé, par l’adoption de la réforme des retraites et celle de l’assurance chômage. Mais la sécurité sociale et les services publics sont aussi sur la sellette. Cela nous pousse à agir en posant une question simple : « Qui doit payer la crise ? ». À nous, ensuite, de mettre en avant nos propositions, en apportant nos pistes de réponses.
JPEG - 125.3 ko
Pour y arriver, nous vous proposons de poursuivre et d’amplifier la mobilisation avec divers modes d’actions à découvrir dans la nouvelle note de campagne. Nous vous proposons également de commander des autocollants et des affiches avant le 26 mars pour vos actions, qui pourront aller du simple collage sur des panneaux d’affichage public à l’affichage « géant » sur des murs ou des panneaux publicitaires 4 mètres par 3 mètres. Tous les visuels que nous avons créés pour la campagne sont téléchargeables sur l’espace vie interne. Vous pourrez débuter vos actions dès réception du matériel et lors d’une journée d’actions coordonnées le samedi 10 avril (plus d’info sur cette journée dans un prochain message). Pour lancer la mobilisation, Attac a initié une tribune signée par plusieurs économistes, responsables associatifs et syndicaux. Elle sera publiée dans la presse très prochainement. D’ici fin mars, nous lancerons également une pétition à signer et faire signer largement. Elle sera accompagnée d’une note sur l’enrichissement des milliardaires français entre mars 2020 et mars 2021. Nous nous attendons à une campagne longue sur ce qui pourrait être un enjeu majeur lors de la prochaine élection présidentielle. Ressources > note « Qui doit payer la dette Covid ? », dans laquelle nous expliquons que l’augmentation de la dette ne doit pas être instrumentalisée et que des solutions alternatives existent à l’austérité, notamment en faisant payer les ultras-riches et les multinationales. > webinaire organisé le 23 février, « Justice sociale & fiscale : faut-il rembourser la dette Covid ? », à revoir sur notre site. S’impliquer dans la campagne
Pour toutes vos questions ou si vous souhaitez participer à l’animation de la campagne, vous pouvez nous contacter via l’adresse : action@attac.org. À bientôt pour de nouvelles informations, L’équipe de campagne
Attac France — 2021
Vie Interne d’Attac France

Twitter |  Mastodon |  Facebook |  Viméo
Ce message a été envoyé sur la liste « 4CL Correspondant·e⋅s matériel, 4CL Correspondant⋅e⋅s action/mobilisation, 4CL Correspondant⋅e⋅s électroniques locaux, 4CL Responsables des comités locaux »
Se désinscrire de cette liste | Ne plus recevoir de courriels de la part d’Attac France Attac France 21 ter rue Voltaire
75011 PARIS
France
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Rassemblement Stop Sécurité globale samedi 20 mars de 14 h 30 à 16 h Place St Pierre .

La prochaine action dans la rue sera un rassemblement silencieux le samedi 20 mars de 14 h30 à 16h Place St Pierre.Nous formons deux haies silencieuses,  pour symboliser la mise au pas des libertés fondamentales (liberté d’expression, liberté de manifester sans craindre une répression et/ou un fichage qui pourrait atteindre à leur vie privée ou professionnelle, etc.). Cette mise au pas a commencé depuis plusieurs années, les attentats terroristes ou les mouvements sociaux servant de prétextes à faire voter de nouvelles lois et à mettre dans le droit ordinaire ce qui relevait de l’état d’exception. Cette mise au pas se poursuit avec les lois actuellement en discussion à l’Assemblée nationale et au Sénat (loi “sécurité globale” et loi pour “renforcer les principes républicains”), l’adoption du nouveau Schéma de maintien de l’ordre et de 3 décrets relatifs au fichage, tous des textes qui sont de plus en plus liberticides (au point que la Défenseure des droits, la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH), cinq rapporteurs spéciaux des Nations Unies ou encore la commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, s’en sont inquiétés !Tous les 1/4 d’heure, une prise de parole (sur escabeau) expliquera la problématique de ces loisOn compte sur vous ! (avec des pancartes autour du cou !!!)

Si nous, citoyen-ne-s ne réagissons pas aujourd’hui, il se pourrait bien que demain, surtout si un gouvernement encore plus dur arrive au pouvoir, il sera trop tard !

Pour terminer la manif nous vous invitons à chanter et danser “danser encore” d’ Alexis HK https://www.youtube.com/watch?v=SyBEMRyt6Qg

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Atelier citoyen Sécurité globale jeudi 11 mars à 18 h30

ll faut envoyer  ce message dans vos réseaux !

Invitation à un atelier citoyen sur les lois liberticides jeudi 11 mars de 18 h 30 à 20 h en visioconférence (lien de connexion en fin de message )

La coordination mâconnaise Stop Sécurité Globale vous invite à discuter de la loi Sécurité globale jeudi 11 mars en visioconférence (nous regrettons qu’il soit impossible de se réunir dans une salle…) avec la participation de Jérôme Durain, Sénateur de Saône et Loire, quelques jours avant le passage de la loi au Sénat

L’ atelier citoyen sera animé par Daniel Dériot, journaliste.

Au programme :

– Présentation par la coordination mâconnaise Stop Sécurité Globale des reproches que nous faison à cette loi et aux autres textes liberticides (Schéma Nationale du Maintien de l’ordre,(SNMO), décrets de fichages (PASP, GASP …), projet de loi dit « séparatisme ».)

– Commentaires par Jérôme Durain ( sénateur PS ) sur la loi et des amendements que son groupe va déposer

– Questions ou remarques des participants* et  réponses de la coordination ou de J. Durain

* Comme nous risquons d’être nombreux-ses, une discipline sera nécessaire : Des questions ou remarques courtes pour relancer le débat (pas pour le monopoliser ) avec demande de parole via le tchat. Attendre que D Dériot donne la parole. Pour que les connexions soient bonnes et éviter les bruits de fond, couper son micro quand on n’a pas la parole.

Nous sommes tout à fait conscients que l’utilisation de Zoom n’est pas satisfaisante du point de vue éthique ( utilisation des données..) mais dans la période actuelle et pour un grand nombre de personnes (possibilités de 100 participant-e-s ) c’est sans doute une des moins mauvaises solutions.Participer à la réunion Zoomhttps://us02web.zoom.us/j/6239899528?pwd=bnZmeE4zYUJyMWFEUVBOWVZoMjZ1UT09
ID de réunion : 623 989 9528Code secret : vjiX01par téléphone : l faut envoyer  ce message dans vos réseaux !

Invitation à un atelier citoyen sur les lois liberticides jeudi 11 mars de 18 h 30 à 20 h en visioconférence (lien de connexion en fin de message )

La coordination mâconnaise Stop Sécurité Globale vous invite à discuter de la loi Sécurité globale jeudi 11 mars en visioconférence (nous regrettons qu’il soit impossible de se réunir dans une salle…) avec la participation de Jérôme Durain, Sénateur de Saône et Loire, quelques jours avant le passage de la loi au Sénat

L’ atelier citoyen sera animé par Daniel Dériot, journaliste.

Au programme :

– Présentation par la coordination mâconnaise Stop Sécurité Globale des reproches que nous faison à cette loi et aux autres textes liberticides (Schéma Nationale du Maintien de l’ordre,(SNMO), décrets de fichages (PASP, GASP …), projet de loi dit « séparatisme ».)

– Commentaires par Jérôme Durain ( sénateur PS ) sur la loi et des amendements que son groupe va déposer

– Questions ou remarques des participants* et  réponses de la coordination ou de J. Durain

* Comme nous risquons d’être nombreux-ses, une discipline sera nécessaire : Des questions ou remarques courtes pour relancer le débat (pas pour le monopoliser ) avec demande de parole via le tchat. Attendre que D Dériot donne la parole. Pour que les connexions soient bonnes et éviter les bruits de fond, couper son micro quand on n’a pas la parole.

Nous sommes tout à fait conscients que l’utilisation de Zoom n’est pas satisfaisante du point de vue éthique ( utilisation des données..) mais dans la période actuelle et pour un grand nombre de personnes (possibilités de 100 participant-e-s ) c’est sans doute une des moins mauvaises solutions.Participer à la réunion Zoomhttps://us02web.zoom.us/j/6239899528?pwd=bnZmeE4zYUJyMWFEUVBOWVZoMjZ1UT09
ID de réunion : 623 989 9528Code secret : vjiX01par téléphone : 

France+33 1 8699 5831
+33 1 7037 2246
+33 1 7037 9729
+33 1 7095 0103
+33 1 7095 0350

Si vous avez besoin d’infos pour vous connecter, quelques conseils ici :

https://vie-interne.attac.org/guides-outils/article/mode-demploi-pour-participer-a-une-reunion-en-utilisant-le-programme-zoom?pk_campaign=Infolettre-2455&pk_kwd=vie-interne-attac-org-guides

Conseils et règles de base pour fonctionner collectivement en visio-conférence

 Dès que plus de 3 ou 4 personnes sont connectées, la conversation est vite rendue difficile par les bruits parasites : en conséquence, coupez systématiquement votre micro lorsque vous ne parlez pas, et ne le remettez en marche que quand c’est votre tour de vous exprimer. Cela vous préservera également de la tentation de prendre la parole de façon intempestive : tentation bien compréhensible dans un débat, mais particulièrement pénible pour tout le monde en visio-conférence.

 Choisissez un “pseudo” explicite, qui corresponde à votre nom et permettre de vous reconnaître. Pour changer votre pseudo une fois la réunion commencez : ouvrez l’onglet “Participants” (accessible en bas de votre écran), puis cliquez sur “Plus” à côté de votre pseudo, et choisissez “Renommer”.

 Demandez la parole en inscrivant une étoile * dans l’espace “Converser” (accessible en cliquant en bas de votre écran). Si vous ne trouvez pas l’étoile * sur votre clavier, notez “parole”.

 Pour compenser la frustration de ne pas pouvoir prendre la parole de façon intempestive, vous pouvez réagir dans l’espace “Converser”. Il est d’usage de mettre ++ pour exprimer votre accord avec ce qui vient d’être dit (on met 2 + pour éviter les confusions avec *). Vous pouvez aussi faire de courtes remarques ou poser de courtes questions. Évitez absolument les grands pavés de textes, qui seront illisibles pour les autres, et qui compliquent la lecture de la conversation.

 Si vous avez des problèmes de connexion, il peut être utile pour vous de “quitter la réunion” et de vous connecter à nouveau : pour cela, il vous suffit de cliquer sur le même lien que celui que vous avez utilisé précédemment.

 Si votre connexion est insuffisante pour supporter la réunion, commencez par couper votre vidéo. Cela devrait déjà améliorer un peu les choses. Au pire, abandonnez Internet et rejoignez la réunion par téléphone (le numéro et le code vous auront été transmis en même temps que le lien).

 SI vous êtes par téléphone, coupez également votre micro. Vous allez pouvoir écouter sans problème. Les intéractions et la participation vont en revanche être plus compliquées… Ne prenez pas la parole de façon intempestive, mais dites “Parole Camille” pour demander la parole, qui vous sera accordée ensuite à votre tour.

Solidairement

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

annonce manif Chalon Stop Sécurité Globale et communiqué de presse

« Carna’Marche » Stop Sécurité globale

Samedi 27 février,

14 h Esplanade du port Villiers

à Chalon sur Saône

Manifestation départementale et musicale

Sound système,

prise de paroles

Nous appelons les citoyen-ne-s à une manifestation départementale pour exiger le retrait :

  • de la proposition de loi “Sécurité Globale” dans son intégralité,
  • du nouveau Schéma national du maintien de l’ordre (SNMO),
  • des trois décrets du 2 décembre 2020 portant sur l’extension des fichiers de police PASP, GIPASP et EASP, organisant un fichage massif de la population et un contrôle de toutes ses opinions.
  • de l’article 18 du projet de loi confortant les principes républicains dite loi Séparatisme » qui trahit ses intentions en n’imposant que des interdits, de nouveaux délits pénaux et des contrôles de toute la population, prenant le risque de rompre l’équilibre historique.

À l’appel de

– Ami 71 – AIAPEC – ATTAC Macon – CIMADE – CCFD terre solidaire – Comité de soutien à la Maskarade- CNNR 71 – Ensemble 71– Justice et Vérité pour Jérôme Laronze – Gilets Jaunes 71 LDH section de Chalon et Macon- Libre Pensée 71- Macon citoyen – MAN 71 –

Planning familial 71 – Solidaires 71 – FSU-SNU71- UL CGT – Confédéeation Paysanne 71

EELV 71- GRS – Parti socialiste 71-PCF 71- PCF Grand Chalon- La France Insoumise 71-NPA 71- PRG 71

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Rassemblement festif pour dire NON à la loi SÉCURITÉ GLOBALE

Rassemblement festif pour

  • dire NON à la loi SÉCURITÉ GLOBALE
  • dire NON aux DÉCRETS LIBERTICIDES
  • amender la loi sur le SÉPARATISME

(loi confortant les principes républicains)

Samedi 27 février à Chalon/Saône

Place…. à 14h

Encore et encore !Le gouvernement promulgue autoritairement des décrets autorisant le fichage exhaustif de chaque citoyen
et fait pression sur le parlement pour adopter des lois liberticides

Montrons notre détermination pour que ces lois ne soient pas approuvées par une majorité aux ordres du gouvernement.

  • Nous combattrons sans relâche la loi Sécurité Globale :
  • Les articles 1 à 6 prévoyant, dans les espaces publics, l’augmentation considérable des pouvoirs de la police municipale et des polices privées.
  • Les articles 20-21 donnant largement accès aux images des caméras de vidéosurveillance et caméras piéton, préludes à la reconnaissance faciale.
  • L’article 22 autorisant l’utilisation des Drones pour une surveillance généralisée portant atteinte à notre vie privée.
  • L’article 24, non réécrit et toujours d’actualité, rendant “invisible” tout acte répréhensible des forces de l’ordre.
  • Nous combattrons sans relâche le Schéma National du Maintien de l’Ordre, (SNMO)
    qui maintient l’usage des lanceurs de balle de défense et des nouvelles “grenades à éclats non létaux” anciennement “de désencerclement”.
  • Nous combattrons sans relâche l’élargissement du fichage
    qui permettra au sein des trois fichiers “atteintes à la sécurité publique” de consigner opinions politiques, orientations sexuelles, santé, religion, couleur de peau, origine géographique… de chaque citoyen.
  • Nous combattrons sans relâche la loi sur le Séparatisme :
  • L’article 6 contraignant les associations à signer “un contrat d’engagement républicain » (non encore défini !) et autorisant la demande de remboursement des subventions en cas de non-respect de ce contrat.
  • L’article 8 imputant à une association les agissements d’un de ses membres pouvant aboutir à une suspension et même à une dissolution.
  • L’article 18, complément de l’article 24, créant l’infraction d’intention, empêchant la liberté d’information, étranglant la liberté d’expression.

Comment pourrions-nous vivre libres dans un monde

  • où on fermera les yeux sur un passage à tabac de citoyens innocents et impossibles à défendre faute de preuves visuelles.
  • où les journalistes devront se déclarer en Préfecture pour suivre une manifestation et n’auront pas le droit de filmer sa dispersion.
  • où tout citoyen sera préjugé coupable, où ses déplacements seront surveillés – A quand le “crédit social” comme en Chine.
  • où les données privées de chacun seront fichées rendant beaucoup plus facile toute “rafle” perpétuée par un régime non démocratique?
  • où la peur d’être “hors la loi” évitera toute contestation des associations qui seront obligées de prendre des engagements aux contours inconnus
  • où nos droits élémentaires dépendront de la couleur politique de nos représentants locaux appuyés par leurs bras policiers politisés.

Nous ne voulons pas accepter des lois outrepassant les libertés individuelles.

Nous ne voulons pas oublier les plus fragiles qui seront durement impactés.

Nous ne voulons pas que le prétexte de la lutte contre le terrorisme affecte la liberté de tous les citoyens.

STOPPONS CES DÉRIVES AUTORITAIRES AVANT QU’ELLES NE SOIENT GRAVÉES DANS LA LOI !

Les organisations participant à la Coordination Mâconnaise #StopLoiSécuritéGlobale :

AMi71,ATTAC, AIAPEC, Justice et vérité pour Jérôme Laronze, GRS, PCF, LFI, EELV, Ensemble 71, FSU, LdH, la Confédération Paysanne 71, PS, Refondation 71, les Gilets Jaunes, la Libre-pensée 71, Solidaires 71 et Mâcon citoyens

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
« Articles plus anciens