Archives par catégorie : ATTAC informe

Pologne avortement

Pologne : un registre de grossesses pour réprimer les femmes ?

7 juin 2022 parLa Rédaction | Pays : Pologne | Source : AFP, AP

En Pologne, l’opposition a dénoncé lundi la création par le gouvernement PiS d’« un registre de grossesses » destiné à réprimer les femmes qui tentent d’avoir recours à une IVG.

« Un registre des grossesses dans un pays où l’avortement est presque totalement interdit est terrifiant », a déclaré Agnieszka Dziemianowicz-Bąk, une députée de gauche, citée par l’agence de presse AP.

L’ensemble du corps médical aura accès à ces données, mais aussi la justice. L’opposition parlementaire et les défenseurs des droits des femmes redoutent que ces données médicales ne soient utilisées par la police et les procureurs contre les femmes dont la grossesse se termine et que les femmes puissent être poursuivies par l’État si elles commandent des pilules abortives ou voyagent à l’étranger pour un avortement.

En effet, environ 200 000 IVG seraient réalisées chaque année illégalement en Pologne ou à l’étranger, selon les organisations pro-IVG.

La députée libérale Kamila Gasiuk-Pihowicz, cité par l’AFP, estime que ce registre a vocation à « persécuter et contrôler les femmes polonaises, créer un nouvel outil de répression, (…) d’influence politique de l’Etat sur nos vies, sur notre santé ».

Au début de l’année 2021, le nationaux-conservateurs du PiS ont quasiment supprimé tout droit à l’IVG en privant les femmes de la possibilité d’avorter en cas de sévère malformation fœtale. Un an plus tard, la psychiatre Aleksandra Krasowska, qui vient en aide à ses patientes en leur délivrant des certificats médicaux permettant de contourner l’interdiction, tirent un premier bilan de cette interdiction dans un entretien avec le Courrier d’Europe centrale.

Entretien avec Aleksandra Krasowska, psychiatre polonaise pro-IVG. « Je n’avais jamais eu ce genre de patientes avant »

Écoutez sur ce sujet deux émissions d’Euradio en partenariat avec le Courrier d’Europe centrale :

https://soundcloud.com/euradio-fr/droits-des-femmes-la-pologne-en-marge-a-lest-du-nouveau?utm_source=courrierdeuropecentrale.fr&utm_campaign=wtshare&utm_medium=widget&utm_content=https%253A%252F%252Fsoundcloud.com%252Feuradio-fr%252Fdroits-des-femmes-la-pologne-en-marge-a-lest-du-nouveau

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Vidéo où Macron explique que ce serait hypocrite de reculer l’âge légal de départ à la retraite

Bonjour les Cls,

Nous avons retrouvé sur youtube un truc énorme:  la vidéo où Macron explique pourquoi il serait hypocrite de reculer l’âge de départ à la retraite.  Extrait de la conférence de presse à l’issue du Grand débat national du 25 avril 2019, et ce n’est pas un montage : https://www.youtube.com/watch?v=MMNuTTiDI8Y

Voici ce qu’il dit : ” Franchement ce serait hypocrite de décaler l’âge de la retraite…

Quand on est peu qualifié, quand on vit dans une région qui est en difficulté industrielle, quand on est soi-même en difficulté, quand on a une carrière fracturée, bon courage déjà pour arriver à 62 ans ! C’est ça la réalité de notre pays. On va vous dire : non non faut aller jusqu’à 64 ans ! Vous savez déjà plus comment faire à 55 ans ! les gens vous disent les emplois c’est plus bon pour vous. C’est ça la réalité… Vous dire : mes bons amis il faut travailler plus longtemps c’est le délai légal, ce serait hypocrite ! ».

C’était son argumentation pour justifier la retraite par points.

Dans le cadre de la campagne des législatives, Attac pays d’Aix fera une action de rue pour informer des enjeux de l’âge légal de départ à la retraite, samedi 4 juin pendant le marché, avec la chorégraphie des Rosies A cause de Macron. vous trouverez notre tract en pj sous forme de quizz. On reprend la chanson même si certains points ne sont plus d’actualité. C’est pour attirer les gens par la danse et distribuer le tract. Et on va  passer l’argumentaire de Macron sur notre sono  pendant l’action :-).

La conférence de presse entière sur ce lien , l’extrait est à 1h26 : https://www.elysee.fr/emmanuel-macron/2019/04/25/conference-de-presse-grand-debat-national

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Le parlement de la nouvelle union populaire

Lancement du Parlement de la Nouvelle Union Populaire écologique et sociale

https://www.youtube.co m/watch?v=CWR8J3-LYmw&t=1s

C’est Aurélie Trouvé, présidente du Parlement de la NUPES qui a introduit la présentation en expliquant que ce Parlement allait permettre d’enrichir le travail mené par la Nouvelle Union Populaire. Il rassemble les différentes forces politiques de cette union et de très nombreuses figures du monde syndical, associatif, scientifique, culturel. Il comptera progressivement 500 membres. À l’image du parlement de l’Union Populaire qui s’est construit autour de la candidature de Jean-Luc Mélenchon et qui comptait déjà 300 membres, ce nouveau parlement aura vocation, dans un premier temps, à contribuer à la campagne des élections législatives : il mettra en évidence les soutiens et les idées de notre majorité, alimentera le programme, aidera les candidates et candidats aux législatives, fera le lien avec les luttes sociales et écologiques. Aurélie Trouvé a ensuite présenté l’équipe de la présidence du Parlement et son équipe d’animation. Plusieurs personnalités membres ont pris la parole : Laurence de Cock (historienne), Geneviève Savigny (paysanne membre de Via Campesina), Karl Ghazi (syndicaliste), Eval Darlan (comédienne) mais aussi Denis Quinqueton (co-directeur de l’observatoire LGBT+) et Marie-Monique Robin (réalisatrice, journaliste et écrivaine). Jean-Luc Mélenchon a ensuite pris la parole en conclusion de cette présentation. Il est tout d’abord revenu sur la création du Parlement de la Nouvelle Union Populaire Écologique et Sociale en soulignant que le mouvement insoumis y contribuerait largement. Il a ensuite mar qué la gravité du moment que nous vivons face à l’urgence sociale et climatique. Il a souligné la nécessité d’avoir un peuple qui puisse trouver une autonomie d’action pour y faire face et non plus rester muré dans des tâches de survie. Il a ensuite noté que la perception de la situation a commencé à changer et que le changement climatique est identifié comme ayant une origine dans le mode de production et dans le mode de production capitaliste. Il en conclut que cette idée de rupture avec le système capitaliste actuel se propage et que l’exercice du pouvoir permettra d’en faire la démonstration. Le candidat Premier ministre a ensuite souligné qu’en cas de victoire, il est essentiel d’avoir une implication populaire de masse qui intervient directement dans les affaires de l’Etat et dans les mobilisations collectives. Il a rappelé que c’est dans ce co ntexte que le Parlement de la Nouvelle Union Populaire a une vocation d’expression politique maîtrisée, construite, raisonnée et indispensable aux défis à venir. Il a ensuite alerté sur la crise politique à venir en soulignant que le pouvoir en place n’a aucune réponse face à l’urgence sociale et climatique et que les seules idées qu’il a c’est de persécuter encore davantage les gens en reportant l’âge de la retraite ou en leur infligeant un rattrapage des prix. Il note qu’une victoire de la Nouvelle Union Populaire permettra de trouver une forme d’équilibre dont la société a besoin. En cas de victoire aux législatives et d’une majorité #NUPES, Jean-Luc Mélenchon déclare que tout est pr 4;t pour gouverner : les moyens humains, intellectuelles ne seront que renforcés de ce Parlement de la Nouvelle Union Populaire avec côte à côte des syndicalistes, des intellectuels, des journalistes, des artistes etc. Il conclut en déclarant que c’est une autre époque qui commence pour la gauche avec une force immense qui permettra de sortir les gens de la survie pour les rassembler.

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Retour sur 21 mai à Trivy

Bonsoir

Suite à la journée du 21 mai à Trivy pour les 5 ans de l’assassinat de Jérôme Laronze, paysan éleveur de 36 ans je vous joins l’article de Médiapart sur le sujet et l’intervention de Patrick Bougeart dont j’avais transmis il y a quelques semaines la lettre à E Macron de refus de la légion d’honneur.

Le texte de Patrick est un peu long, mais je le trouve fort intéressant pour “expliquer ” où en est arrivée l’agriculture et pourquoi.

Par contre les informations sont mauvaises sur le plan judiciaire par rapport à la Justice et Vérité pour Jérôme Laronze. Il y aura sans doute un appel à mobilisation dans les prochaines semaines, on compte sur vous !

Solidairement

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Ukraine n°6

Bonsoir, tous les jours nous sommes informés sur la guerre en Ukraine, tous les jours une grande partie des informations importantes sont passées sous silence. Voici quelques repères

LIBERTÉ ET DÉMOCRATIE POUR LES PEUPLES D’UKRAINE n°6

http://onv aulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article6077

TABLE DES MATIÈRES
NOTRE SOUTIEN À L’UKRAINE MORAL, POL ITIQUE ET STRATÉGIQUE 5


PARIS AVEC LA RÉSISTANCE UKRAINIENNE 7


PAR TOUS LES MOYENS NÉCESSAIRES RUSSIE PROTESTER EN SILENCE10


RUSSIE : LA CONFÉDÉRATION DU TRAVAIL DE RUSSIE DÉCLARE SON SOUTIEN AU
CONGRÈS BÉLARUS DES SYNDICATS DÉMOCRATIQUES 14

BÉLARUS : ATTAQUE CONTRE LE MOUVEMENT SYNDICAL INDÉPENDANT 15

GÉORGIE : LA CAMPAGNE ANTISYNDICALE DU RÉGIME PRO-RUSSE DE LOUKATCHENKO 16


UKRAINE : LA KVPU DEMANDE LA LIBÉRATION DES SYNDICALISTES DU BÉLARUS 17

INTERNATIONALISME MAINTENIR ET RENFORCER L’INTERNATIONALISME 18


SOUDAN  LES OPPRESSEURS SOUTIENNENT LES OPPRESSEURS 21


BÉLARUS : LA PEINE DE MORT POUR LES PARTISAN·ES-CHEMINOT·ES 22


LOUKACHENKO VEUT LA PEAU DES ANARCHISTES 24


DOCKERS : LES DOCKERS NÉERLANDAIS ET SUÉDOIS REFUSENT DE DÉCHARGER UNE CARGAISON DE FUEL RUSSE 25


ÉTAT ESPAGNOL : L’HISTOIRE D’UNE CARAVANE DE SOLIDARITÉ ANTIRACISTE À LA FRONTIÈRE UKRAINIENNE 26


ÉTATS-UNIS : SYNDICALISTES AVEC LA RÉSISTANCE 29


LIGNES DE FRONT 31


SUISSE POUR LE DROIT D’ASILE DES DÉSERTEURS ET DES RÉFRACTAIRES RUSSES EN SUISSE ! 36


Allemagne : LA RÉALITÉ DES PRATIQUES ADMINISTRATIVES ACTUELLES À L’ÉGARD DES DÉSERTEURS RUSSES 37


LA PAROLE À SOTSYALNYI RUKH
DÉFENSE ET POTENTIEL SCIENTIFIQUE : CE QUE NOS ENNEMIS N’ONT PAS PRIS EN COMPTE 39


« LA LUTTE DES CLASSES N’EST PAS TERMINÉE DANS LA GUERRE EN COURS » 41


LE TRAITEMENT DES RÉFUGIÉS UKRAINIENS EN EUROPE EST-IL RACISTE ? 46


AUTODÉTERMINATION ET GUERRE EN UKRAINE 49


COMMENT LES CHANGEMENTS AFFECTENT LES EMPLOYÉS DE LA CENTRALE DE TCHERNOBYL 54


PRISES DE POSITION : DES UKRAINIENNES VICTIMES DE VIOLENCES, DE VIOL PUIS DE LA LOI ANTI-IVG EN POLOGNE
57
UNE SÉVÈRE CRITIQUE DE LA POSITION DE CHOMSKY SUR L’UKRAINE 63
QUE FAIRE ? 68
LES FÉMINISTES UKRAINIENNES SOUS LES YEUX DE L’OCCIDENT 71


DÉCOLONISER LA FÉDÉRATION DE RUSSIE 77


RÉSEAU EUROPÉEN DE SOLIDARITÉ AVEC L’UKRAINE 79


LA BOTTE POUTINIENNE ET LE LIVRE 83


BOÎTE ALERTES  86

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Qui sont les « candidats des inégalités » ?

Qui sont les « candidats des inégalités » ? Rapport 3 mars 2022
A la veille de la date limite de recueil des parrainages et alors que la candidature du président sortant est enfin annoncée, Attac et l’Observatoire de la justice fiscale dévoilent un rapport sur « Les candidats des inégalités ». Nous y analysons les propositions socio-économiques d’Emmanuel Macron, de Valérie Pécresse, de Marine Le Pen et d’Eric Zemmour. Si ces candidat·es ont des parcours et des sensibilités différentes, c’est bien le même logiciel néolibéral qui guide leurs programmes économiques :
  > Emmanuel Macron a instauré le prélèvement forfaitaire unique (PFU) qui a permis de doper les dividendes ? Aucun des trois autres ne le remet en cause. > Emmanuel Macron a remplacé l’ISF par un impôt sur la fortune immobilière ? Valérie Pecresse et Eric Zemmour veulent l’alléger en exonérant la résidence principale. > Les quatre promettent de baisser les droits de donation et de succession, abîmant toujours plus l’ascenseur social en faveur d’une nouvelle société d’héritiers. > Comme le réclame le MEDEF, les quatre proposent de nouvelles baisses des impôts de production qui bénéficieront essentiellement aux grandes entreprises
. > S’ils et elle sont peu disert·es sur la lutte contre l’évasion fiscale des ultra-riches et des multinationales, tous veulent s’attaquer à la « fraude sociale » alors que, chaque année, plus de 10 milliards d’euros d’aides sociales ne seraient pas réclamés par leurs potentiels bénéficiaires. > Sur les salaires, Emmanuel Macron ne promet rien, pendant que les autres parlent de nouvelles réductions des cotisations sociales. Cela entrainera une diminution des ressources de la Sécurité sociale et justifiera de nouvelles contre-réformes des retraites ou des allocations chômage. Ainsi, malgré leurs divergences, Emmanuel Macron, Valérie Pécresse, Marine Le Pen et Eric Zemmour s’inscrivent dans la droite lignée des politiques néolibérales menées depuis des années. L’application de leurs programmes accentuera les injustices fiscales et sociales et n’est pas à la hauteur des enjeux écologiques et sanitaires. Je découvre le rapport Nous avons besoin de vous Vous le savez, l’action d’Attac est financée à plus de 90 % par vos dons et adhésions. Grâce à vos contributions et à votre engagement, nous pourrons développer les campagnes d’Attac en toute indépendance et multiplier les actions sur tout le territoire ! N’hésitez pas à faire un don en optant pour le prélèvement mensuel qui étale pour vous la charge financière, vous libère de son renouvellement et sécurise nos ressources. Merci !
Je fais un don de 10€
J’adhère à partir de 13€

Les adhésions et dons en ligne auprès d’Attac France sont déductibles de vos impôts à hauteur de 66 % dans la limite de 20 % de vos revenus imposables. Pourtant, Attac n’est pas une niche fiscale ! Notre association est en effet reconnue d’utilité publique dans sa mission d’éducation populaire. La dépense fiscale liée à cet abattement contribue à financer ces activités d’éducation populaire, qui pourraient relever d’un service public, à travers des réunions publiques dans toute la France, des publications, des campagnes et des initiatives… notamment sur la thématique de la justice fiscale.
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Amnesty International dénonce le régime d’apartheid à l’encontre des palestiniens.

Ce que dénoncent depuis des années les populations palestiniennes…est enfin reconnu par cette organisation internationale.Voir le rapport 
https://www.france-palestine.org/Un-rapport-d-Amnesty-International-denonce-a-son-tour-le-regime-d-apartheid
A lire aussi le témoignage d’organisations des juifs à travers le monde

https://ujfp.org/des-juifs-a-travers-le-monde-accueillent-le-rapport-damnesty-sur-lapartheid-israelien/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=les-newsletter-total-derniers-articles-de-notre-blog_1

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

INFOS AMIANTE : l’amiante dans l’eau potable en Belgique

L’amiante dans l’eau potable : un danger négligé ?

L’amiante, ça fait longtemps qu’on l’a supprimé partout. Vraiment partout ? En Wallonie, 3000 km de canalisations d’eau sont encore en amiante-ciment. Du coup, l’eau qui sort de votre robinet passe peut-être par une conduite de ce type. Et ces conduites relâchent des fibres d’amiante dans l’eau du robinet que vous buvez peut-être. À certains endroits, on parle de millions de fibres d’amiante par litre d’eau.

Comment peut-on encore laisser des canalisations dans ce matériau alors que sa dangerosité a été prouvée depuis longtemps et que sa fabrication es t interdite depuis des années ?

En fait, on a démontré au siècle dernier qu’inhaler des fibres d’amiantes présentes dans l’air peut causer de graves maladies. Mais le débat est plus récent et plus nuancé par rapport à l’ingestion de fibres. En résumé, on est sûrs que respirer de l’amiante, c’est mauvais. Mais l’OMS estime qu’il n’y a pas de preuves convaincantes qu’ingérer de l’amiante, par exemple en buvant de l’eau du robinet qui est passée par une conduite en amiante-ciment, soit tout aussi dangereux. C’est pour cette raison que les conduites en amiante-ciment, enfouies sous le sol, sont toujours là, alors qu’on a retiré l’amiante partout où il pouvait contaminer l’air que l’on respire.

Récemment, un rapport du Parlement européen s’est toutefois montré beaucoup plus alar miste. Plusieurs experts que nous avons rencontrés mettent aussi en garde : il y a selon eux suffisamment d’études qui montrent que le risque de tumeurs dans le système digestif augmente lorsqu’on est exposés pendant longtemps à ces fibres présentes dans l’eau. Ils demandent d’appliquer un principe de précaution et remplacer ces canalisations en amiante-ciment.

Voir la vidéo de l’enquête d’Elisabeth Groutars et Julien Monfajon  (43 minutes)

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
« Articles plus anciens