Archives par catégorie : Actualité

France Culture Sur le mouvement social dans les hôpitaux…

Pour info, une émission de France Culture

Sur le mouvement social dans les hôpitaux…et le lien avec les gilets jaune.

Une émission à écouter, à réécouter, à faire écouter…

Source : France Culture

Hôpital : poussée de fièvre ou maladie chronique ?

Pour analyser la situation actuelle des hôpitaux publics en France, nous accueillons Christophe Prudhomme, médecin urgentiste, délégué national CGT santé, porte-parole de l’Association des médecins urgentistes de France

Nous serons également par téléphone avec Nelly Ygouf aide-soignante de nuit au Service d’accueil et de traitement des urgences de l’hôpital de Creil dans l’Oise, et gréviste depuis mars.

Rejoints en deuxième partie par Pierre-André Juven, sociologue, chargé de recherche au CNRS, spécialiste des politiques de santé, coauteur de La casse du siècle : À propos des réformes de l’hôpital public, écrit avec Frédéric Pierru et Fanny Vincent, et publié aux éditions Raisons d’agir.

http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article5064
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Urgence chanson de lutte et plus

Bonjour,

Un lien sur une belle chanson de lutte…et sur un article  de Basta (via « On vaulx mieux que ça »

Bonne journée

Jean

Conflit aux urgences : « Nous ne nous arrêterons que lorsque nous aurons obtenu ce que nous voulons »

Parti de la base, des aides-soignants et des infirmières, le mouvement des urgences n’a cessé de s’étendre depuis trois mois, avec plus de 120 services concernés.

« La crise des urgences est aussi un symptôme de la désorganisation de l’amont et de l’aval de l’hôpital. En amont, développe-t-il, une frange de la population est chassée de la médecine de ville. En aval, il n’y a plus assez de lits, notamment pour les personnes âgées.

Le gouvernement ?

« C’est du théâtre, ils se moquent de nous »

http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article5070

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Rejet du Conseil d’Etat

Le Conseil d’État rejette le pourvoi des verriers de Givors exposés à l’amiante.

Au printemps 2009, les verriers de Givors ont réalisé dans leurs rangs une enquête de santé. Ils ont constaté, sur 208 questionnaires rendus, 20 cancers des poumons et 14 insuffisances respiratoires. Depuis, la situation ne s’est pas améliorée. A tel point que la Sécurité sociale a dû reconnaître huit maladies professionnelles aux tableaux 30 et 30 bis, liées à des plaques pleurales et des cancers broncho-pulmonaires. En outre deux cancers des voies aérodigestives supérieures ont été reconnues devant les tribunaux, consécutives à l’exposition à l’amiante, aux hydrocarbures et solvants. O.I.-Manufacturing l’employeur qui se refusait à l’admettre a été débouté en Cour de Cassation. En outre, l’employeur qui a repris la verrerie de Givors a déjà été condamné trois fois pour faute inexcusable pour ces cancers reconnus.

L’arrêt de la Cour administrative d’appel de Lyon du 8 octobre 2018, porté par l’association des anciens verriers devant le Conseil d’Etat appuyait sa décision de rejet de la demande d’inscription du site de la verrerie de Givors sur la liste des sites amiantés du ministère du travail, sur les seuls documents de la direction. En omettant de rappeler les conditions dans lesquelles avait été réalisées ces fiches en janvier-mars 2003, alors que le personnel était licencié en janvier. Documents minimisant le risque et minorant le nombre de salariés exposés. Ignorant les appréciations de l’inspecteur du travail dans un rapport à la direction générale du travail : « cette verrerie a effectivement recours à l’amiante (Asbestex, Isolex, carton d’amiante, gants, laine de verre amiantée, calorifugeage, toiture, faux-plafonds…). Des déclaration de maladies ont été faites ». L’inspectrice concluait son courrier : « Il n’y a aucun doute quant à l’exposition des salariés au risque amiante ».

La cour administrative d’appel avait rejeté l’argumentation des verriers, pour la raison qu’ils n’étaient pas en mesure d’établir la proportion de salariés affectés aux opérations de calorifugeage à l’amiante au sein de l’établissement en cause. Evidemment, quand on ne prend pas en compte l’ensemble des éléments fournis par les victimes, c’est la parole de l’entreprise qui a gain de cause. C’est pourquoi les verriers s’étaient portés devant le Conseil d’État, en tenant compte que quatre verreries semblables à celle de Givors, ont été inscrites sur la liste des sites amiantés, sur la base – à chaque fois – de décisions de justice. Car le ministère n’inscrit jamais d’entreprise sur cette liste spontanément.

Le Conseil d’État rejette le recours des verriers de Givors. Ceux qui travaillent encore, ne pourront pas bénéficier de la législation Acaata qui permet aux salariés exposés à l’amiante de partir en préretraite. Mais le combat continue pour voir reconnaître les droits aux suivis médicaux post-professionnels, malgré les obstructions de la Sécurité sociale. L’action se poursuit pour l’aboutissement des dossiers de reconnaissance en maladie professionnelle. Une procédure est en cours devant la Cour d’appel de Lyon pour l’obtention des attestations d’exposition à l’amiante et aux produits toxiques, selon les obligations du code du travail, et l’indemnisation du préjudice d’anxiété. Comme la Cour de Cassation vient d’en reconnaître le droit aux ouvriers exposés à l’amiante.

Association des anciens verriers, Givors le 6 juin 2019, www.verriers-givors.com.

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Veillée Jérôme le jeudi 20 juin et spectacle les 29 et 30 juin “9 mouvements pour une cavale”

Bonjour à toutes et à tous,

Veillée mensuelle en mémoire de Jérôme le jeudi 20 juin 2019 à
20h(passage à l’horaire d’été)à Mâcon au square de la Paix.

Venez nombreux ! Micro ouvert, ambiance conviviale, repas partagé
…comme d’habitude.


Rappel:

Merci à ceux qui le peuvent de compléter ce petit sondage (disponible en
cliquant sur ce lien : https://doodle.com/poll/wvf9y65uzgqranu7 ) en
ligne afin de nous permettre de nous organiser au mieux pour vous
accueillir les 29 et 30 juin 2019.
Un verre de l’amitié sera offert à l’issue de chaque représentation,
libre à vous d’apporter quelques amuse-bouches pour l’accompagner. En
espérant vous voir nombreux à venir découvrir cette touchante pièce de
théâtre qui nous tient à cœur. Parce que la lutte pour la vérité passe
également par la culture.


Article de Guillaume Lasserre sur le blog de Médiapart avec toutes les
dates de représentations de la pièce en fin d’article :
https://blogs.mediapart.fr/guillaume-lasserre/blog/210519/neuf-mouvements-pour-une-cavale-monologue-itinerant-autour-de-jerome-laronze?fbclid=IwAR0wiNTrapSsruXGoYf4CF2UXsJoKyXsNutpkA8dmcQ6KTaYE52NJ271yZk

Flyer de Neuf mouvements pour une cavale:
https://share.riseup.net/#hGcVQohjx2Qltqv1E6YRFw

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Condamnation des décrocheurs de Macron de Bourg

Mardi 28 mai. Bourg-en-Bresse, Tribunal d’Instance, Audience des « décrocheurs » des portaits de Macron dans les mairies « pour dénoncer l’absence de décisions courageuses et nécessaires du gouvernement face au péril climatique et à l’urgence sociale ». Le jugement a été rendu : 500€ d’amende avec sursis pour avoir décrocher le portrait de Macron https://anv-cop21.org/500-euros-damende-sursis-decroche-portrait-president-macron/

 n@attac.org

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
« Articles plus anciens