Archives par catégorie : Actualité

Quelques infos…

2 infos Attac  et un article de Médiapart très intéressant.
–  Suite aux récentes déclarations de l’administration Biden et du FMI, un article sur le site d’Attac : “Taxer les plus riches et les entreprises qui réalisent des profits pendant la pandémie : une idée qui se généralise”
https://france.attac.org/nos-publications/notes-et-rapports/article/taxer-les-plus-riches-et-les-entreprises-qui-realisent-des-profits-pendant-la
Décryptage complet de l’Accord UE-Chine   ici sur le site d’Attac

– Article de Médiapart  sur les données trafiquées utilisées par Jean Castex face aux parlementaires... ça fait déjà pas mal de temps que j’ai perdu pas mal de naïveté, mais ils sont encore capable de nous surprendre …. (PJ)

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

La commune en chantant…mais aussi souvenir, souvenir ils étaient venus chanter à Vaulx-en-Velin en solidarité

ICH BIN SOLDAT

Dans un CD édité il y a quelques années, Blandine Bonjour et Bernd Köhler* interprètent à leur manière La Semaine sanglante et L’Internationale et une dizaine d’autres chansons de lutte et d’espérance. Intitulé Les Nouveaux Mousquetaires, ce recueil réserve plusieurs surprises.

Ils étaient venus chanter en solidarité à Vaulx-en-Velin (concert à l’initiative du collectif On vaulx mieux que ça.

VIVE LA COM MUNE,

 la Commune en chantant.

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

NON A LA DISSOLUTION DE L’UNEF

A titre d’informations et pour alimenter notre réflexion commune, je vous adresse en pièces jointes :

– Le communiqué de presse de la Fédération Nationale de la Libre Pensée du 24-03-2021,

– L’Appel de plusieurs responsables de l’UNEF, toutes sensibilités et périodes confondues, en soutien à l’UNEF,

– Le communiqué de presse de la FNLP du 05-04-2021

Bonne lecture et à votre disposition.

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Bernie Sanders soutien les infirmières qui se préparent à la grève pour des conditions de travail humaines

Bernie Sanders soutien les infirmières qui se préparent à la grève pour des conditions de travail humaines

Son message était fort et clair : « Je suis avec les infirmières à Madison, Wisconsin, qui demandent un environnement de travail sécuritaire et des congés de maladie payés. Elles sont sur la ligne de front dans notre lutte contre la COVID-19. Nous devons les traiter en héroïnes qu’elles sont ».

Comme B. Sanders, les élus.es du Wisconsin sortent de leurs travaux législatifs pour se joindre à une lutte pour les travailleurs.euses des soins de santé qui o nt beaucoup sacrifié durant la pandémie, pour que ce soit reconnu et qu’on les respecte.

http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article5647

Source : Presse-toi à gauche (Québec)

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

« Viktor Orbán a échoué tant sur le plan moral qu’intellectuel, il doit partir ! »

Hongrie : « Viktor Orbán a échoué tant sur le plan moral qu’intellectuel, il doit partir ! ». Un fondateur du Fidesz interpelle le Président

« Qui aurait pensé, il y a 33 ans, lorsque nous avons fondé le parti, qu’avec le temps, un seul homme monopoliserait d’abord le parti et ensuite tout le pays ? ». A l’occasion du 33e anniversaire du Fidesz, fondée le 30 mars 1988 comme l’Alliance des jeunes démocrates, József Kardos, l’un de ses 37 membres fondateurs, publie un brûlot contre ce parti qu’il a quitté depuis.

C’est sous la forme d’une lettre ouverte adressée au président de la République, János Áder, que József Kardos a choisi de dire tout le mal qu’il pense de la formation politique qu’il a créé il y a trente trois ans, au sortir du communisme, aux côtés de Viktor Orbán et d’autres jeunes de sa génération avides de liberté. Dans ce message au vitriol, il estime que ce parti « autrefois démocratique et libéral est devenu une organisation d’extrême droite ».

Pendant un certain temps, nous avons essayé de nous convaincre d’accepter que, bien que souvent maladroit, « la fin justifie les moyens ». Eh bien, non, cher János ! Aucune fin ne p eut jamais justifier les moyens !

János, tu as raté l’occasion de prendre la parole tant de fois au cours de ces dix dernières années !

Où étais-tu lorsque ce régime sans âme a attaqué les sans-abri ?

 Où étais-tu quand ils ont démoli le réseau d’instituts de recherche de la MTA (Académie scientifique de Hongrie) ?

Où étais-tu lorsque les ONG ont été injustement harcelées ?

Où étais-tu lorsque l’une des meilleures universités de Hongrie (CEU, l’Université d’Europe centrale) – considérée comme telle à l’international – a été chassée du pays, par pure méchanceté ?

Où étai s-tu lorsque des familles innocentes, cherchant refuge, ont été forcées de mourir de faim dans des complexes pénitentiaires appelés « zones de transit » ?

Où es-tu maintenant, alors que la gouvernance locale est abolie dans les municipalités ?

Où es-tu maintenant, alors que les universités sont privées de leur autonomie ?

 Où es-tu maintenant, alors que les personnes seules et les couples de même sexe se voient refuser la possibilité d’adopter des enfants ?

Où es-tu, alors que des injustices scandaleuses sont commises et que des lois vicieuses sont adoptées, les unes après les autres ?

En tant que dignitaire public, pourquoi ne défends-tu pas également les opprimés ?

Source : Le Courrier d’Europe centrale

http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article5648

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

gilets jaune et la commune de Paris, coopératives, femmes…

Ludivine Bantigny : la Commune de Paris « voulait changer la vie »


Par La rédaction de Media part

Dans « À l’air libre » mercredi, « une révolution populaire, pour une démocratie réelle » selon l’historienne Ludivine Bantigny. Également au sommaire : des gilets jaunes bordelais longtemps dans le viseur de la justice, désormais hors de cause.  

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Rassemblement Stop Sécurité globale samedi 20 mars de 14 h 30 à 16 h Place St Pierre .

La prochaine action dans la rue sera un rassemblement silencieux le samedi 20 mars de 14 h30 à 16h Place St Pierre.Nous formons deux haies silencieuses,  pour symboliser la mise au pas des libertés fondamentales (liberté d’expression, liberté de manifester sans craindre une répression et/ou un fichage qui pourrait atteindre à leur vie privée ou professionnelle, etc.). Cette mise au pas a commencé depuis plusieurs années, les attentats terroristes ou les mouvements sociaux servant de prétextes à faire voter de nouvelles lois et à mettre dans le droit ordinaire ce qui relevait de l’état d’exception. Cette mise au pas se poursuit avec les lois actuellement en discussion à l’Assemblée nationale et au Sénat (loi “sécurité globale” et loi pour “renforcer les principes républicains”), l’adoption du nouveau Schéma de maintien de l’ordre et de 3 décrets relatifs au fichage, tous des textes qui sont de plus en plus liberticides (au point que la Défenseure des droits, la Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH), cinq rapporteurs spéciaux des Nations Unies ou encore la commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe, s’en sont inquiétés !Tous les 1/4 d’heure, une prise de parole (sur escabeau) expliquera la problématique de ces loisOn compte sur vous ! (avec des pancartes autour du cou !!!)

Si nous, citoyen-ne-s ne réagissons pas aujourd’hui, il se pourrait bien que demain, surtout si un gouvernement encore plus dur arrive au pouvoir, il sera trop tard !

Pour terminer la manif nous vous invitons à chanter et danser “danser encore” d’ Alexis HK https://www.youtube.com/watch?v=SyBEMRyt6Qg

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Danser encore ! Ou l’hymne du Printemps…


Danser encore ! Ou l’hymne du Printemps…blogs.mediapart.fr › hippolyte-varlin › blog › danser-e…

Et un cadeau de Nougaro

Dansez sur moi dansez sur moi
Le soir de vos fiançailles
Dansez dessus mes vers luisants
Comme un parquet de Versailles
Embrassez-vous enlacez-vus
Ma voix vous montre la voie
La Voie lactée la voie clarté
Où les pas ne pèsent pas
Dansez sur moi
Dansez sur moi
Dansez sur moi(bis) AH…

Dansez sur moi dansez sur moi
Qui tourne comme un astre
Etrennez-vous étreignez-vous
Pour que vos cœurs s’encastrent
Tel un tapis, tapis volant
Je me tapis sous vos pieds
C’est pour vous tous que sur mes doigts
La nuit je compte mes pieds
Dansez sur moi
Dansez sur moi
Dansez sur moi(bis) AH…

Dansez sur moi dansez sur moi
Le soir de mes funérailles
Que la vie soit feu d’artifice
Et la mort un feu de paille
Un chant de cygne s’est éteint
Mais un autre a cassé l’œuf
Sous un saphir, un vrai saphir
Miroite mon sillon neuf
Dansez sur moi(bis)
Dansez sur moi(bis)
Ça y est

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

La solidarité de classe pour gagner nos conflits de travail

Québec : La solidarité de classe pour gagner nos conflits de travail

Comment réagir lorsque les négociations entre employeurs et syndicats s’éternisent ou deviennent de plus en plus difficiles ? Comment sortir le mouvement syndical de sa situation de faiblesse face au patronat ?

http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article5542

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
« Articles plus anciens