Archives par catégorie : GRANDS DOSSIERS

[Rhône] 19-25 août / Contre-sommet G7 à Hendaye et Irun : appel aux antinucléaires !

Contre-sommet G7 au Pays-Basque : appel aux antinucléaires !

HENDAYE ET IRUN (FRANCE ET ESPAGNE)
Aquitaine

Lundi 19 août 2019 / Dimanche 25 août 2019
Lieu : Ficoba (Irun) – HENDAYE ET IRUN (FRANCE ET ESPAGNE)

Du 19 au 25 août, le contre-sommet G7 EZ ! se tiendra au Pays-Basque. L’objectif et de s’opposer au sommet G7 officiel et de montrer qu’il est possible et urgent de mettre en place des solutions politiques, économiques, sociales (et énergétiques) alternatives.

À cette occasion, le Réseau “Sortir du nucléaire” tiendra un stand à Hendaye (à la frontière franco-espagnole, côté français), du 21 au 23 août, dans le village des alternatives.

N’hésitez pas à passer nous voir, pour signer la pétition de la campagne, parler des prochaines échéances, ou prendre de la doc pour distribuer ! 

Le Réseau animera aussi deux conférences au Ficoba, à Irun (côté espagnol, à quelques pas d’Hendaye).

  • Mercredi 21 août / 16h30-18h30 / Amphithéâtre du Ficoba (Irun)
  • Nucléaire, fausse solution pour le climat, vrai frein aux alternatives
    Par Anne-Lise Devaux
    Le nucléaire ne constitue pas une réponse satisfaisante au changement climatique. Pourtant, avec les énergies renouvelables et la sobriété énergétique, nous pourrions nous passer du nucléaire et du charbon. Découvrez pourquoi et comment le nucléaire ne sauvera pas le climat.
  • Vendredi 23 août / 17h30-19h30 / salle 1 du Ficoba (Irun)
    Désinvestir des énergies fossiles et fissiles pour ouvrir l’horizon d’un avenir soutenable
    Par Nicolas Vercken (Oxfam), Bernard Cottier (RSDN), 350.org
    Pour respecter l’accord de Paris, limiter le réchauffement climatique et réduire ses impacts dévastateurs sur les populations les plus nérables, il est indispensable d’enclencher d’urgence une révolution énergétique pour sortir des énergies fossiles climaticides et accélérer la transition vers les énergies renouvelables. Le nucléaire ne constitue pas une réponse adaptée à cet enjeu. Pourtant, l’action politique est cruciale, en particulier pour réorienter de façon volontariste les flux financiers des banques et institutions financières – tant publiques que privées – et peser sur les choix industriels.

Pour consulter le programme détaillé des 6 jours et celui des conférences proposées, c’est par ici !

Et pour plus d’infos sur comment venir, le camp pour dormir et manger ou les actions prévues lors du contre-sommet, c’est par là !

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Vote sur le CETA décalé au mardi 23 juillet !

Le refus initial, par la majorité, d’un vote solennel sur le ratification du CETA a fait scandale. 
La majorité a fait marche arrière ce mercredi et a accepté qu’un vote solennel ait lieu le mardi 23 juillet. 

En résumé : 

  • l’examen du projet de loi de ratification du #CETA se déroule ce 17 juillet (à suivre en vidéo sur le site de l’assemblée nationale)
  • vote solennel le mardi 23 : tous les députés pourront voter ; il sera plus difficile aux députés hésitants de tous s’absenter ;
  • L’important : poursuivons la mobilisation ! Essayons d’accroître encore la pression sur les députés hésitants de la majorité. 
  • Plus d’infos et de propositions rapidement Maxime Combes porte-parole d’ATTAC France
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

arrêt immédiat du nucléaire techniquement possible à l’échelle européenne

Bonjour,
vous trouverez ci-joint une étude, réalisée par des militants anti-nucléaires qui sont aussi professionnels de l’énergie, qui me parait fort intéressante à plusieurs titres :
c’est la première fois qu’on ose affirmer, chiffres à l’appui, qu’on peut se passer du nucléaire sans “revenir à la bougie”
et surtout, une telle affirmation devrait permettre d’engager un réel dialogue entre le monde militant des anti-nucléaires et celui des défenseurs du climat : en effet, le dérèglement climatique ET “l’insécurité” nucléaire sont des produits d’un même système libéral, autoritaire et guerrier que nous devons combattre. Combattre ces deux catastrophes, ce n’est pas les combattre l’une contre l’autre, mais bien l’une et aussi l’autre sans qu’il y ait de priorité à y mettre.
L’arrêt immédiat du nucléaire ne nécessitera pas de remettre en route des centrales thermiques que ce soit à charbon ou à gaz.
Mais, il nous incitera encore davantage à exiger très rapidement que des décisions contraignantes soient prises pour des réductions drastiques de production et de consommation indispensables à une planète vivable pour tout le vivant.
bonne lecture
Jacqueline Balvet

Voici leur conclusion :
“A partir des différentes données disponibles et du graphique établi pour la France on peut faire les observations suivantes :
– le nucléaire pourrait être complètement et immédiatement arrêté, sans risque de black-out, à la condition de mobiliser tous les moyens techniques disponibles (notamment les importations et les effacements diffus),

– l’absence de vent au moment le plus froid de l’année (donc en période de pointe) rendrait nécessaires des effacements accrus mais techniquement accessibles du fait de la forte proportion de chauffage électrique,
– la défaillance d’un des moyens techniques utilisés (production, interconnexion, effacement), pourrait cependant nécessiter des délestages.
L’arrêt de l’industrie nucléaire et de ses consommations d’électricité(2), directes et indirectes, est une source potentielle de reconstitution des marges de sécurité permettant d’éviter les délestages.”

Liste d’échange entre les comités locaux.

Pour toute demande de désinscription, merci d’envoyer un courriel à <attac.technique@attac.org>.

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Ne les laissons pas voter la “loi climat énergie” sans agir

Urgent // Ne les laissons pas voter
la “loi énergie climat” sans agir
 
À partir d’aujourd’hui et jusqu’au vendredi 28 juin, la “loi énergie climat“ concoctée par le gouvernement pro-nucléaire d’Edouard Philippe (ancien lobbyiste d’Areva), est débattue à l’Assemblée Nationale. Son article 1 prévoit de décaler de 10 ans, de 2025 à 2035, l’échéance pour atteindre 50% de nucléaire dans la production électrique.
Pourtant le parc nucléaire français vieillit et il est nécessaire de fermer des réacteurs en urgence.
Si elle est votée, cette mesure inacceptable augmentera considérablement le risque nucléaire en France. La trajectoire énergétique ainsi définie signifierait la prolongation du fonctionnement de la quasi-totalité du parc nucléaire. En 2035, l’âge moyen des réacteurs français serait alors de 49 ans, dépassant dangereusement leur durée de fonctionnement initialement prévue !
Le 12 juin 2019, nous avons envoyé un courrier aux 577 député·es pour les interpeller sur ce projet de loi. Nous avons mis en place un outil pour qu’à votre tour, vous interpelliez les député·es. Dites-leur que vous ne voulez pas de cette prolongation du risque nucléaire ! > J’interpelle

Pour vos actions ou pour soutenir la campagne :

Commandez nos produits dédiés sur notre boutique en ligne. Autocollants, affiches, carte de France, t-shirts… autant de choix pour afficher vos convictions antinucléaires.

Et si vous n’avez pas encore signé la pétition, vous pouvez encore le faire !
>Je signe
Déjà parmi les 27 000 signataires de cette pétition ? Aidez-nous à la diffuser en envoyant ce lien https://www.sortirdunucleaire.org/petition2019
à vos ami·es !
Ni prolongation, ni nouvelle installation : le nucléaire n’est pas notre avenir, arrêtons-le !
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Urgence chanson de lutte et plus

Bonjour,

Un lien sur une belle chanson de lutte…et sur un article  de Basta (via « On vaulx mieux que ça »

Bonne journée

Jean

Conflit aux urgences : « Nous ne nous arrêterons que lorsque nous aurons obtenu ce que nous voulons »

Parti de la base, des aides-soignants et des infirmières, le mouvement des urgences n’a cessé de s’étendre depuis trois mois, avec plus de 120 services concernés.

« La crise des urgences est aussi un symptôme de la désorganisation de l’amont et de l’aval de l’hôpital. En amont, développe-t-il, une frange de la population est chassée de la médecine de ville. En aval, il n’y a plus assez de lits, notamment pour les personnes âgées.

Le gouvernement ?

« C’est du théâtre, ils se moquent de nous »

http://onvaulxmieuxqueca.ouvaton.org/spip.php?article5070

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

les amis de la terre annonce /Crédit agricole

Sortie du charbon : Crédit Agricole montre la voie, les autres banques à la traîne

Paris, le 6 juin 2019. Dans une stratégie climat publiée aujourd’hui [1], Crédit Agricole dévoile de nouvelles mesures de restriction de l’ensemble de ses soutiens au secteur du charbon. Les Amis de la Terre France et Oxfam France félicitent le groupe pour des engagements qui marquent une tolérance zéro vis-à-vis de l’expansion de ce secteur et soutiennent une sortie totale du secteur dans les temps impartis par la science climatique pour limiter le réchauffement à 1,5°C maximum. Les deux ONG invitent les grandes banques françaises à suivre l’ambition du Crédit Agricole et rappelle que l’action de l’Etat est indispensable pour réguler le secteur financier et notamment limiter ses impacts sur le climat.

https://www.amisdelaterre.org/Sortie-du-charbon-Credit-Agricole-montre-la-voie-les-autres-banques-a-la-traine.html

Il y a encore du boulot sur les autres fossiles , mais oui c’est à réfléchir pour la prochaine action.
En tout cas, s’il y a procès un jour, on pourra dire qu’on les a aidé à prendre les décisions nécessaires et qu’ils devraient nous rémunérer pour cela !

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Se former à l’artivisme avec la compagnie Bread and Puppet

Se former à l’artivisme avec la compagnie Bread and Puppet     Communiqué 4 juin 2019
    Vous recevez ce message en tant que correspondant·e de votre comité local : merci de le mettre à l’ordre du jour de votre prochaine réunion !     La compagnie New-Yorkaise “Bread and Puppet” (voir leur site et leur fiche wikipedia en français) est mondialement reconnue pour son théâtre et ses parades militantes. Ses membres ont récemment contacté Attac France en proposant de construire avec nous des marionnettes géantes en vue de la semaine de mobilisation pour le climat du 20 au 27 septembre prochains. C’est une chance unique, et nous pensons que cela peut être l’occasion de se former collectivement à ce type de techniques (conceptualisation et réalisation de parades militantes). Mais on ne réalise pas une parade tout·e seul·e… C’est pourquoi nous lançons dès aujourd’hui un appel à “candidatures” collectives : nous invitons les comités locaux, groupes Attac Campus, groupes actions etc., qui sont intéressés pour se former à contacter Adeline au siège.

A ce stade il ne s’agit pas de d’acter des engagements, mais d’estimer l’intérêt que ce projet rencontre auprès des comités locaux. N’hésitez donc pas à nous écrire même si vous n’êtes pas totalement sûr·e·s de participer : l’enjeu est pour l’instant d’avoir une idée du nombre de comités locaux potentiellement intéressés. En fonction des places disponibles, chacun de ces collectifs pourra envoyer une ou plusieurs personnes se former auprès du Bread and Puppet Theatre , avec la mission d’animer ensuite localement, dans le cadre des mobilisations et des campagnes, la mise en œuvre des techniques qu’elles auront apprises. C’est là une occasion de varier nos répertoires d’action, et peut-être d’intégrer à nos dynamiques des personnes que ces formes d’action intéressent particulièrement. L’ensemble des personnes qui auront vécu cette formation pourront ensuite constituer une sorte de “groupe artivisme Attac” qui pourra peut-être apporter conseils et soutien aux militant·e·s partout en France qui aimeraient mettre en œuvre ce type de pratiques. Concrètement, les choses ne sont pas encore totalement définies, mais il se dessine qu’un week-end de formation-action (conceptualisation et réalisation des marionnettes géantes) pourra avoir lieu à Paris le week-end des 14 et 15 septembre : les participant·e·s prépareront des saynètes avec les acteurs et actrices de la compagnie, et construiront des objets de parade : marionnettes, pancartes, drapeaux, costumes, etc., composés de matériaux faciles à se procurer (papier, carton, maïzena…). L’objectif est que cela serve dans les manifestations du 20 au 27 septembre, mais aussi que cela soit reproductible à d’autres occasions. Un hébergement militant pourra être proposé aux personnes qui en auront besoin. La question du financement des trajets pourra également être discutée. Si votre comité local, groupe Attac Campus, groupe action est intéressé, faites-le savoir en écrivant à Adeline au siège. Nous espérons que ce projet vous intéressera, pourra être réalisé, et que fleuriront ensuite de belles parades militantes partout en France !  
  Attac France — 2019
Vie Interne d’Attac France

Twitter |  Facebook |  Viméo Ce message a été envoyé sur la liste « Correspondant·e⋅s matériel (Groupe dynamique), Correspondant⋅e⋅s action/mobilisation, Correspondant⋅e⋅s électroniques locaux (CEL), Responsables des comités locaux »
Se désinscrire de cette liste | Ne plus recevoir de courriels de la part d’Attac France
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Vivre dans le même département qu’une centrale nucléaire vous inquiète-il ? VOTEZ !

Depuis lundi et pendant une semaine, le journal Le Progrès propose aux internautes un sondage en ligne. En focalisant l’attention sur la centrale du Bugey (Ain), la rédaction demande si “vivre dans le même département qu’une centrale nucléaire nous inquiète ?”

Jusqu’à présent, une majorité de pro-nucléaire s’est exprimée. Faisons pencher la balance en notre faveur : antinucléaires, à vos votes !POUR VOTER, CLIQUEZ ICI :

https://www.leprogres.fr/ain-01/2019/05/27/vivre-dans-le-meme-departement-qu-une-centrale-nucleaire-vous-inquiete-t-il

À bientôt pour de nouvelles mobilisations contre la centrale du Bugey et les réacteurs vieillissants de la région Auvergne Rhône-Alpes !

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
« Articles plus anciens