Archives par catégorie : Energie

Sortir du nucléaire – les infos du mois

 8 bonnes raisons d’être antinucléaire, raison n°1 : la santé Vous vous posez des questions sur les effets du nucléaire sur la santé humaine ? L’industrie nucléaire génère un cocktail de substances chimiques et radioactives nuisibles au monde du vivant et dont la médecine peine encore à comprendre les effets précis à long terme. Nous mettons à disposition dans cette nouvelle rubrique de multiples informations (vidéos, audios et articles) pour faire le point et agir sur ce sujet. > En savoir plus
 
 
 Avalanche d’infractions à la réglementation environnementale à la centrale nucléaire de Flamanville : nous portons plainte contre EDF Les malfaçons du réacteur EPR ne sont pas le seul scandale sur le site nucléaire de Flamanville. Placée sous surveillance renforcée, la centrale normande est le théâtre d’un dangereux laisser-aller en matière de protection de l’environnement. Nous venons de déposer plainte contre EDF pour 36 infractions, ces faits étant susceptibles d’entraîner des pollutions graves et de mettre en danger les personnes intervenant sur le site. > En savoir plus 
 
 Nucléaire dans le plan de relance : l’argent public ne doit pas servir à pérenniser une filière dangereuse et polluante ! En accordant 470 millions d’euros au nucléaire dans le plan de relance, l’État a franchi une ligne rouge. L’argent public ne doit pas servir à pérenniser une filière dangereuse, polluante et productrice de déchets ingérables – et qui accapare d’ailleurs déjà une grande partie des crédits de recherche dédiés à l’énergie. > En savoir plus 
 Flamanville : Fuites de SF6, un des plus puissants des gaz à effet de serre : le maximum autorisé dépassé La centrale nucléaire de Flamanville a déclaré le 3 août 2020 avoir dépassé son maximum autorisé pour les fuites de SF6 (Hexafluorure de soufre), un gaz à effet de serre extrêmement puissant puisque un kilo de ce gaz équivaut à presque 23 000 kilos de CO2 en terme de pouvoir réchauffant. Malgré le fait que le SF6 soit un des plus puissants des gaz à effet de serre et malgré son impact avéré sur l’environnement, jusqu’en 2018, EDF ne déclarait aucune de ces fuites… > En savoir plus 
 
 Piscine nucléaire géante ? Ni à Belleville, ni à la Hague, ni ailleurs ! Le projet de piscine de stockage de combustibles nucléaires irradiés prévu à Belleville-sur-Loire vient d’être abandonné par EDF mais il est prévu en contrepartie d’agrandir à nouveau le complexe nucléaire de la Hague. Autant le dire, ça déborde ! Le collectif Loire et Vienne à zéro nucléaire vous invite du 25 au 27 septembre pour 3 jours de conférences, projections, débats et ateliers au château de Saint-Amand-en-Puisaye (Nièvre). Un rendez-vous pour réunir et mobiliser les forces vives afin de mettre enfin un terme à cette production incontrôlable de déchets radioactifs. > Je rejoins cette mobilisation 
 
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Sortir du nucléaire – les infos du mois

Lettre d'information du Réseau Sortir du nucléaire
 
La Cour des Comptes tacle l’EPR et questionne la construction de nouveaux réacteurs
Le 9 juillet 2020, la Cour des Comptes a publié un rapport extrêmement sévère sur la filière EPR. Celui-ci révèle notamment que le chantier de Flamanville pourrait coûter plus de 19 milliards d’euros (presque 6 fois le montant prévu à l’origine !). Et surtout, il met en doute l’opportunité de relancer un nouveau parc nucléaire, appelant l’État à se demander si d’autres options de production d’électricité ne sont pas plus pertinentes et moins chères.
> En savoir plus
 
 
 Le Président Macron marque sa volonté de poursuivre la folie nucléaire en soutenant le chantier ITER Le Président Macron a pris la parole (en visio-conférence) pour soutenir le lancement de l’assemblage des pièces maîtresses du réacteur à fusion ITER ce 28 juillet 2020. Il est important de rappeler que ce projet scientifique qui fait miroiter une prétendue production d’énergie illimitée est un véritable gouffre financier qui dépasse déjà les 20 milliards d’euros. Il n’est en-soi qu’une expérience hasardeuse qui ne produira aucune électricité, sans aucun résultat garanti avec d’hypothétiques promesses lointaines, en déphasage complet face à l’urgence de trouver des solutions pour contrer le réchauffement climatique. > En savoir plus 
 
 La centrale de Fessenheim s’arrête enfin définitivement ! Retour sur un moment historique : le 30 juin 2020, la centrale nucléaire de Fessenheim a été enfin définitivement arrêtée. Aux côtés des associations alsaciennes, nous nous réjouissons de cette fermeture et espérons qu’elle ouvrira le bal pour l’arrêt d’autres réacteurs vieillissants. > En savoir plus 
 Documentaire ARTE : Notre ami l’atome, un siècle de radioactivité Arte vient de diffuser un documentaire très instructif du japonais Kenichi Watanabe dont nous vous recommandons sérieusement le visionnage. Nourri par la parole de victimes et par l’éclairage d’experts, Notre ami l’atome : un siècle de radioactivité dresse un panorama, aussi poignant que documenté, de la série des contaminations qui ont émaillé un siècle de radioactivité dans le monde. De Marie Curie à la catastrophe de Fukushima en passant par les essais nucléaires, de nombreux exemples illustrent comment le nucléaire, par sa nocivité, a détruit la santé d’innombrables innocents. > Regarder ce documentaire 

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

8 bonnes raisons d’être antinucléaire

8 bonnes raisons d’être antinucléaire
8 bonnes raisons d’être antinucléaire
 

Comme nous, vous avez pu constater ces derniers mois que, face aux crises sanitaires, écologiques et économiques en cours et à venir, notre modèle de production et de consommation est défaillant.

Il est urgent de dépasser les logiques de profit à court terme et de se recentrer sur l’essentiel. Il nous faut passer à un système énergétique plus sobre, sûr, résilient, local et renouvelable. Et le nucléaire n’en fait assurément pas partie. Face à la multiplication des crises, il existe d’autant plus de raisons de s’engager pour la sortie du nucléaire.

(Re)-découvrez-les, faites-les connaître à vos proches, et agissez avec nous pour construire un monde plus vivable et solidaire !


On a toutes et tous de bonnes raisons de refuser le nucléaire… quelles sont les vôtres ?
Participez en signant la charte du Réseau, en votant pour vos raisons de prédilection et en invitant vos proches à le faire, ou encore en affichant la couleur sur les réseaux sociaux.

Pendant les mois à venir nous allons alimenter les différentes raisons avec des contenus afin de vous permettre d’avoir les arguments bien au clair sur chaque raison. Alors soyez vigilants et suivez la rubrique 8 bonnes raisons d’être antinucléaire.

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

les infos du mois

Lettre d'information du Réseau Sortir du nucléaire
 Bientôt une nouvelle aberration nucléaire dans le secteur de Bure ? Ce 8 juin, la Préfète de la Haute-Marne vient d’autoriser l’exploitation d’UNITECH, une laverie industrielle destinée au linge radioactif de l’industrie nucléaire. L’enquête publique avait pourtant suscité un refus massif de la population et des associations pour ce projet. Encore une fois, nous avons la preuve du mépris des autorités nationales et de leurs représentants à l’égard d’une consultation publique prétendument démocratique.
 VIDÉO : Tricastin, vers un Fukushima français ? Ce reportage diffusé par Le Média revient sur les actions ayant eu lieu à Paris, Lyon et à la centrale du Tricastin fin mai à l’occasion des 40 ans du réacteur n°1 de cette installation nucléaire vétuste. Ce documentaire expose par ailleurs le pourquoi du comment des raisons pour lesquelles il faut fermer cette centrale à très court terme. > Regarder ce reportage 
 Fermeture de Fessenheim : en finir avec les idées reçues On entend tout et n’importe quoi à propos de la fermeture de Fessenheim… Dans cet article de décryptage, nous essayons de démêler le vrai du faux en ce qui concerne les conséquences de la fermeture de cette centrale nucléaire en fin de vie, qui sera définitivement arrêtée le 29 juin. > En savoir plus 
 Fuite radioactive à la centrale du Bugey : EDF reconnue coupable En décembre 2017, une fuite radioactive a été détectée à la centrale nucléaire du Bugey. Quatre associations ont porté plainte le 7 mars 2018 et en appellent à l’arrêt immédiat de la centrale, qui cumule les risques de toute sorte. Suite à l’audience, l’affaire a été mise en délibéré. Le 22 mai 2020, le tribunal de police a reconnu EDF coupable de l’ensemble des infractions et l’a condamnée à 3000 euros d’amende. > En savoir plus 
 
 
Non à un nouveau délai pour la mise en service de l’EPR de Flamanville !
Le 25 mars 2020, en plein confinement, un décret prorogeant de quatre ans le délai de mise en service de l’EPR de Flamanville a été publié. Avec plusieurs autres associations, nous avons déposé un recours devant la justice pour demander le retrait de ce décret et l’abrogation du décret d’autorisation de création initial.
> En savoir plus
 
 
Golfech : Fuite de vapeur radioactive et perte de liquide primaire après une intervention de maintenance
Le 5 juin 2020, une fuite de vapeur radioactive a eu lieu dans le bâtiment des auxiliaires nucléaires du réacteur 1 de la centrale de Golfech (Tarn-et-Garonne). Cette fuite provient de robinets situés sur un circuit directement lié au circuit primaire qui refroidit le combustible nucléaire contenu dans la cuve du réacteur. La fuite s’est produite juste après une intervention de maintenance sur ce circuit. Les deux robinets n’étaient pas correctement fermés.
> En savoir plus
 
 
 
Conférence en ligne : prolongation de la centrale du Tricastin, quels sont les risques ?
Nous vous proposons cette seconde vidéo très instructive, réalisée également dans le cadre des 40 ans de la centrale du Tricastin. Quel est l’impact de cette centrale nucléaire sur l’environnement et quels sont les risques en matière de sûreté en cas de prolongation de son fonctionnement ? Des questions traitées dans cette conférence diffusée en ligne, avec le physicien nucléaire Bernard Laponche et Roland Desbordes, porte-parole du laboratoire indépendant de la Commission de Recherche et d’Information Indépendante sur la Radioactivité (CRIIRAD).
> Voir ou revoir cette conférence
 
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Débranchez la centrale nucléaire du Tricastin

MOBILISATION EN LIGNE
Débranchez la centrale nucléaire
du Tricastin

Le dimanche 31 mai, c’est la date-anniversaire des 40 ans du branchement de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme) au réseau électrique. Ce jeudi 28 mai, Alternatiba Valence, Attac France, le Collectif Halte Aux Nucléaires Gard, Arrêt du nucléaire 34, Extinction Rébellion Vallée de la Drôme, Frapna Drôme Nature Environnement, Greenpeace France, Ma Zone Contrôlée, Réaction en Chaîne Humaine, le Réseau “Sortir du nucléaire”, Rhône-Alpes Sans Nucléaire, Stop nucléaire Drôme Ardèche, et STOP Tricastin se mobilisent, pour demander la non-prolongation de la centrale du Tricastin au-delà de 40 ans, mais aussi de toutes les vieilles centrales, à EDF et l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) qui doit donner son accord. > POUR AGIR Nous vous proposons de participer à une action en ligne en envoyant vos propres messages via vos réseaux sociaux ou par mail. Comment faire ? Toutes les infos dans le kit de mobilisation ici : https://cdn.greenpeace.fr/site/uploads/2020/05/Kit_de_communication_web_mobilisation_Stop_Tricastin.pdf Lien vers l’événement Facebook associé : https://www.facebook.com/events/257762995643008/ > POUR ALLER PLUS LOIN 1) Rendez-vous le jeudi 28 mai à 18h30 sur Facebook (possible même sans être inscrit à Facebook !) pour assister à la conférence-live “Prolongation de la centrale nucléaire du Tricastin au-delà de 40 ans : quels risques ?”. Bernard Laponche (Global Chance) et Roland Desbordes (Criirad) viendront présenter les résultats de leurs recherches sur l’impact environnemental et les risques en matière de sûreté liés au Tricastin. Plus d’infos : https://www.facebook.com/events/603353863629839/ 2) Pour approfondir les enjeux de sûreté liés à la centrale nucléaire du Tricastin, vous pouvez consulter le dossier de presse dédié ici : https://drive.google.com/file/d/1poOEwdE7u1gzauzLZMXJ3i9QWh1hAXI0/view
Restez connectés ! Consultez tous les événements de notre agenda
http://sortirdunucleaire.org/Agenda Inscrivez votre action à l’agenda sortirdunucleaire.org :
http://sortirdunucleaire.org/Proposez-votre-evenement
Notre sélection de matériel militant :http://boutique.sortirdunucleaire.org/
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Prolongation de la centrale nucléaire du Tricastin au-delà de 40 ans : quels risques ?

CONFÉRENCE-LIVE
Prolongation de la centrale nucléaire du Tricastin au-delà de 40 ans : quels risques ? Rendez-vous sur l’une de ces pages Facebook jeudi 28 mai de 18h30 à 19h45, pour assister au live.
ATTENTION ! VOUS AVEZ LA POSSIBILITÉ D’ASSISTER À CETTE CONFÉRENCE EN DIRECT SANS ÊTRE INSCRIT SUR FACEBOOK, IL VOUS SUFFIT DE VOUS RENDRE SUR L’UNE DE CES PAGES :
Ma zone contrôlée
Réseau “Sortir du nucléaire”
STOP Tricastin
Greenpeace France
Reaction en chaine humaine
Extinction Rebellion Vallée de la Drôme
Alternatiba Valence & co
Cedra : Collectif Contre l’Enfouissement des déchets RAdioactifs
Bure à cuire
STOP Nucléaire Drôme-Ardèche

Le dimanche 31 mai, le réacteur numéro 1 de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme) atteindra officiellement les 40 ans de fonctionnement. Mais EDF souhaite prolonger sa durée de vie jusqu’à 50 voire 60 ans. Pourtant, la centrale nucléaire composée de 4 réacteurs a connu de multiples incidents depuis sa mise en service en 1980, et de nombreux équipements comportent des défauts. Quel est l’impact de cette centrale nucléaire sur l’environnement et quels sont les risques en matière de sûreté en cas de prolongation ?

Pour débattre de ces questions, deux intervenants s’exprimeront le jeudi 28 mai de 18h30 à 19h15, puis il y aura 30 minutes de questions avec les spectateurs en ligne.

> Bernard Laponche est polytechnicien, docteur ès sciences en physique des réacteurs nucléaires et docteur en économie de l’énergie. Il a travaillé au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) dans les années 1960 et 1970. Responsable à la CFDT dans les années 70, il a été directeur général de l’Agence pour la maîtrise de l’énergie, puis directeur du bureau d’études ICE et conseiller technique auprès de la ministre Dominique Voynet. Actuellement président de l’association Global Chance, il est co-auteur de “Maîtrise de l’énergie pour un monde vivable” et “En finir avec le nucléaire, pourquoi et comment”.

> Roland Desbordes est physicien, enseignant de physique appliquée à la retraite, et l’un des membres-fondateurs de la Criirad (Commission de recherche et d’information sur la radioactivité) en 1986, dont il a été le président et qu’il représente désormais en tant que porte-parole. Il est membre de la Cligeet (Commission locale d’information auprès des grands équipements énergétiques du Tricastin) depuis plus de 30 ans. En tant que laboratoire indépendant, la Criirad effectue régulièrement des prélèvements autour de la centrale nucléaire et surveille les pollutions radioactives autour du site.
Restez connectés ! Consultez tous les événements de notre agenda
http://sortirdunucleaire.org/Agenda Inscrivez votre action à l’agenda sortirdunucleaire.org :
http://sortirdunucleaire.org/Proposez-votre-evenement
Notre sélection de matériel militant :http://boutique.sortirdunucleaire.org/
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Fermez les vieilles centrales 40 ans de la centrale du Tricastin

Association Reaction en chaîne Humaine

Dimanche 31 mai 2020, le réacteur n°1 de la centrale nucléaire du Tricastin atteindra sa date de péremption. Cela fera exactement 40 ans qu’il est connecté au réseau électrique.

Cette centrale, arrivée en fin de vie, présente de nombreuses failles qui justifient sa mise à l’arrêt et son démantèlement. La cuve du réacteur n°1 est la plus fissurée du parc nucléaire français (20 fissures). Elle a été construite en zone sismique et la digue qui la protège des inondations pourrait ne pas résister à un tremblement de terre plus puissant que celui de novembre 2019. À plusieurs reprises déjà, des éléments radioactifs ont fuité et contaminé les nappes phréatiques. Qu’à cela ne tienne : EDF tente d’imposer sa prolongation d’au moins dix ans, en y réalisant des travaux coûteux et pourtant insuffisants.

Le combat pour la mise à l’arrêt et le démantèlement de cette vieille centrale continue, alors on se mobilise le 28 mai !

Pour marquer notre opposition, plusieurs associations* se mobilisent ce jeudi 28 mai. Nous demandons à EDF et à l’ASN (Autorité de sûreté nucléaire) de ne pas faire fonctionner la centrale nucléaire du Tricastin – et toutes les autres vieilles centrales – au-delà de 40 ans.

Mobilisation en ligne

Compte tenu du contexte actuel de crise sanitaire qui limite nos possibilités, nous sommes dans l’obligation d’annuler la mobilisation physique que nous avions prévue initialement. Cependant, nous maintenons une mobilisation en ligne pour que tou·tes les citoyen·nes puissent transmettre ce message à l’ASN et EDF : “Ne prolongez ni la centrale du Tricastin, ni aucune autre au-delà de 40 ans !”

Pour agir avec nous en ligne le 28 mai, vous pouvez :
Mettre la pression sur EDF, l’ASN et le gouvernement en les interpellant via vos réseaux sociaux. Comment faire ? On vous explique tout ici.
https://drive.google.com/file/d/1HCv7xTfH-qQbaJstYF9GexSFIZwircn0/view
Partagez le plus possible cette mobilisation en
ligne.
https://www.facebook.com/events/603353863629839/


Assister à 18h30 à la conférence en ligne

co-organisée par le Réseau “Sortir du nucléaire” et le Collectif Stop Tricastin et Réaction en chaïne humaine. Deux experts de la question nucléaire, Bernard Laponche et Roland Desbordes, nous expliqueront quel est l’impact de cette centrale nucléaire sur l’environnement et quels sont les risques en matière de sûreté en cas de prolongation. La vidéo est diffusée sur Facebook, mais vous n’avez pas besoin de compte pour la visionner.

Partagez également cet événement autour de vous
https://www.facebook.com/events/603353863629839/


Merci d’avance pour votre soutien, rendez-vous le 28 mai !
Réaction en chaîne humaine,

*Alternatiba Valence, Attac France, le Collectif Halte Aux Nucléaires Gard, Arrêt du nucléaire 34, Extinction Rébellion, Frapna Drôme, France Nature Environnement, Greenpeace France,
Ma Zone Contrôlée,
le Réseau “Sortir du nucléaire”, Rhône-Alpes Sans Nucléaire, Stop nucléaire Drôme Ardèche et STOP Tricastin

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Sortir du nucléaire – les infos du mois

Lettre d'information du Réseau Sortir du nucléaire
 Participez à notre action photo : “Tricastin, 40 ans ça suffit !” Pour demander l’arrêt de la centrale nucléaire de Tricastin qui atteindra à la fin du mois ses 40 années de fonctionnement nous vous avons demandé dès le mois dernier de participer à cette action photo ludique. Merci à toutes celles et ceux qui nous ont déjà envoyé leurs créations dont certaines sont vraiment très élaborées ! Jusqu’au 26 mai, vous pouvez encore participer à cette action pour laquelle vous avez carte blanche pour faire passer ce message : “Tricastin, 40 ans ça suffit !” > Je participe à cette action 
 
 Déchets « recyclés », nucléaire vertueux pour le climat : le Jury de Déontologie Publicitaire épingle les publicités mensongères d’Orano Fin 2019, Orano (ex-Areva) a inondé les médias de publicités vantant le caractère « recyclable » du nucléaire et présentant cette technologie comme vertueuse pour le climat. Suite à nos plaintes, dont une déposée avec Greenpeace France, le Jury de déontologie publicitaire nous a donné raison dans deux avis publiés le 4 mai 2020, en reconnaissant que ces publicités violaient plusieurs recommandations de l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité. Nos associations se félicitent de cette décision ! > En savoir plus 
 
 Belleville – Feu d’hydrogène sur le parc à gaz : 2 blessés et aucune information d’EDF Le 9 avril 2020, un feu d’hydrogène s’est produit à l’extérieur de la salle des machines du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Belleville (Centre Val de Loire). Les mairies à proximité ont été informées, mais EDF n’a rien communiqué au grand public. Une inspection de l’ASN a eu lieu quelques jours plus tard, et les constats sont sévères > En savoir plus 
 
Incendies à Tchernobyl : les flammes étaient au portes du site de la catastrophe
Le vendredi 4 avril 2020, un énorme incendie s’est déclenché dans la région de Tchernobyl. Il s’agit du plus grave incendie survenu dans les forêts avoisinantes depuis la catastrophe de 1986. Pendant plus de 3 semaines, des dizaines de milliers d’hectares de forêt sont partis en fumée, un événement qui a eu la conséquence fâcheuse de réinjecter dans l’air ambiant des éléments radioactifs stockés dans le sol et la végétation.
> En savoir plus
 
 
Conférence-live Facebook : quels risques en cas de prolongation de la centrale du Tricastin
Dimanche 31 mai, le réacteur numéro 1 de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme) atteindra officiellement les 40 ans de fonctionnement. Mais EDF souhaite prolonger sa durée de vie jusqu’à 50 voire 60 ans. Quel est l’impact sur l’environnement de cette centrale nucléaire et quels sont les risques à la prolonger ? Réponse en direct le jeudi 28 mai à 18h30 sur notre page Facebook.
> En savoir plus
 
 
 
Conférence en ligne : pourquoi le nucléaire ne sauvera-t-il pas le climat ?
Cette conférence organisée conjointement par la Base, le Réseau Action Climat, Greenpeace et le Réseau “Sortir du nucléaire” était initialement prévue pour se tenir à Paris en mars mais étant donné que nous ne pouvions l’assurer pendant ce confinement nous avons réussi à la maintenir via un live Facebook. Cet événement nous a permis de revenir sur les arguments fallacieux du lobby nucléaire avec plusieurs experts : Henri Waisman, membre du GIEC, Yves Marignac, expert sur les questions de sûreté et de politique énergétique pour l’Institut Négawatt, et Anne Bringault, responsable transition énergétique au Réseau Action Climat.
> Regarder la rediffusion de cette conférence
 
 

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Sortir Du Nucléaire Bugey : nouvelles vidéos

des videos pour changer de thème. Celui ci n’est pas plus réjouissant.Mais c’est en sachant que l’on peut ensuite réagir, n’est il pas,

———- Forwarded message ———
De : Joël Guerry <jguerry51@orange.fr>
Date: ven. 1 mai 2020 à 10:15
Subject: Sortir Du Nucléaire Bugey : nouvelles vidéos
To: <int_forum-scin@sortirdunucleaire.org>, <gsien@melusine.eu.org>

Bonjour

Au lien suivant :

https://www.youtube.com/watch?v=ilSY261wzus

vous pourrez visionner le nouveau diaporama commenté intitulé “Eau et
énergie nucléaire”. Il s’agit du diaporama qui a été présenté au Village
de l’Eau à Villeurbanne le 1er février 2020. Ce diaporama présente les
consommations d’eau par les réacteurs nucléaires du site du Bugey, les
rejets de chaleur et les polluants chimiques et radioactifs rejetés dans
les eaux du Rhône. Les risques d’accident en cas de manque ou de trop
d’eau sont évoqués ainsi que les conséquences des fortes chaleurs sur le
fonctionnement des réacteurs. Enfin le cas particulier d’utilisation des
eaux polluées rejetées par la centrale nucléaire du Bugey pour arroser
les cultures de la Plaine de l’Ain est décrit.

Pour voir les deux autres diaporamas commentés précédemment mis en
ligne, voici le lien :

https://www.youtube.com/channel/UCJr5bLzV7aKA9ZcPFLHu7Tg

A bientôt, pour d’autres vidéos.

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
« Articles plus anciens