Archives par catégorie : Retraite

Rassemblement demain à 18 h devant la permanence de Dirx 49 -3

Rassemblement demain à 18 h devant la permanence de Dirx  pour protester contre le 49 -3. Venir avec un bâillon 49 -3

ATTAC Mâcon appelle à un rassemblement ce  lundi 2 mars à 18 h à Mâcon pour protester contre le passage en force du gouvernement pour faire taire toutes celles et tous ceux qui s’opposent au projet de réforme des retraites.

Rendez-vous à 18 h devant la permanence du Député Dirx

Le gouvernement explique qu’il faut dépasser l’obstruction parlementaire. Mais qui fait de l’obstruction par rapport à ce projet de loi ?

Un projet de loi qui rencontre l’hostilité d’une majorité de la population.
Qui fait face à une mobilisation historique des féministes, et de tout un tas de secteurs professionnels : des avocat.es aux enseigant.es, des cheminots aux danseuses de l’Opéra, aux égoutiers ou aux cadres du privé.
Un projet de loi qui met à bas un système hérité du Conseil national de la Résistance il y a près de 80 ans.

Face à ça, que fait le gouvernement ? Il refuse tout dialogue social réel avec les représentant.e.s de salarié.e.s, il écarte tout référendum avec la population et même maintenant il refuse tout débat et tout vote à l’Assemblée nationale.

A l’heure où l’attention est focalisée sur l’épidémie du coronavirus, où les hospitaliers sont sur le pont, le gouvernement profite de la situation pour passer en force. C’est indigne, c’est profondément scandaleux.

C’est le signe d’un gouvernement aux abois qui s’impose par les violences policières et par l’autoritarisme. En somme qui utilise la matraque et le 49-3 pour passer un pilier de son programme ultra libéral.

A la crise sociale, s’ajoute une crise de la démocratie.

Nous ne devons rien lâcher.
Le débat va se poursuivre tout le printemps au Sénat, et bien l’opposition dans la rue doit se poursuivre tout le printemps.

C’est pourquoi, ATTAC Mâcon appelle les citoyennes et citoyens et toutes les organisations qui luttent contre ce hold-up sur les retraites, syndicats, partis politiques et associations à nous rejoindre devant la permanence du Député Dirx lundi soir à 18 h au 16 rue Lamartine, avec un bâillon 49-3 sur la bouche. Avec le soutien de Femmes Solidaires, de Mâcon Citoyen, du PCF section de Mâcon…

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Des ressources pour se mobiliser contre la réforme des retraites

Des ressources pour se mobiliser contre la réforme des retraites

Mobilisation 25 février 2020


Vous recevez ce message en tant que correspondant·e d’un comité local, merci de vous assurer de sa prise en charge collective.

Chers comités locaux, voici deux nouveaux outils essentiels pour nous opposer à la réforme des retraites. L’outil « Allo député·e »
PNG - 15 ko

Vous n’aimez pas cette réforme ?

Faisons le toutes et tous savoir aux député·es de la majorité et convainquons-les de refuser ce projet ! Alors qu’ils discutent du projet dans l’hémicycle, assurons-nous que chacun d’entre elles et eux reçoive chaque jour au moins un coup de fil.

Rendez-vous sur ce site

Nouvelle note publiée par Attac : « Pour nos retraites : la vie plutôt que la bourse ! »

PNG - 71.6 ko

On sait désormais ce qui attend les futur.e.s retraité.e.s si le projet actuel de contre-réforme n’est pas retiré : une triple peine pour leurs conditions de vie. Travailler de plus en plus longtemps sera la première peine. La deuxième sera de subir des pensions de retraites réduites pour l’immense majorité d’entre nous. Enfin, la troisième peine réside dans le fait que celles et ceux qui auraient les moyens financiers de compléter ces retraites rabougries, en plaçant leur épargne dans la
capitalisation, seraient soumis au risque de perdre très gros en cas de crise financière : le système par points est déjà des plus incertains, personne ne pouvant évaluer à l’avance ses pensions futures, mais c’est encore pire quand on joue une partie de sa retraite en bourse.

Il reste enfin une dernière peine, trop souvent oubliée, de nature écologique. Elle est peut-être la plus grave à terme : ce projet devrait aggraver la crise écologique et climatique et contribuer à dégrader la vie des retraité.e.s (et des autres) dans les décennies à venir. Pour trois raisons.

Consultez la note « Pour nos retraites : la vie plutôt que la bourse ».

Retrouvez toutes les ressources, analyses, publications sur la réforme des retraites, dans la rubrique dédiée du site d’Attac France.

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Retraites : La lutte continue….RDV le 20/02

L’intersyndicale appelle à une nouvelle journée de mobilisation ce jeudi 20 février.
A Mâcon, la CGT appelle à un rassemblement devant la permanence du député Dirx
16 rue Lamartine (voir le lien avec le plan) à 15 h
https://fr.mappy.com/#/4/M2/TSearch/SMacon+16+rue+Lamartine/N151.12061,6.11309,4.83178,46.30633/Z18/
Vous trouverez en PJ la lettre que l’UL CGT a envoyée à Dirx et l’appel à ce rassemblement.Avec ce sabotage de la retraite par répartition, c’est tout le système de protection sociale qui est  attaqué !Ne les laissons pas faire !

dessin libre de droit pour Attac d’un adhérent de Vichy

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

synthese de l’enquete retraites aupres des Cls

En PJ et ci-joint : pas de grandes révélations mais des tendances un peu chiffrées… Laurence

SYNTHESE DE L’ENQUETE AUPRES DES Cls SUR LA MOBILISATION RETRAITES

L’enquête a été diffusée le 21 janvier 2020 et relancée le 31 janvier. 30 Cls ont répondu dont 10 de métropoles régionales.

Quel est l’état de la mobilisation dans votre département ?

de moyenne dans plusieurs petites villes à forte, voire très forte dans les grandes villes ; usure progressive mais dans qqs cas, nouveaux arrivés ; nombreuses actions en dehors des manifs dans qqs villes,

Quel rôle avez vous joué ou jouez-vous dans cette mobilisation ?

d’une simple participation dans une dizaine de villes à une très forte participation aux manifs avec une trés bonne visibilité, parfois animation des manifs, participation aux autres actions, rôle de convergence dans qqs cas, lien avec orgas climat le 5 déc à Nantes,

Quelles sont les relations entre les gilets jaunes et les autres composantes du mouvement ?

dans une dizaine de villes (petites et grandes), il y a une forte convergence et participation des GJ qui renouvelle le mouvement, dans 7 villes, les relations sont bonnes, dans les autres villes, les relations sont faibles ou inexistantes,

Avez vous créé des matériels sur la capitalisation et/ou BlackRock ?

Dans 7 villes, des tracts BlackRock ont été confectionnés et/ou diffusés, dans 7 autres des vautours ont été réalisés et utilisés,

Avez vous repris la chorégraphie « À cause de Macron » ?

Dans 17 villes sur 30, le choré a été reprise soit à l’initiative du Cl d’Attac soit à celle d’autres orgas (Solidaires, etc…)

Que pensez-vous de la mobilisation et de ses perspectives localement ?

Des réseaux se sont créés, des convergences ; la mobilisation se maintient voire se renforce avec l’arrivée de nouvelles catégories dans certaines villes mais essouflement, lassitude, usure ; suites probables : impact sur les municipales, développement d’actions plus symboliques,…

Briançon, Marseille, Caen, Dijon, Saint-Malo, Creuse, Romans, Nîmes, Gers, Rennes, Tours, Grenoble, Marsan, Le Puy en Velay, Nantes, Loiret, Lot et Garonne, Moselle, Villeneuve d’Ascq, Clermont-Ferrand, Pau, Rhône, Tarare-L’Arbresle, Mâcon, Savoie, Chablais, Rouen, Vendée, Poitiers, Nord Essonne

Photos recueillies

https://partage.attac.org/apps/files/?dir=/Photos%20des%20CLs&fileid=4828

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Quizz et alternatives…

Faites ce quizz, c’est très intéressant !
Le quizz féministe des « Grandes gagnantes » ! (Attac France, Réforme des retraites)

Conférence de financement : comment trouver 12 milliards d’€ (et plus) sans retarder l’âge de départ à la retraite ?

Ce jeudi 30 janvier, s’est ouverte la « conférence de financement » sur les retraites. L’objectif affiché par le gouvernement d’Edouard Philippe est de « combler un déficit estimé à 12 milliards d’€ ». En écartant toute hausse ou modification de l’assiette des cotisations, l’exécutif a tracé la voie privilégiée : retarder l’âge de départ à la retraite.

Le gouvernement écarte au préalable toute proposition qui ne soit pas conforme aux très fortes restrictions posées par Edouard Philippe, dans la lettre aux syndicats du 11 janvier, tout comme dans l’article 57 du projet de loi qui précise que l’exécutif peut « prendre les mesures permettant d’assurer cet équilibre sans baisse des pensions ni hausse du coût du travail ». Sont ainsi écartées toute hausse des cotisations, modification de l’assiette ou abandon des exonérations.

clip_image002

Pourtant, d’autres voies existent qui peuvent permettre à la fois de trouver les 12 milliards recherchés, et même financer une nette amélioration du système de retraites actuel.

Le déficit est en grande partie artificiel et provient essentiellement de la baisse des ressources affectées au système, en raison de la forte baisse de la part de la masse salariale du secteur public, de la non-compensation de certaines exonérations de cotisations sociales, de la baisse des transferts de l’Unedic et de la CNAF [1].

S’il fallait nécessairement trouver 12 milliards d’euros, nous présentons trois pistes, parmi d’autres possibles, qui relèvent de la justice sociale :

la taxation des revenus du capital

·         Élargir l’assiette des cotisations avec l’application d’un taux jusqu’à l’équivalent de 28,1% (taux de cotisation appliqué sur les salaires bruts) aux revenus du capital distribués aux actionnaires (91 milliards d’euros par an).

·         Total : un potentiel de 25,6 milliards d’euros, soit plus du double de ce que cherche la conférence de financement.

·         Un taux de 13% permettrait donc potentiellement de récupérer environ 12 milliards d’euros, objectif assigné à cette convention.

la mise à plat des politiques fiscales incitatives

·         Supprimer les allègements de cotisations en place (5 milliards d’euros), compenser les exonérations dues par l’État (5,2 milliards d’euros), mettre en place une légère surcotisation patronale sur les temps partiels imposés (1 milliard d’euros).

·         Total : 11,2 milliards d’euros

le renforcement des cotisations salariales et patronales

·         Augmenter de 1,3 point le taux de cotisation (salariale et patronale).

·         Total : 12 milliards d’euros

Attac France et la Fondation Copernic ont publié un rapport [2] qui montre qu’avec ces mesures de justice sociale, un potentiel de financement de 46,1 milliards d’euros par an pourrait être dégagé. Une somme qui permettrait non seulement de compenser le déficit passager du système actuel des retraites, mais de l’améliorer considérablement en annulant les mesures régressives prises par les gouvernements précédents et en créant et finançant de nouveaux droits.

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Retraites : On lâche rien ! RDV le jeudi 6 février 10 h Place de la Barre !

Une nouvelle manif intersyndicale contre le projet de Contre-réforme des retraites aura lieu  jeudi 6 février 10 h Place de la Barre  à Mâcon
Chaque fois qu’un gouvernement a abandonné un projet, il annonçait 2h avant qu’il ne lâcherais jamais. Il faut continuer à lutter pour éviter le massacre de notre système sociale !On compte sur vous

https://www.macon-infos.com/index.php?option=com_content&view=article&id=25079:reforme-des-retraites-l-union-locale-cgt-du-maconnais-appelle-a-une-nouvelle-journee-interprofessionnelle-de-greve-le-6-fevrier&catid=186&Itemid=617&lang=fr

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter

Contre réforme des retraites : le conseil d’Etat se rebiffe

Bonsoir
Une bonne nouvelle qui confirme ce que l’on dit depuis 2 mois et bien plus, le Conseil d’Etat (qui n’est pas une organisation de gauchistes ) juge ce projet ni fait ni à faire.En Pj l’article de médiapart.La pression monte très fort du côté du ” gouverne et ment”.Il faut donc mettre encore la pression dans la rue.On parle d’une manif mercredi, mais il faut attendre la réunion de l’inter syndicale demain pour connaître le programme.Il faut aussi lire sur le site d’Attac France “un autre projet de retraites est possible “https://france.attac.org/nos-publications/notes-et-rapports/article/rapport-un-autre-projet-de-retraites-est-possible


Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
« Articles plus anciens