Campagne ADP : nouveau site de la coordination nationale + état des lieux des mobilisations des comités locaux

Campagne ADP : nouveau site de la coordination nationale + état des lieux des mobilisations des comités locaux     Communiqué 25 octobre 2019
    Vous recevez ce message en tant que correspondant-e de votre comité local : merci de faire en sorte qu’il soit pris en charge collectivement.     Mise en ligne d’un site spécifique pour la campagne unitaire Le site de la coordination nationale est enfin disponible ! Il est ici : http://privatisercestvoler.fr
Vous y retrouverez : > Le décompte des signatures > La présentation et les arguments de la campagne pour obtenir un référendum > Le kit de mobilisation Il sera enrichi au fur et à mesure.
Il permet de diffuser du matériel militant, des outils de mobilisation, des argumentaires.
Pour nourrir ce site, nous avons besoin des infos locales et des contacts des collectifs locaux (ou contacts de militant-e-s qui mènent la campagne ADP), qu’il s’agisse des collectifs unitaires ou des collectifs Attac ; vous pouvez envoyer toutes les infos à contact-mob-adp@attac.org   Mener la campagne : matériel et échéances Retrouvez ici le tract national qui peut être utilisé comme bon vous semble.
D’autres tracts et visuels sont toujours disponibles sur cette même page. Et toutes les infos Attac pour mener la campagne sont à retrouver sur Vie interne. Une info envoyée par Bernard (Paris 12) : le CA de la convergence des services publics va proposer à ses comités et ses partenaires de faire de la période du 18 au 28 novembre une semaine de mobilisation sur ADP avec un point fort le 27 novembre. Pour demander votre inscription à la liste de discussion ADP-Attac, écrivez à admin-mob-adp@attac.org
Si vous avez des remarques, des demandes, des questions sur cette campagne, si vous ne savez pas avec qui agir près de chez vous, vous pouvez écrire à contact-mob-adp@attac.org Un état des lieux des mobilisations des comités locaux Le 10 octobre dernier, nous vous avions sollicité pour partager quelles étaient vos mobilisations locales. Nous remercions les comités locaux qui ont pris le temps de répondre ; si vous n’avez pas encore répondu, il est encore temps de le faire. Pour contacter un comité local, c’est ici. Malgré la faiblesse de la campagne au niveau national (avec un rythme de signatures ralenti) et le silence médiatique total, on se rend compte que la campagne est active dans de nombreux endroits et qu’elle est en train de démarrer dans plusieurs villes. Voici donc les retours que vous nous avez faits (il s’agit de vos réponses au questionnaire). 03 – Moulins Pas de travail unitaire. Prise de contacts à gauche est en cours.
Activation du réseau de sympathisants, voire connaissances, pour les inciter, grâce au lien adéquat, à signer cette pétition et à vérifier qu’ils sont bien pris en compte. 13 – Aix-en-Provence Envoi à tous les contacts de la pétition ; tractage lors de la maison des associations. Signatures pendant l’AG locale. La FI a voulu lancer un collectif, mais en cours de constitution. Attac veut proposer à la LDH et aux GJ de faire un collectif pour signatures ; la LDH est très active sur ADP. Tout est en construction. 14 – Calvados Collectif unitaire avec Collectif Droits des femmes, LDH, Attac, Alternatiba, Gilets jaunes de Vire, CGT, Solidaires, FSU, Jeunes communistes, La France insoumise Hérouville-st-Clair, Nouveau parti anticapitaliste, Ensemble, Génération.s, Europe Ecologie Les Verts, PCF ; mais seuls une petite dizaine de militants-tes sont réellement actifs-ves dans le cadre de ce collectif.
Essentiellement « stands de signature » avec affiches, ordinateurs et « tractage » autour. On souhaiterait tenir davantage de stands…
On vient de créer une page Facebook « Référendum ADP 14 » : https://www.facebook.com/pg/collectif14ADP/posts/?ref=page_internal 21 – Dijon Invitation d’Attac à la création d’un collectif unitaire -> réponses de la France Insoumise et Solidaires.
L’ass pop de DIJON (gilets jaunes) organise une université populaire le 20 octobre , il est prévu ce jour là des ordinateurs pour permettre aux participantes et participants de s’inscrire sur le site gouvernemental.
D’autre part, nous avons également décidé de contacter les Maires des communes afin de voir avec eux comment organiser l’information. Un des Maires déjà rencontrés nous propose un affichage dans les lieux municipaux pour informer les habitants. 22 – Guingamp Collectif unitaire avec GJ – Attac22 Lannion – UL Solidaires Trégor-Argoat – FI. 22 – Lannion Deux collectifs (non tagué) : un FI et un GJ.
Celui de la FI fonctionne très bien, avec membre de la FI seul et il est équipé d’un stand avec PC portable, imprimante, batterie de voiture 12V et connexion internet via téléphone portable. Démarré avant les vacances d’été, fonctionne chaque samedi sur les marchés et pour tous les événements du week-end tel « Forum des associations » qui s’est tenu début septembre. 29 – Concarneau Attac a lancé en octobre une campagne d’inscription sur place du public pendant le marché bio hebdomadaire de Trégunc, avec connexion et ordinateur. 30 – Nîmes Collectif unitaire créé en juin avec comme premier signataires EELV Nîmes, France insoumise GA Lami Nîmes, PCF Nîmes, PG Nîmes + citoyens individuels 30 – Uzège Collectif unitaire avec citoyens, CGT, PC, AGIR, Attac, Insoumis, Gilets Jaunes.
Signatures en ligne à la Fête des Possibles dans le cadre du collectif d’associations locales ainsi qu’à celle de la Conf’. Réunions d’information publiques à venir. 34 – Montpellier Collectif unitaire large avec Attac, Fakir, LDH + partis politiques. Voir tract : https://attac-montpellier.ouvaton.org/
Voir exemple d’action du collectif « Nous signons 34 » : http://www.resistons.net/index.php/node/7507 (Reportage de France3)
Tract sous forme d’avion. 35 – Pays malouin – Jersey Collectif unitaire avec Attac, EELV, Femmes solidaires de la Côte d’Emeraude, FSU, Générations.s, La France Insoumise, Le Mouvement de la paix, NPA, Parti Socialiste, PCF, Place Publique, Union Démocratique Bretonne, Union Syndicale Solidaires
Rédaction d’un tract commun (tiré à 6000 exemplaires)
Permanences pour tractage et signature en ligne sur les marchés, lieux de passage…
Communiqués réguliers à la Presse locale
Lettre aux 26 maires de la Côte d’Émeraude
Présence à la journée de la Fête des mobilisations le 13 octobre (organisée par le comité local et qui rassemble une quinzaine d’organisations (partis et associations) 44 – Nantes Campagne commencée en juin avec venue de F. Ruffin. S’est créé un collectif d’action au sien d’un collectif unitaire. Beaucoup d’actions menées tout l’été : stands avec ordi dans des bars, lors d’événements publics…, collages… Le cadre unitaire est justice sociale et climatique (une vingtaine d’orgas avec syndicats, tous les partis à gauche du PS et qques assos) où Attac est moteur. + liens avec les GJ. 45 – Orléans Pas de travail unitaire
Comité Fakir s’est constitué et réuni une fois en juin avec distribution de leur matériel. Pas d’autres initiatives depuis. Attac prévoit courant novembre de lancer un appel pour la constitution d’un collectif et relancer la campagne. 51 – Reims Pas de travail unitaire
Des tractages ou des stands pour informer et/ou signer ont été à plusieurs reprises effectués par des partisans de la France Insoumise, rejoins par des militants d’Attac. Présence d’Attac avec ordinateur lors d’un forum. En vue : stand lors des marchés le vendredi. 56 – Centre-Bretagne Pas de travail unitaire
Réunion de lancement d’un collectif prévu le 4 novembre 59 – Valenciennois Pas de collectif unitaire.
Distribution de tracts d’Attac + Projet d’aide à la signature sur le marché de Valenciennes mais autorisation refusée par la Mairie. Autres contacts à venir… 61 – Alençon Ça démarre très lentement. Contacts avec GJ qui ont commencé à faire signer, mais sinon pas grand-chose. 64 – Béarn Collectif unitaire avec Attac, le collectif réunit les Gilets Jaunes, Ensemble, la GDS, le PS, le PC, la Conf’, le SNES, le NPA, Nouvelle Donne … mais à des degrés divers !
Présence, sur les marchés (10 fois), et une fois devant le cinéma qui projetait « Nous, le peuple » pour proposer la signature. Nous voulons aussi profiter d’un salon organisé autour de l’écologie (salon Asphodèle) à Pau, en Décembre. 67 – Strasbourg Collectif unitaire lancé en octobre. Réunion publique prévue le 13 novembre 69 – Tarare l’Arbresle Collectif unitaire qui fonctionne, autour de la France Insoumise et Gilets jaunes, sans le comité local Attac de Tarare mais qui cependant veut recevoir et relayer les informations/actions de collectif. Des militant.e.s d’Attac agissent en tant que citoyens au sein du collectif, qui par ailleurs, n’affiche pas les orgas participantes.
Réunions publiques, rédaction de tracts et distributions sur des marchés, aux portes d’entreprises. Campagnes de signature sur des événements et aux marchés. Contact en cours avec des mairies pour co-organiser des campagnes de signatures. 73 – Savoie Pas de travail unitaire. Chaque orga (PCF, FI, Attac…) mène sa campagne, installe un stand sur le marché pour faire signer tous les samedis matins
Attac Savoie expose et distribue des tracts et des cerfa sur chaque stand tenu (au moins un tous les week-ends depuis un mois et demi !). Il y avait un stand lors des 20 ans d’Attac à Montmélian. 75 – Paris 12e Bonne dynamique depuis le mois de juin, avec création d’un collectif : Attac, CGT, LDH, PCF, FI, NPA, EELV, PS… Intervention sur 3 marchés, avec ordinateurs. Intervention au forum des associations, pendant les brocantes, les vide-greniers. Tout le monde est bien motivé. Ouverture de permanences partout où on a pu trouver des locaux : permanences des partis politiques, des syndicats, dans des locaux associatifs : information sur ces permanences avec une affiche. 75 – Paris 15 Collectif unitaire qui fonctionne, avec Attac P15, LDH P15, PC 15, LFI 15, Génération. s 15, Sud, citoyen.ne.s
Signatures (ordi, tablettes, smartphones), tractage et distribution tracts propres ADP, mode d’emploi signature en ligne, CERFA, animation saynète ADP et autres animations (militants Attac), dans la rue en fin d’après-midi.
Autres activités à venir. 75 – Paris Nord-Ouest Marchés dans le 18e avant les vacances, avec des ordinateurs portables + CERFA. Rien depuis la rentrée, mais c’est en train de repartir. 75 – Paris 19-20 Existence d’un collectif unitaire. Mis en place en octobre, 45 personnes à la première réunion. Groupes communication, actions auprès des maires, actions… 76 – Le Havre Lancement en septembre d’une coordination citoyenne havraise contre la privatisation d’ADP soutenue par Cgt, Fsu, Solidaires, Attac, Ahseti, LDH, PC, Ensemble !, FI, PS, NPA. GJ 78 Nord Pas de travail unitaire
Réunion publique Attac prévue. Diffusion de tract. Signature possible sur place. 86 – Vienne Lancement de l’idée d’une « Coordination 86 pour le référendum ADP » fin juin à Poitiers qui a réuni très vite une trentaine d’organisations locales à l’initiative d’Attac 86 ; se réunit tous les mois. Tous ceux qui ont appelé ne sont pas actifs, la mobilisation locale s’articulant pour l’essentiel autour de quelques personnes qui sont présentes à titre individuel et les organisations suivantes : Alternatiba Poitiers, ANV-COP 21, Attac 86, CGT86, EELV86, Ensemble86, FSU86, Greenpeace Poitiers, Gilets jaunes Châtellerault, Gilets jaunes 86, LFI, PCF86, NPA86.
Présence chaque samedi et dimanche sur les deux principaux marchés de Poitiers depuis fin juin avec une bonne participation du public qui vient souvent spontanément nous demander de l’info et signer en ligne. Nous avons souvent 3 voire 4 ordinateurs connectés simultanément.
Permanences de signatures sur d’autres marchés de l’agglomération de Poitiers (au moins deux voire trois chaque samedi et dimanche)
Présence à l’occasion de moments culturels, de manifestations diverses, etc.
Appel d’élu.e.s de la Vienne pour signer pour le référendum qui sera bientôt diffusé avec conférence de presse pour le faire connaître,
Une page Facebook a été créée pour faire circuler l’info https://www.facebook.com/referendumADP86, ainsi qu’une adresse mél : contact.adp86@laposte.net
D’après le site « adprip » la Vienne ne se débrouille pas trop mal quant à l’évolution du nombre de signatures, avec bien sûr une évolution significative sur la ville de Poitiers (près de 5 % de votes) et sur l’agglo, Nos principaux soucis : > Manque de bras pour être plus présent dans l’ENSEMBLE du département, (avec l’absence de présence effective de certains mouvements signataires mais qui ne participent pas aux activités locales) > Absence de médiatisation qui pèse également beaucoup dans l’avancée (trop lente) du nombre de signataires > Peu de réactivité de la coordination nationale qui ne fait pas grand-chose pour aider à développer la mobilisation : on se demande bien à quoi elle sert ! > Pas beaucoup d’aide des municipalités pour faire connaître le référendum : ne parlons même pas des documents papier CERFA que ne connaissent pas les personnels des mairies chargés de les collecter, n’ayant eux-mêmes souvent pas été informés de la démarche à mettre en place ! Samedi 26 octobre un ADP-THON pour « faire décoller le référendum » et pour chaque personne qui a signé, nous envoyons le mél ci-dessous pour aider à faire connaître la procédure référendaire. Bonjour,
Vous avez voté pour obtenir l’organisation d’un référendum en 2020 sur une Proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l’exploitation des aérodromes de Paris.
Vous pouvez nous aider à faire connaître cette proposition de loi en invitant vos proches à se rendre sur : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-1
Vous pouvez suivre l’évolution des signatures sur https://www.adprip.fr/
Pour que le referendum ait une chance de pouvoir être mis en place, il faut une très forte mobilisation citoyenne, à défaut d’informations dans les grands médias.
A vous de faire signer à votre tour un maximum de personnes de votre entourage, par exemple en relayant ce message le plus largement possible.
Vous pouvez également signaler à vos proches l’organisation de « l’ADPTHON » de samedi 26 octobre dont le but est de faire « décoller le référendum ! » (voir ci-dessous)
Pour bien comprendre les enjeux de cette action, nous recommandons de : > Lire l’exposé des motifs du projet de loi référendaire : http://www.assemblee-nationale.fr/15/pdf/propositions/pion1867.pdf > Prendre le temps (18’40″ mais ça en vaut vraiment la peine !) de regarder cette video : https://www.youtube.com/watch?time_continue=1&v=IehYhLkjSow
Pour la “coordination 86 pour le référendum ADP » 87 – Haute-Vienne Collectif unitaire qui fonctionne avec Attac, CGT, PCF, Ensemble, PS, FI
Tenue de permanences
Tractage et stand de signatures sur les marchés 91 – Nord-Essonne Collectif unitaire RIP ADP : Attac Nord-Essonne, associations locales (Aggl’Eau Paris-Saclay, Buressois Unis et Solidaires, Citoyens Écologistes et Solidaires), partis politiques (PCF, LFI, Génération’S, plus timidement PS) et des citoyen-nes.
Tables d’informations et de signatures avec ordinateurs portables sur les marchés et lieux publics (rendez-vous avec inscriptions via Framadate). Contacts avec les Maires pour qu’ils diffusent l’information dans leur commune via leurs newsletters ou magazines municipaux (qui a montré l’efficacité). Pas de réunion publique pour l’instant, mais mobilisation des forces sur les marchés et lieux publics. 91 – Centre-Essonne Pas de travail unitaire. Campagne avec adhérents et sympathisants Attac, soutien modeste du PCF. Distribution d’un flyer sur un marché et recueil de signature via un PC et une liaison 4G. 92 – Colombes Pas de collectif unitaire de façon formelle, mais travail commun ou partagé tracts, pétitions, discussions avec le public, etc.
Action prévue pour Colombes et environs :
Réunion-débats, échanges avec la salle, aides matérielles pour participer, via internet, à la pétition exigeant un référendum (RIP) sur la privatisation de A.D.P. le 14 Novembre 2019
Avec la participation de différents partis politiques (PCF, PS, EELV, etc.) et de plusieurs syndicats et associations (CGT ADP, Attac 92, La ligue des Droits Humains (LDH)…) et d’autres structures qui n’ont pas encore confirmé leur présence. 974 – La Réunion Collectif unitaire qui fonctionne, avec Attac, FI, Gilets jaunes.
Avec 4 ou 5 tablettes, smart-phones ou ordinateur couplé avec smart-phones 4G sur un ou le plus souvent 2 stands à chaque bout du marché. Nous sommes au minimum une dizaine et au maximum une vingtaine. Plus nous sommes nombreux mieux c’est, car il s’agit pour les rabatteurs de fournir les tablettes au stand le plus possible ! Quand les gens n’ont pas leur carte d’identité ou qu’il sont pressés, nous leur demandons leur adresse e-mail pour avoir une chance supplémentaire de récupérer des signatures. Au début nous avions des CERFA à remplir, mais nous avons abandonné. Ensuite on leur envoie ça avec un tuto (PJ) : Bonjour,
Nous nous sommes rencontré samedi matin au marché de St Paul. Nous vous avons incité, s’il le fallait, à aider le peuple français à réussir à obtenir le nombre de citoyen-nes nécessaire pour « Déposer un soutien à une proposition de loi référendaire » selon les termes officiels. Ce nombre est de 4,7 millions de soutiens ! Voici le lien du « Formulaire de soutien » : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/soutien/etape-2
Selon d’autres « consultations publiques » comme l’ ICE ( initiative citoyenne européenne ) lancée par la Commission européenne, qui ressemble à celle-ci, puisqu’il faut donner son N° de carte d’identité ou passeport sont très faciles à utiliser et ne bug pas, mais n’ont aucun caractère impératif ! Avec celle-ci nous avons, dont moi-même, connus quelques problèmes qui nous font penser que le gouvernement ne souhaite pas que l’on réussisse à aboutir. Le défi du peuple est de réussir malgré les bâtons dans les roues ! J’ajoute un tuto en ’Pièce Jointe’ qui peut vous aider ! Une fois que vous l’avez fais pour vous, faites -le avec votre famille et autres amis. Nous souhaitons avoir un retour de votre signature : en un mot « j’ai signé » ! de façon à nous compter et/ou pour qu’on garde ou modifie notre approche des citoyen-nes.
Si vous êtes bloqués, n’hésitez pas à me contacter car j’ai déjà, avec la communauté engagée démocratiquement, réussi à dénouer certains problèmes ! (c’est arrivé trois fois !)
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter