campagne stop-amazon

Bonjour,

Attac a lancé depuis la mi-novembre une campagne de mobilisation contre Amazon et son monde rythmée par des publications, des mobilisations locales, etc…

Nous avons organisé une campagne d’affichages à Mâcon et avions prévu d’organiser un rassemblement sur l’esplanade Lamartine ce samedi 5 pour dénoncer Amazon et réclamer un moratoire sur l’ouverture de nouveaux entrepôts de e-commerce. Mais nous avons été rattrapés par l’actualité et la loi sur la sécurité globale avec l’organisation ce même jour d’un rassemblement à 15h.

A défaut, nous vous communiquons les 30 bonnes raisons pour s’opposer à Amazon et une petite utopie ci-dessous : et si Amazon abandonnait l’entrepôt de Sevrey ?

Et surtout, soyez raisonnables, pensez à vos commerces locaux pour vos achats !!

https://france.attac.org/nos-publications/article/30-bonnes-raisons-de-stopper-amazon

Une reprise par un centre de fabrication/recyclage de panneaux photovoltaïques du centre de distribution de Sevrey abandonné par Amazon

Il ne tient qu’à nous que cette information devienne réalité.

Amazon annonce l’abandon du centre de distribution de Sevrey (Saône et Loire) du fait de la mise en place de plusieurs mesures en France : taxe exceptionnelle sur les profits des multinationales pendant la crise, rétablissement de la progressivité de l’imposition des revenus du capital, arrêt de la baisse de l’impôt sur les sociétés, taxation unitaire des multinationales ainsi que la condamnation d’Amazon à de lourdes amendes pour fraude fiscale et à la TVA. Il semble que les grèves et mobilisations à répétition des salariés en France aient aussi provoqué cette décision.

La communauté d’agglomération du Grand Chalon a décidé de reprendre le bâtiment pour y installer une usine de fabrication/recyclage de panneaux photovoltaïques. Ce projet sera financé par le produit des amendes réglées par Amazon.

Ce projet permettra de créer des emplois qualifiés, durables (rappelons qu’Amazon table sur une robotisation intégrale de ses entrepôts sous 10 ans) et correctement rémunérés qui n’entraîneront pas de suppressions d’emplois dans les commerces de proximité. Il évitera les pollutions liées à la noria de camions qui accompagne les entrepôts d’Amazon, limitera l’utilisation des infrastructures routières et l’impact climatique de l’importation de produits fabriqués à l’autre bout du monde.

La communauté d’agglomération du Grand Chalon créera une société coopérative d’intérêt collectif (SCIC) qui associera les collectivités locales, les salariés, les bénéficiaires, etc..

https://france.attac.org/se-mobiliser/stoppons-amazon-avant-qu-il-ne-soit-trop-tard/
Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter