LAISSERONS-NOUS PASSER SANS BOUGER LA MARCHE DES SOLIDARITÉS LE 5 OCTOBRE ???

Bonjour,

Ce message arrive tard, 15 jours avant l’événement !Il n’est pas facile d’accueillir, lorsque l’organisation vous échappe. Elle est partie de collectifs de différentes villes. En étoile les demandeurs d’asile, les déboutés, les bénévoles se mettent en marche vers Paris.Samedi sont partis Toulouse la branche sud-ouest et Marseille et Montpellier pour la branche sud-est, celle qui passera à Mâcon le 5 octobre.
Il n’est pas facile de réunir toutes les compétences notamment les bénévoles. J’ai informé des municipalités de la MBA et j’attends des réponses demain lundi.

À Mâcon, laisserons-nous passer l’étape de la marche des solidarités dans l’indifférence ?

Le 5 octobre, au moins 100 marcheurs venant de Belleville sur Saône, entreront en Bourgogne pour en sortir le 12 à Sens vers Melun.

Mâcon, où est le siège de l’un des 3 GUDA bourguignons, restera-t-elle indifférente ?

La conférence de presse nationale de lancement aura lieu ce vendredi 18 septembre vers 11h00 à Paris au siège de la FASTI.
Cette marche est en étoile, composée de plusieurs branche nous sommes sur la branche sud-est. Les marcheurs partiront de Montpellier et de Marseille ce samedi 19 septembre, de Grenoble le mardi 29 septembre, cette branche fera une halte devant le CRA, centre de rétention administrative, de Lyon Saint-Exupéry avant de rejoindre à Lyon les autres marcheurs le 3 octobre, le lendemain étape de Belleville sur Saône. Ensuite il marcheront le 6 vers Chalon sur Saône.

Toutes les marches convergeront à Paris le 17 octobre en hommage à toutes les victimes du colonialisme, du racisme et des politiques anti-migratoires. Les marcheurs souhaitent imposer la régularisation de tous les sans-papiers, la fermeture des CRA et un logement pour tous.

Ces revendications, nous en vivons la nécessité à Mâcon.

Qui acceptera d’accueillir ces marcheurs ?

Nous avons besoin de plusieurs petits groupes, binôme ou trinôme pour assurer :

  • L’accueil ­physique lors de l’entrée en Saône et Loire. ­
  • La ­communication locale : ­
    • Avec ­­les médias locaux, ­­
    • L’affichage ­­et les banderoles… ­
    ­
  • Les ­hébergements, ­
    • Solidaire ­­chez l’habitant, ­­
    • Sous ­­la tente, ­­
    • En ­­groupe, dortoir ou autre… ­
    ­
  • La ­sécurité, ­
    • Service ­­d’ordre local en ville, ­­
    • Service ­­de santé et respect des protocoles sanitaires… ­­
    • Éventuellement ­­des voitures pour acheminer des marcheurs fatigués… ­
    ­
  • L’animation ­de l’étape du soir, ­
    • Restauration ­­et boissons, ­­
    • Débat, ­­échange, témoignages de marcheurs et des bénévoles mâconnais, ­­
    • Animation ­­musicale et culturelle… ­
    ­
  • Le ­financement, abondement de la cagnotte participative… ­
  • L’accompagnement ­au départ le 6 octobre vers Chalon… ­
  • Vos ­autres bonnes idées

La coordination sera assurée par la section LDH de Mâcon…

Je suis à votre disposition pour rencontrer chaque association ou structure qui peut nous donner un coup de main, si petit soit-il. Une première rencontre vous sera proposée cette semaine pour répartir les tâches.

Voyez-vous des modifications à apporter ?Ce tableau est une piste à améliorer.
CordialementBernard Nouyrigat
Président LDH Mâcon06 28 35 23 79
PJ : les 2 tracts réalisés par Lyon et l’Yonne, et l’officiel présenté à la conférence de presse de lancement de ce dernier vendredi.

Partagez...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter